Spotted #5

J’ai grandi en banlieue, sans jamais me rendre contre de sa beauté. Les années ont passé, et plus j’y viens, plus ça me touche. Il faut absolument que j’y repasse filmer l’automne. A pied, en bagnole, nous n’avons cessé de nous arrêter avec mon père et les enfants pour regarder les feuilles clignoter dans la lumière du ciel. il y a en plus des couleurs exacerbées des feuilles avant avant la chute, une brillance très particulière à leur surface. un mélange de pluie, de vibration, de sursaut avant le trépas, je ne sais. Arf! Je ne pensais pas dire ça un jour mais la banlieue… Quel bonheur! j’ai choisi l’oranger cuivré comme couleur de la semaine. j’espère que vous apprécierez mon spotted #5!

 

 

Il y a 7 années / Bouche 15 commentaire(s)

15 commentaire(s)

  • je te rejoins , les banlieues , c’est les quinze premières années de ma vie, alors c’est le bonheur.C’est peut etre ça aussi, le fait que ce soit l’enfance plutot que la banlieue ?une larmichette quand j’ai vu des videos de mes tours détruites…je peux en parler des heures de ces banlieues toutes plus chaudes maintenant ou j’ai grandi dans une joie de l’environnement ,tout et tout le monde a proximité. Évidemment cette proximité un jour elle te saoule et je comprends pourquoi, comment elle est devenue ce qu’elle semble etre maintenant la banlieue.C’est dingue , je me souviens qu’à cette epoque de l’année on faisait la collec des feuilles différentes tombées au sol …petite grande, belle et moche,encore verte ou marronnasse, dejà gosse on classifie , on tri …je m’égare là…merci La banlieue , merci Timai

  • Je suis d’accord sur le fond mais on devrait plutôt parler de banlieueS au pluriel. Elles sont tellement différentes. Toutes ont leur charme mais certaines sont plus étonnantes, dures ou mélancoliques que d’autres… Et certaines possèdent tout ça à la fois !

    J’aime beaucoup ton blog. Intuitif et inspirant. Bravo !

  • Ben moi cette couleur ne me rappelle pas la banlieue puisque j’ai grandi à la campagne!! Mais l’automne pour moi, c’est effectivement ces fabuleuses déclinaisons de couleurs des feuilles d’arbres, des balades en foret à la recherche de châtaignes ou de champignons, l’humidité, la mousse…Je ne sais pas quelle beauté peut avoir la banlieue mais je trouve ça touchant qu’il puisse y en avoir, que des personnes la perçoivent en tout cas, tout le contraire de ce qu’on nous sert dans les médias…Aahhhh j’adore ce blog, merci Mai..

    • hahaha
      alors précision, la banlieue pour moi, c’est pas un truc qui crame non stop. c’est … chez moi. mon enfance, c’était plutôt des bourges qui se faisaient iech et fumaient tout ce qu’ils pouvaient…
      ma génération souffrait peu de violence mais de beaucoup d’ennui.
      j’aimais pas trop.
      mais me rendre COMPTE (merci françois, je pense que c’est un correcteur auto pas décorrigé…) que c’était bien, c’est comme me réconcilier avec une partie de moi, tout ça.
      ça me manque les arbres!
      plein de bises

  • Il y a banlieue et banlieue en effet, des HLM aux lotissements pas vraiment la ville et pas non plus la campagne… Née à Paris je ne connais qu’à travers des visites et je ressens aussi un certain ennuie même si tout est à proximité, la ville et la nature, c’est l’entre 2 que je n’aime pas.

  • Pour moi, petite provinciale, le mot « banlieue » résonne quand même péjoratif..
    Viens en Lorraine, le ciel et gris mais les feuilles (et les marronniers) sont superbes !

  • Jolie timai, petite faute de première ligne, « se rendre compte », juste pour te dire…
    Merci pour tant de beautée, je suis émerveillé a chaques nouveaux postes…

  • Wow ! Je suis absolument daccord, il y a de la beauté dans la banlieue; il y a quelques fois + d’arbres et + de ciel qu’à Paris; pourtant je vis à Paris et je ne la quitterais pour rien au monde, mais je me souviens avoir vu les +beaux couchers de soleil depuis le 4ème étage du HLM de mes parents quand j’étais môme ( ok, je ne suis pas une grande voyageuse, ha, ha 😉 ). J’aime bien ta photo avec les belles feuilles vernissées, et aussi cette lumière rasante typique de cette saison, et qui donne du relief à tout (enfin, quand il fait beau, hum…) Sorry pour ce pavé, mais les feuilles d’automne ça m’emballe toujours !

  • Oui la banlieue c’est beau et c’est bien aussi parfois ! Pas très objective puisque j’ai passé les 15 premières années de ma vie à Cergy… Quoiqu’il en soit j’ai toujours un pincement au coeur quand je prends le RER A pour y retourner : mélancolie liée au bonheur de retrouver les amis de toujours.
    On vient tous de quelque part !

Répondre à emeline Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *