Fabien

Cannes Day #3

Je commence à saisir un truc ici : les journées passent et se ressemblent toutes, dans le sens où elles ne ressemblent A RIEN DU TOUT!

Je prépare des photos pour partager avec vous ces journées zéro-type. C’est assez arythmique et surréaliste. On court, on attend. On déboule les escaliers pour chopper quelqu’un, on traine dans les couloirs parce qu’on a croisé quelqu’un d’autre. Les lieux stratégiques sont savamment répartis entre le 7e, le 5e, le 2e étage et le restaurant en rez de chaussée… du coup, on cherche, on trouve pas. Gus Van Sant passe. On trépigne, on est hilare. Lady Gaga chante pour le grand Journal. On arrête tout et on court pour essayer de la voir d’en haut (pfff, quelqu’un pourrait il virer ce grand pin là?!).

J’ai croisé le beau Fabien dans le couloir. On attend je ne sais plus quoi. il est 15h30.imperceptiblement, les portes s’ouvrent et se ferment. les gens se mettent à courir. il y a des murmures. c’est sûr, le rythme a changé. Il y a de la fébrilité dans l’air. Fabien qui en est à son 14e Cannes (nan mais sans dec’, quel âge as-tu?), nous raconte ce qu’il en pense! xxx

ps : j’adore la stache, le renard sur son tees, et surtout les chaussures (Opening Ceremony) (sur le tapis en dessous, ça déchire, nan?)
pps : re-xxx

Il y a 8 années / Bouche 8 commentaire(s)

8 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *