culture trip

coucou les filles (mmmmouhahahha),

promis, la recette du pull très vite mais avant, je voulais faire suite au post Sense Of Beauty? déjà merci pour vos commentaires, que j’ai trouvés géniaux et si touchants. Pour faire suite oui, je voulais vous dire que j’étais pas contre la pub. J’ai un regard tout à fait biaisé. Faut pas oublié que je suis une pro hein ;p
Du coup, je suis méga analytique. Et faut bien le dire, je suis sensible à très peu de choses. et en même temps, ce que j’aime, je l’aime très fort. ça me fait pas acheter le produit, mais ça me lie à la marque.
Vous allez le voir, enfin, moi je le vois, mes publicités/images préférées, sont des trips. des moments trippaux. Des moments où justement mon cerveau analytique est dépassé. je ne comprends « rien ». Le story telling, d’une certaine manière ça n’a pas de sens pour moi. je veux juste sentir. vivre. et les plus belles pub pour moi, m’offrent cette possibilité de vivre quelque chose. J’ai rencontré la directrice marketing de Gaultier qui parlait des pub de parfums qui « sentent » quelque chose. et d’autre qui ne sentent rien. J’ai trouvé ça très beau. je vous ai choisi mes 4 campagnes préférées. ever. vous me direz quelles sont les vôtres. j’espère que vous allez tripper. besos.

Il y a 6 années / Bouche 37 commentaire(s)

37 commentaire(s)

  • Sans aucun doute la pub Shalimar, non pas pour sa musique on ne peut plus connue, mais parce qu’elle dégage en moi un vrai désir, et en la voyant, le parfum (de ma mère en l’occurrence) est comme devant moi, c’est étrange j’ai l’impression de le sentir ! Celle d’Aesop aussi, que je viens de découvrir, m’a bien plu…. Etrange mais intrigante ! Bonne journée

  • Bonjour Timai, je crois que c’est la 1ère fois que je commente ton blog mais je lis tous tes articles depuis que je l’ai découvert et j’aime beaucoup ce que tu nous racontes 🙂
    Pour un 1er com, je vais pas être super enthousiaste, parce que la pub d’Aesop, comment te dire… Disons que je n’ai jamais testé leurs produits mais qu’en ce moment, j’étais très tentée de le faire, vu tout le bien que j’en entends et lis un peu partout… Sauf que là, après cette pub, je t’avoue que j’en ai beaucoup, beaucoup moins envie… Elle est hyper bizarre cette pub, non ?! Elle me rebute carrément, je la trouve glauque et je suis légèrement refroidie pour tester la marque… Alors je m’adresse à la pro : ils ont pas un peu râté leur coup Aesop, avec cette pub qui fait fuir les clientes ?! lol
    Sinon, en ce qui concerne les 4 pubs postées, ma préférée est la Lolita Lempicka, car c’est la seule qui m’a donné l’impression d’avoir le parfum dans le nez 🙂
    Mais les 2 autres sont évidemment très belles aussi !

  • La pub Dior homme est très « belle » mais je pense être un peu biaisée par le modèle qui est surtout magnifique !

    De fait, et bossant dans le domaine aussi, je me rends compte que je n’arrive pas à trouver de pub et/ou film de marque qui me touche. C’est rageant de se sentir blasée. Je vais donc chercher une pub qui me fasse un effet « wow » de ce pas !

  • Je trouve la pub d’Aesop hyper jolie au contraire même si j’ai l’impression que c’est plus pour la marque et les produits que pour un parfum en particulier, j’ai d’ailleurs plus la sensation de toucher que de sentir. Quelque chose me saisit dans la pub avec la petite Fanning mais dès que je me rappelle que c’est une pub pour un parfum je la trouve nulle, je l’aime pour elle-même quoi. Shalimar, c’est la musique le parfum. La deuxième ne me fait rien du tout. Celle que j’aime bien c’est celle de Guerlain avec l’homme qui boit au milieu des animaux, je trouve la jungle toute saturée et la narration un peu incongrues, c’est joli, et elle est toute courte, on a à peine le temps de la voir.

  • Bonjour,
    je suis restée bouche bée devant la pub Aesop.
    géniale! couleurs magnifiques,chatoyantes, textures très vivantes : une irrésistible envie de toucher et de sentir m’est montée au cerveau! j’ai retrouvé l’atmosphère des films de Carot et Jeunet avec une touche de Mamoru Oshii (Ghost in the shell)…magique.
    Elle m’a fait voyager.
    Lolita Lempicka m’a emballé (un peu) par la musique de Woodkid avec son côté épique et par l’image très Nausicaa avec son côté fabuleux, retour à la nature…mais je me suis moins immergée dans cet univers qui touche peut-être plus les ados.
    Quant aux deux autres elles m’ont laissée de marbre…l’homme a un regard aussi sexy qu’une bûche, trouve-je.
    bonne journée!

  • Salut Timai, merci pour ce nouveau post, je suis ravie de découvrir et discuter de choses diverses et variées, c’est vraiment agréable!
    Je ne connaissais pas la version vidéo de la pub Dior, et pourtant! le modèle m’avait déjà marqué à l’époque 🙂
    Même si leurs avis divergent je suis d’accord avec Lullaby et Marjane, bien que la pub d’Aesop soit très esthétique avec de belles couleurs, j’avoue que pour des produits esthétiques je suis un peu frileuse..sinon bien entendu en ce moment je craque à fond pour la dernière pub de Lempicka, avec une Elle Fanning qui dégage autant de fragilité que de force et d’intensité! Belle journée!

  • Aaahh merci pour la découverte du spot Aesop, il est sublime! Je suis tout à fait d’accord quant au ressenti face à certaines publicités, d’ailleurs il y a parfois même un sentiment de malaise qui est là…

  • Je connaissais déjà celle de Guerlain que je trouve sensuelle, Dior je m’en fiche un peu, elle ne me touche pas. Celle de Lempicka je ne la comprends pas, j’ai l’impression d’y être insensible, de ne pouvoir rentrer dans l’univers. Peut-être aussi parce que je le porte depuis mes 14ans (hahahaha 10ans de loyauté avec qques infidélités mais au final, c’est beau comme histoire d’amour) et que pour le coup, je me suis créé mon monde, ma personnalité avec ce parfum. Les souvenirs tout ça tout ça.
    Et cet alien d’AESOP! Il invite à un monde, il me fait penser à toute cette high technology qui est complexe mais qui veut tellement simplifier la vie des gens. À toute cette recherche pour un produit minimaliste. J’ai testé les échantillons reçus, je ne suis pas mécontente du tout. La pub est fidèle au produit. Efficace et simple!
    Et ce mannequin aussi… Etant asiatique, j’ai plus de sensation à me retrouver dans une pub où il y a au moins un représentant du vieux continent, ça aide beaucoup dans la construction de soi.

    Personnellement, je ne suis pas très pub/advertising. J’aime découvrir un produit par moi même, le sentir, le toucher, l’effet qu’il pourrait me faire. J’aime moins qu’on m’impose des images alors que mon imagination me fait rêver si je puis dire 🙂

    Des bises!

  • Quand j’avais une douzaine d’années, Chanel sortait la pub réalisée par Baz Luhrmann pour le N°5, avec Kidman et Santoro. C’était, pour le réalisateur, peu de temps après le succès de Moulin Rouge, je crois, et la pub en était ouvertement inspirée. Qu’est-ce que j’avais aimé ce film, grande amoureuse de Ewan McGregor, je connaissais toutes les chansons du film par coeur, ainsi, quand la pub est sortie, elle est rapidement devenue THE one. Elle me faisait rêver (la belle robe, l’histoire d’amour impossible, la beauté, le parfum !). Aujourd’hui, quand je la revois, elle me donne encore des frissons. Oui, elle est un peu cucul la praline, mais pour autant, elle me raconte une histoire, elle me touche.
    C’est de ça dont j’ai besoin dans une pub. Qu’elle me raconte une histoire. Une vraie histoire, pas forcément grandiose, mais un truc authentique, avec une émotion derrière. C’est une question de musique, de lumière, de couleurs, d’atmosphère. Par exemple, même les pubs sur papier me laissent parfois « amazed ». Celles d’American Vintage par exemple. Elles respirent le bonheur, la légèreté.
    Mais je pense aussi que nous sommes sensibles aux pubs selon ce dont on a besoin au moment-même. L’été dernier, Doc Martens sortait cette pub : http://www.youtube.com/watch?v=XemkB3qFd-k
    Pas que j’avais besoin de Doc Martens, on s’entend ! Mais au lendemain d’une rupture difficile, je suis tombée par hasard sur cette pub, et je me suis dit : « Wow, this is so true ». A vrai dire, je ne suis absolument pas fan de la marque, mais j’ai trouvé que cette pub était merveilleuse, pleine de vérité. Elle exprimait tout ce que je pensais au moment-même. Et à la regarder maintenant, avec le recul, je suis impressionnée par la manière dont Doc Martens arrive à mettre en avant leurs produits, c’est assez intelligent !

    En recherchant cette pub ce matin pour te la poster, j’ai vu que Doc Martens avait aussi fait l’alternative : « First Love ». http://www.youtube.com/watch?v=8aGZB8s_mWw
    Ce qu’elle est belle et évidente ! Ce sera ma nouvelle pub #1. 🙂

  • Ils sont fous chez Aesop, leur spot est carrément anti-vendeur! Très beau mais franchement repoussant! Un labo flippant avec une nana cobaye qui trempouille dans des fluides dégueu, façon Minority Report?? Là, j’avoue que je ne comprends pas bien le parti pris de la marque… Enfin sur un plan purement artistique, c’est très réussi.
    Tout à fait d’accord avec Lucie sur le modèle du spot Dior: autant de vacuité dans le regard ne me transporte pas bien loin… Shalimar oui, c’est bien joué. Et la musique…

  • Le problème de la pub est qu’on nous sert de la sensualité à longueur de spot. Les gens qui sont proches de l’orgasme alors qu’ils prennent un café c’est pénible. Alors les parfums n’en parlons pas, enfin moi je suis proche de l’overdose et pourtant j’adore Shalimar qui est mon parfum depuis XXX années, mais ça a un côté tellement déjà vu. Je préfère les petites histoires, le film Aesop m’a plu et c’est assez bizarre quand on y pense ce côté clinique ou plutôt scientifique (ça fait moins peur) mais très esthétique ; j’ai bien aimé aussi Lolita Lempicka qui traduit autre chose, une sensation, une perception même si le film est un peu trop long. Ce qui me fatigue c’est que l’on continu à nous faire croire que le parfum est une arme de séduction massive. C’est ringard non ??

  • J’avais écrit un joli long commentaire, mais l’internet fait des siennes, me voici vouée à le retaper.
    Je disais que quand j’avais une douzaine d’années, Chanel sortait la pub pour le N°5, réalisée par Luhrmann, mettant en scène Kidman et Santoro. C’était juste après le succès de MOULIN ROUGE, du même réalisateur. Etant une grande fan de ce film, amoureuse de Mc Gregor, connaissant toutes les chansons par coeur, je ne pouvais qu’aimer la pub Chanel qui s’inspirait ouvertement du film ! Elle me faisait rêver. Les robes, le Clair de Lune de Debussy, le parfum, l’histoire d’amour impossible, c’était devenue ma pub #1. Désormais, je la trouve un peu cucul la praline, mais pour autant, elle me donne toujours des frissons. Ca reste une très belle pub.
    J’ai besoin que les pubs me racontent une histoire. Pas besoin de grandeur, je préfère l’authenticité, une histoire qui nous touche, qui raconte quelque chose de vrai. C’est une question de musique, de couleurs, de luminosité, d’atmosphère, aussi. Les pubs sur papier glacé peuvent en faire autant, par exemple, je trouve toujours qu’il souffle un vent de liberté quand je regarde les pubs d’American Vintage. Elles sont pleines de bonheur, de légèreté.

    Mais pour autant, je crois aussi que les pubs nous touchent selon ce que nous avons besoin/envie de voir/d’entendre à un moment précis. L’été dernier, Doc Martens sortait leur pub FIRST HEARTBREAK. http://www.youtube.com/watch?v=XemkB3qFd-k
    Non pas que j’avais besoin de Doc Martens (je ne suis pas fan du tout de la marque à vrai dire). C’était 2 ou 3 jours après une rupture soudaine et douloureuse, et dans les mots d’Agyness, je retrouvais tout ce que je ressentais. Je me suis dit « Wow, this is amazing. » Avec le recul, à la revoir, je me dis qu’en plus, elle est vraiment sublime esthétiquement, qu’elle met superbement bien en valeur les produits. C’était devenu ma nouvelle pub #1.

    Et là, en la cherchant sur UTube, je tombe par hasard sur la pub « First Love », de Doc Martens. Je ne l’avais jamais vue, je ne savais même pas qu’elle existait. http://www.youtube.com/watch?v=8aGZB8s_mWw
    La musique est géniale. Les acteurs sublimes. L’harmonie merveilleuse. Elle me met de bonne humeur ; les chaussures, encore une fois, sont presque belles, parce qu’elles représentent la complémentarité, le chemin que suivent ensemble les jeunes amoureux. C’est trop intelligent ! Ce sera ma pub # 1 désormais. 🙂

  • Selon moi, les publicités de Gerlain et d’Aésop sont les plus fortes des quatre.
    A vrai dire, les deux me dérangent. Elles sont bien réalisées, ce n’est pas la question. Ce qui me dérange est ce qu’elle dégage, bien entendu.

    La première expose un vrai moment d’intimité, manifestement une femme qui vient de passer la nuit avec un homme. On la voit nue, et bien que n’étant pas pudique, et que le nu est présent dans notre quotidien via films/publicité/émissions de TV ou que sais-je, ça reste pour moi quelque chose de privée. Des focus très sensuels sont réalisés sur sa peau, d’autres un peu plus joueurs, puis son corps entièrement nu.

    La seconde me plonge dans un monde médical, dans lequel je me sens très mal à l’aise. Je sais en regardant la publicité que les expériences concernant la cosmétique, rien de chirurgical, mais la mise en scène fait très mode opératoire. Le corps de cette femme sous un plastique, comme un corps mort, un seconde peau que l’on ôte, puis une autre que l’on remet… Tous ces détails me font penser à des films policiers, voir même de science fiction, des films apocalyptiques où l’on essai de comprendre ce qui est arrivé à la population humaine.

  • Le problème de la pub est qu’on nous sert de la sensualité à longueur de spot. Les gens qui sont proches de l’orgasme alors qu’ils prennent un café c’est pénible. Alors les parfums n’en parlons pas, enfin moi je suis proche de l’overdose et pourtant j’adore Shalimar qui est mon parfum depuis pas mal d’années, mais ça a un côté tellement déjà vu. Je préfère les petites histoires, le film Aesop m’a plu et c’est assez bizarre quand on y pense ce côté clinique ou plutôt scientifique (ça fait moins peur) mais très esthétique ; j’ai bien aimé aussi Lolita Lempicka qui traduit autre chose, une sensation, une perception même si le film est un peu trop long. Ce qui me fatigue c’est que l’on continu à nous faire croire que le parfum est une arme de séduction massive. C’est ringard non ??

  • Wouaaah! J’adore celle d’Aesop pour son côté très organique et vivant malgré l’environnement asceptisé, comme si la vie prenait toujours le dessus, peu importe l’endroit. Je ne connaissais pas non plus celle de Lolita Lempika, je la trouve magnifique dans sa représentation de la nature, féérique, tantôt inquiétante, tantôt rassurante, elle m’a rappelé Mélancholia de Lars Von Trier que j’adore, je trouve cet esthétisme sublime! Et celle de Dior est classique, belle elle transporte moins dans l’imaginaire mais tellement belle. Merci Timai!

  • 1-2, je m’en fous, 3, Aesop me tord le ventre (j’adore ! Engage mon cerveau dans le bon sens du terme), 4 superbe, mais tant qu’à reshooter le trailer de Melancholia, LL aurait pu embaucher la Dunst, non ? Enfin suis partagée, aime bien, mais pour le coup mon cerveau interfère de façon contre-productive… !

  • Hello, heuu coucou t’es sûre ???:):)
    Merci pour ton post, ça me permet de réfléchir à l’idée de l’esthétisme dans la pub. Pour moi ce n’est pas compliqué je ne suis pas du tout cliente des pubs cosméto. En quelques mots : ennui abyssal, ridicule de prétentieux, la fille qui roule nue en roulant les yeux, le mec dior au profil grec qui surjoue et la nymphe perdue avec un cerf…. ça donne envie d’arrêter de se parfumer.
    … quant à aesop je salue la tentative pour une autre approche mais c’est juste pénible à regarder. Voilà un commentaire positif qui fait vachement PAS avancer le débat. sorry

  • Argh, Aesop…je ne connais pas les produits, et bien ça ne me donne pas envie de les découvrir!! Au moins, la publicité touche! En positif ou négatif, mais on ne reste pas indifférent!

    J’ai toujours aimé les pubs ‘Trésor’ de Lancôme (surtout avec Ines Sastre et Isabella Rossellini), une femme qui retrouve son amoureux, ça a quelque chose d’indémodable!
    Et Chanel n°5 avec Carole Bouquet!

    • Hahahahahaahahahah
      mais c’est quoi tous ces commentaires?!!!
      ça me fait tellement rire de vous lire. et de voir les différences de ressentis… notamment par rapport au mien! « NAN MAIS COMMENT CA, IL A UN REGARD DE VEAU ?!!!! »
      il y avait effectivement aussi cette pub incroyable d’Egoïste qui m’avait tellement marquée quand j’étais petite : http://www.youtube.com/watch?v=bZ5a2JH_BVE et même dans le genre less is more, le Trésor avec Isabella Rosselini : http://www.youtube.com/watch?v=HGfTmAucZb8

      alors je vais pas pouvoir vous répondre à toutes mais voilà ce que je pense de chacune des 4 campagnes :
      > la GUERLAIN, elle m’a fait vraiment un truc. non seulement, je la trouvais belle et je me suis dis « ah ouais, je peux faire ça avec mon mec en fait! » c’était des images de cul mais sans vulgarité. j’ai trouvé cet érotisme très beau. la fusion en natalia vodianova et paolo roversi absolument wouahou.

      > la DIOR, alors là c’est différent. c’est plus platonique. ce qui m’a plu, c’est pas le mannequin, c’est le regard de SLIMANE. j’ai aimé l’oeil sensible qui tourne autour du mec. qui « voit » sans toucher. et ce plan sur la nuque, mais c’est la baigneuse d’Ingres, les meuffes, c’est dingo!!!! http://mini-site.louvre.fr/ingres/1.4.2.1.1p_fr.html

      > AESOP : hahahaa, donc typiquement, ça s’appelle une campagne SEGMENTANTE : tu aimes ou tu détestes. pour Angel, de Thierry Mugler, c’est comme ça que le parfum était ressorti des tests : 20% de j’adore, 80% de je déteste, rien entre les 2. ils ont dit : bingo! vous connaissez la suite. Pour Aésop, j’aime parce que …j’aime! mais j’aime aussi parce que c’est très disruptif dans un monde de cosmétique complètement lissé et qui dit souvent la même chose. j’adore que l’on puisse m’emmener ailleurs, avec tant de force et conviction. je trouve la pub belle, je trouve la démarche aussi fantastique. et Lucie Mac Rae, c’est pas n’importe qui. je trouve important son questionnement sur le corps. allez voir : http://www.lucymcrae.net/

      > LEMPIKA : ce qui m’a plu, c’est la réalisation. piting mais ce Yoann Lemoine! on parlait des jeunes et grand talents l’autre jour avec Xavier Dolan, et bien, nous sommes en plein dedans. il n’y a pas un plan qui ne soit pas fantastique. ouche ça me donne des frissons partout! sorry girls if you don’t! hihihihi.

  • Alors moi, je suis très sensible à la sensualité dégagée par la pub de Shalimar.
    Et celle d’Aesop…. Mais alors là… Je suis juste scotchée, fascinée, hypnotisée. Il s’en dégage aussi une sensualité vibrante. Moins attendue et habituelle certes. Mais ces matières, ces textures, c’est couleurs… Et le côté très anecdotique de l’histoire qu’elle raconte… TOUT ME PLAIT ! Merci de nous avoir fait découvrir ce chef d’œuvre.

    Bisou bisou

  • Le pub Aesop, ca fait morbide, ca ne fait pas du tout penser à des cosmétiques loin de là…
    Et si je ne connaissais pas leurs produits, ca ne me donnerait pas du tout l’envie de les découvrir

  • je regardais d’un oeuil mi-incrédule mi-halluciné mi-flippé (oui oui, 3 demi en moi) la « pub » AESOP en me disant que ça me soulevait bizarrement l’estomac. Mon homme par la musique attiré s’est posté derrière moi et la, conversation surréaliste:
    – c’est quoi ce film dégueu?
    – mais non chéri c’est une pub pour un parfum
    -… sérieux… DEXTER sort un parfum?  »
    Voilà. Ca ne fait pas avancer le débat hein 🙂 désolée

  • Hé hé alors moi j’arrive 2 jours après la guerre mais c’est pas grave! en général, les pubs pour les parfums et cosmétiques ne me font pas grand chose : ennui, clichés, discours creux, re-ennui…bref donc pas gagné et là j’ai envie de dire…ben pareil! la pub guerlain trop facile avec la chanson de Gainsbourg et puis Natatlia me fait flipper (oui je sais c’est bizarre mais je ne l’explique pas) ; la pub Dior aurait pû m’endormir si elle avait été plus longue et la chanson choisie n’a pas plus d’intérêt ; la pub Lempicka, même si les images sont belles, ne me touche pas. ne reste que celle d’Aésop et si j’en parle en dernier c’est parce qu’elle est trop bien!! Elle fait écho à « La piel que habito » que j’ai vu il y a quelques jours. J’aime ce côté laboratoire, clinique, qui laisse une grande place aux couleurs et en même temps tout le côté organique avec les textures et les bruitages et ce bain final qu’on peut assimiler au liquide amniotique..je ne connais pas les produits Aésop (enfin je n’en ai jamais utilisés) et cette pub pousserait ma curiosité à les connaitre au lieu de me rebuter. Merci Mai de nous montrer ce que nous n’aurions pas l’idée de regarder!!

  • Bonjour Mai
    Alors très sérieusement, autant je ne suis pas particulièrement happée par les pub Dior ou Guerlain, peut-être par le fait que je les ai trop vues…
    Mais celles d’Aésop et surtout surtout de Lolita Lempicka m’ont bouleversées. Autant d’émotions, de sensations… C’est purement génial, non ?
    Et au contraire, je trouve que ça raconte une ou des histoires… Apréhendables très différemment par nous tous. Et ça, c’est super… 😉

    Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *