L’esprit de Daphne

 

Avant de travailler comme une maboule, j’ai eu la chance ces derniers mois de voir de très très belles expositions.

La collection privée de Daphne Guinness, au Fashion Institute of Technology de New York, en fait partie.

Parfois, vous savez, on voit des images des gens. Et on se fait une opinion. Je connaissais la « créature », la sociolite arborant cette chevelure noire et blanche, portant ses fameuses chaussures hautes mais sans talons. Des tenues invraisemblables, comme des armures brodées de partout, cataloguées excentriques, mêlant une forme de froideur, de mystère et de grande beauté. C’était comment dire, quelqu’un de pas vraiment humain pour moi. Une créature oui. Daphne es tu parmi nous?

En allant voir son extra-ordinaire collection haute-couture, c’est pourtant pas facile des vêtements sur des mannequins en plastique, j’ai découvert un univers fantastique, une quête de douceur, derrière la protection que forment souvent ses habits, et aussi sa grande sensibilité artistique. L’esprit derrière la forme.
ça m’a touchée aussi qu’une femme si riche, et semble-t-il si déconnectée, dédie cette exposition aux étudiants de mode sans le sou. La centaine de silhouettes pouvait donc être vue par tous. C’était tellement beau.

ça m’a émue. Et je n’étais pas la seule.

 

Connaissez vous le film pour son parfum Daphne x Comme des Garçons, dont elle a assuré la direction artistique? une pure merveille. anti-commerciale au possible.

Comme des Garçons – Mnemosyne from ALLDAYEVERYDAY on Vimeo.

Si vous voulez en savoir plus sur elle et ses secrets de beauté (beaucoup de soin et de MAC évidemment) allez ici et .

 

Je sais pas pour vous, mais moi, elle m’inspire vachement!

Il y a 8 années / Bouche 6 commentaire(s)

6 commentaire(s)

  • « Comme des garçons – Mnemosyne »
    Avant même de regarder la vidéo (parfaitement incroyable) je suis plongé dans autre chose. Parce que ce qui me fait tilter dans tout ça c’est le « Mnemosyne ». En se moment mon livre de chevet est Atlas ou le gai savoir inquiet de Didi-Huberman. L’atlas sont il nous parle est l’Atlas Mnémosyne créé par Aby Warburg.
    J’aime cet Atlas, j’aime le mot Mémosyne et c’est sans doute ça qui me fait aimer cette vidéo.

  • elle donne l’impression d’être vraiment a part mais ce qui fait à mon avis quelle inspire c’est que c’est complètement assumé et quelle n’est pas dans une attente de ce que les autres en diront. je trouve que cela procure une grande force

  • Je ne connaissais pas cette femme mais en regardant la vidéo que tu as mise en lien, le corps est corseté mais le regard en dit long sur l’intérieur de cette personne.
    Je suis toujours en admiration face aux personnes qui vont au bout de leur expérience personnelle et qui l’a transmette au monde c’est un geste qui demande tellement de tout

  • Cette femme est vraiment énigmatique.
    La video m’a fait pensé au film The Fountain de Darren Aronofsky 🙂

    Et puis sinon merci Timai pour tout ce que tu partages avec nous!

  • Oh secours, j’ai une demande de Survivor trousse pour Noël et ben c’est pas gagné, impossible de trouver une pochette toute simple transparente. Timai si tu as quelques pistes ça m’aiderai… merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *