Lavinia & Nicolas

heart of nose

Avez vous entendu parlé de Nose? Ce concept store aux « Parfums de Niche » rue Bachaumont m’a fait vibrer. Et Nicolas, l’un des associés du concept, et principal hôte des lieux… aussi. Rien à voir avec une banale histoire de séduction. Mais à chaque « essayage », j’ai eu l’impression de toucher les fragrances, de porter des grands chapeaux à plumes ou des robes en mousseline de soie. C’était absolument déroutant, et magique. « on s’est dit qu’un parfum ne pouvait pas de résumer à une égérie et des millions sur la table. » N’a-t-il pas raison? Lavinia, « (sa) chérie » comme il dit, s’est occupée de toute la DA du magasin, et … elle a bien fait. Le lieu, immense, regorge d’idées, de surprises, d’attentions et de finesse. il y a aussi des fleurs, du soin, des beaux produits pour le cheveux… oh, ce que c’est bien!

Une pensée pour les non parisien(ne)s… allez, séchez vos larmes! Car vous pouvez aller sur leur site (ici), y remplir votre diagnostic, découvrir celui de votre entourage (pour les cadeaux, c’est pas mal!), recevoir des échantillons, et tenter votre chance sur l’appli « love machine » qui selon vos goûts et ceux de votre chéri à vous, pourrait (enfin) mettre tout le monde sur les mêmes ondes olfactives! (…Yann, viens par ici!)

Sans plus attendre, voici le Beauty Portrait de Lavinia et Nicolas. attention, ça parle québécois!

kisskiss

Monogold : Whippoorwill

Il y a 7 années / Bouche 14 commentaire(s)

14 commentaire(s)

  • Alors voilà je fais le diagnostic (je référence mes parfums, que du guerlain) et là on me propose en recommandation un parfum composé pour Jane birkin. Il se trouve que je suis une femme à la féminité birkinienne… Au point où depuis 20 ans on me compare à une de ses filles… C’est dingue.. site très très sympa je vais commander des échantillons du coup.
    Je ne sais pas si tu t’en rends compte Mai, mais tu es toujours dans l’idée de la transmission et du partage, et ça c’est super.

  • Aaaaaaaaaahhhhh mais j’ai trop envie d’y aller!! c’est sobre, c’est beau, c’est classe..il y a un vrai fond dans le discours. j’aime particulièrement 2 passages : celui sur les artisans italiens, mes origines et c’est tellement vrai, ce sont des professionnels avec de l’or au bout des doigts, un savoir faire qui se transmet de génération en génération loin des sirènes de la société de surconsommation et la pub/marketing à outrance; et celui où Nicolas parle du produit pour les cheveux, un homme sensible au soin de soi, ça me fait rêver! si mon chéri pouvait s’y mettre! et puis cet accent aaah cet accent tellement beau….merci Mai

  • Reportage très sympa comme toujours sur ton site mais très très gros coup de coeur pour la musique …téléchargement immédiat direction mon ipod ! Merci

    • ahhh merci!
      @marianne : c’est cool ça! à bientôt… Lou/Charlotte!
      @emeline : oui, on a toujours qu’on aimait bien voir tous ces « boyfriends » se faire beau!
      @murielle : oui et non. il n’y pas de marque de parfum « nose », en revanche, l’un des associés est le génial Marc Buxton (auteur notamment pour Comme des Garçons, mais aussi pour Givenchy, Lagerfeld, ou Paco Rabanne) qui a son labo in situ (l’orgue à parfum est absolument fabuleux) et créée là-bas les fragrance pour sa propre marque.
      plein de bises

  • Lectrice silencieuse, j’adore ton blog, Mai, mais n’ai jamais commenté, mais là, avec ce beau sujet! Lorenzo Villoresi, je suis fan, surtout « teint de neige » ( tu l’as testé?)! Ce sont des parfums magnifiques, comme on en trouve trop peu dans les magasins habituels. Les marques mettent surtout le paquet sur la comm, les pubs, l’égérie etc. Le parfum, lui, est « photoshoppé » à mort à coup de tests grand public qui gomment tout ce qui donne de la personnalité ou de l’émotion. Alors que c’est si important, les parfums gravent nos souvenirs, nos émotions, les gens qu’on aime… Bref, j’adhère à fond! Quel est ton parfum, Mai?

    • Merci Clochette!
      J’avais écrit un post « Paradise Found » parlant de mon parfum … Qui n’a jamais vu le jour en parfumerie!
      Depuis, j’oscille entre coffee and Wood de Comme des Garçons, love de Killian, et Ambre Nuit de Dior.
      En allant chez Nose, nous avons rempli le diagnostic qui nous a amené vers les fameux Florientaux évoqués dans la vidéos. Après plusieurs essais (suis restée 2 heures hein) nous avons trouve Oud for Love de The Different Compagny. Un jus superbe. Fort et en même temps très délicat. J’ai adoré et en même temps… Toutes ces odeurs m’ont donne envie de…. D’agrumes.
      Alors, Nicolas m’a emmenée ailleurs. Très très loin et c’était génial. J’ai choisi Odin 2. Une trouvaille qui m’a emmenée voyager, loin de mes belles habitudes!

  • J’y suis allée il y a un mois, ce magasin est fantastique j’y suis restée au moins deux heures! La conseillère est a ton écoute, professionnelle et d’une gentilesse! J’ai craquée pour une bougie carrière frères industrie senteur melon d’eau…une pure merveille et pour les savons wash&stain bar de la marque The laundress car ton petit linge a aussi besoin d’être bichonnée!

  • Le monde des odeurs me fascine…
    Je suis une grande « sniffeuse » d’atmosphère, de matière, de cous de mes enfants…

    Ton post me donne très envie de découvrir ce lieu magique. Il faut vraiment que je monte faire un petit tour à Paris !

    Bisou Maï

  • Oh merci pour cette belle découverte! C’est difficile de trouver des parfums sortant des sentiers battus, sentis et ressentis sur tout le monde! Heureusement certaines fois, un même parfum ne sent pas pareil sur des personnes différentes! ah les histoires de peau… J’aime 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *