Joie

 

J’ai reçu de nombreux (5) commentaires sur fb, instagram, ici-même, remettant en question le pourquoi de ma venue à Tel Aviv, alors même que des choses si cruelles se passent à ses portes. Je comprends tout à fait que certaines personnes, du fait de leur histoire personnelle, de leur sensibilité ne puissent plus dissocier une réalité d’une autre. Mon père, ancien activiste communiste et bouddhiste n’ira jamais aux Etats Unis. Je pense cela dit qu’il n’y a pas de limite « en soi ». mon père ne me parle pas de l’agent orange quand je lui montre mes photos de New York. et s’il le faisait, je lui dirais que je suis désolée mais qu’en même temps ça lui appartient.

Ces réactions m’ont beaucoup touchées. même si elles ne constituent pas la majorité, et je vous en remercie. Cela dit, elles m’ont fait réfléchir et j’aimerais vous parler plus largement de ma démarche: pourquoi je blogge?

plus j’y pense et plus la réponse pourrait se résumer à : parce que.

il n’y a pas de réponse simple. Quand François Chen introduit ses 5 Réflexions sur la Beauté, il se pose un peu la même question : comment passer du temps à réfléchir sur la beauté alors le monde est si violent, triste, et monstrueux. il en conclut que c’est pour lui une forme de résistance. Parler de la beauté comme d’une forme d’ espoir. rire, parler d’inspiration, de couleur, ne veut pas dire que l’on oublie ce qui est en dehors du blog, et qui se trouve largement dépeint dans mille autres supports, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de profondeur ni de chagrin, ni d’indignation, cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de coeur.

Je ne cherche pas à décrire le monde d’aujourd’hui, ni même à vous parler de ma vie en général. Je vous parle de beauté, je vous partage mes émotions, et non d’autres choses parce que… je ne sais faire que ça.

Et au fond, pourquoi je blogge? parce que j’ai quelque chose à exprimer; quelque chose d’important, qui malgré tout, malgré tout ce qu’il peut se passer tout autour de nous, et en dehors d’ici, quelque chose que je ressens là quelque part, et toujours : ma joie.

je vous embrasse, mais tellement!

EDIT / merci pour vos commentaires. restez calmes et aimantes oki? et pour vous aider, je viens de trouver cette autre photo que mon ami Renaud a prise de moi sur la plage. May Joy be with you…

Il y a 5 années / Bouche 50 commentaire(s)

50 commentaire(s)

  • Tu as raison, ce que tu proposes à travers ton blog, c’est une sorte de résistance à la morosité ambiante. Voyager dans un pays pour découvrir d’autres univers ne veut pas dire que tu soutiens telle ou telle position. En tout cas, continue à faire ce que tu fais car tu le fais très bien!

  • C’est beau de lire tout ça, c’est une belle justification du pourquoi et du comment. J’aime la manière dont tu évoques ce genre de questions avec simplicité et en leur apportant une réponse claire et, pour moi, satisfaisante. Merci de faire ce blog qui est BIEN PLUS qu’un simple blog.

  • Je comprends ta démarche et j’aime venir ici pour cultiver cet « autre » regard sur les choses. Il y a tellement de tristesse, de colère et de conflits quotidiens qu’on en oublie cette beauté simple. Tu rééduques mes yeux.

    Un exemple simple, je me suis retrouvée à dire à mon amour depuis 5 ans, une chose que je n’avais vue en lui en dépit de centaine de minutes passée à me noyer dans son regard : « tu as les yeux couleur de bronze, qui hésitent entre l’ocre, le doré, le vert et la rouille ». C’est cet autre regard qui nous enrichit et qu’on aime tant. Car à travers ton regard c’est le notre qu’on aiguise.

    Merci pour ça Timai.

  • Oh, je suis tellement d’accord avec toi!
    Partageons la joie, le reste est déjà si présent…
    Cela n’empêche pas qu’il soit lu entre les lignes, ce n’est pas un déni, juste une ode à la beauté.
    Merci à toi, et bon séjour!

  • S’il te plaît, continue à blogger car c’est carrément ça : tu arrives à attraper les belles émotions dans un monde qui est de moins joli-joli 🙁 et ça fait trop du bien de voir qu’il y a encore des personnes tournées vers le beau et le bon. Bisou

  • Merci de nous partager ta sensibilité, tes émotions. De nous dire, qu’il suffit juste parfois de s’arrêter, de regarder et de ressentir. Et ça fait du bien.
    Il y a quelque chose de magique dans tes photos, tes vidéos et tes mots, une façon de regarder qu’on avait presque oublié. Merci de nous partager cette joie…

  • J’aime beaucoup cette reflexion de Francois Chen et ton propos. Il justifie tout ce que certain peuvent nommer « futilité ». Oui c’est une forme de resistance, car oser dire « c’est beau » dans certains contexte n’est pas évident.
    De la meme façon que Melo, tu as éduqué mon regard, et notamment avec tes photos de Tel Aviv, je ne voyais jamais les couleurs de cette façon. Ca m’apportera beaucoup en voyage (je pense notamment à un trip en Bulgarie où j’ai été frappé par une certaine laideur dans les villes, si bien que je ne voyais plus rien, en regardant comme toi j’aurai apprecié autrement).
    Merci pour cette joie, ces choses de la vie que tu sais nous transcrire avec optimisme.

  • Tu nous as montré un côté poétique de la ville, je veux dire, cela ne semblait pas superficiel et tu as tenté (il me semble) de prendre des photos qui montrent une certain face de la ville, par la couleur. j’ai trouvé ça beau.

  • Merci Mai !
    une fois où je me lamentais sur la laideur du monde, que je n’y pouvais rien changer, une amie m’a dit : « continue de faire ce que tu sais faire : fais de jolies choses, ça donne de l’espoir »
    c’est exactement ça !
    il faut voir les jolies petites choses pour ce qu’elles sont, et savoir apprécier ces choses…

    j’espère que mon commentaire n’est pas trop brouillon…
    bravo encore, merci encore…

  • il faut montrer autre chose… il le faut.
    je n’ai jamais eu la chance de voir ce pays, mais ma maman, amoureuse de cette terre il y a été des nombreuses fois (avant ou après des combats) et elle la décrive comme magnifique…
    Aujourd’hui j’écoute les récit de l’une de mes meilleures amie , qui est né à Tel Aviv et qui a quitté sa terre uniquement par amour (d’un français), et qui jamais aurait imaginer la quitter car même avec tout ce que il se passe elle aime sa terre.
    Nous parlons aussi de la situation politique et de tout le reste, on rigole ensemble sur le fait que « Israël n’attaque jamais » mais se défends ( je sais que cela l’énerve mais je doute qu’elle soit très impartiale…) : c’est notre façon à nous de dépasser ce que il arrive là bas, et pour elle un moyen de dédramatiser le fait que son frère peut à tout moment partir au combat.
    Elle préfère me parler de l’architecture moderne de sa ville, du coté que nous ne connaissons pas, du soleil et de la vie, de ses études et de ses amis…
    Pour tous ce qui ne sont plus la à cause de ce combat nous avons tous du respect, pour leur mémoire, indépendamment de leur origine, mais ceci n’est pas la seule identité de ce pays divisé.

    Timai, c’est une bonne chose si des personnes ont été « choqués » de ton post, ça veut dire que tu les as étonné… ils ont peut etre redécouvert une vie de couleurs là où il ne l’imaginaient plus..

  • très choquée que 5 personnes remettent en question ta venue à Tel Aviv, alors que des choses si cruelles s’y passent à ses portes …..
    Je suis juive et j’ai du mal à comprendre ces amalgames à 2 balles …… Tel Aviv is the place to be, c’est une ville créative, jeune et « énergisante »…… attention aux dérapages, je ne t’ai jamais écrit bien que je suive de très près tes activités que j’adore, mais là je n’ai pas pu m’en empêcher !!!

  • La photo est terrible, pure beauté !!
    Et tu as bien raison, ce monde est suffisamment dur, pas la peine d’en rajouter, essayons plutôt d’arrondir les angles !
    Bises

  • c’est tellement ce que je pense Mai…et je suis tellement heureuse d’avoir « trouvé » ton blog qui exprime en fait ce que moi j’ai au fonds de moi mais n’arrive pas vraiment « à l’extirper ».

    Je suis heureuse de venir ici parce que tu nous montre « le beau » de chacun de nous, que se soit en portrait ou en image.

    Tiens par exemple cette photo : pour moi c’est « la beauté-jolie-en-forme tournée vers l’horizon » et je trouve ça tellement beau.

    La beautée c’est aussi ce que l’on dégage, ce n’est pas simplement physique…et ça je crois à mon sens que peu de personne savent l’exprimer. Toi tu sais, c’est bien pour ça que j’aime venir ici.

    J’ai montré à mon ami ton post précédent et les photos, il était incapable de voir « le beau »…pour lui c’était des photos qui n’avaient ni queue, ni tête…Trois couleurs sur un mur ???? et alors…ahahaha j’ai ri…en fait chaque personne voit avec des yeux différent et tant mieux…c’est bien ça aussi l’enrichissement non ?

    Ceci étant…je suis allée voir l’expo Chanel au palais de Tokyo…et je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à toi à la dernière partie sur les odeurs…j’ai beaucoup aimé.

    belle journée…même grise je suis certaine qu’il y a des nuances…ahahaha

  • Je suis allée en Israël moi aussi, et je pense que partir quelques jours à Tel Aviv n’est pas une démonstration politique. Je trouve ça triste que l’entièreté du peuple israélien soit associé à un gouvernement. Tous les israéliens ne sont pas des colonialistes, et cela vaut la peine d’aller sur place pour se rendre compte. Et surtout, ça n’est pas ignorer les choses que d’y aller. Et je trouve génial que tu puisses aller là bas et y voir de la beauté, car oui, c’est un pays magnifique.

  • Je ne sais pas si je suis comptée dans les 5 personnes car … je n’ai jamais remis en question ton séjour à Tel Aviv. Ma démarche était différente. Peut-être qu’émettre une note dissonante dans les commentaires est trop désagréable pour tout le monde mais j’ai ressenti ce besoin de ne pas me taire.
    Mais je ne remettais pas en compte ton voyage. J’attendais peut-être davantage … au moins le droit de pouvoir discuter de tout cela sans créer un « ah mon dieu mais on est pas au 20h là ».
    C’est tout. Voilà.

    • Merci à toutes
      @estelle : oui tu fais partie des 5. Effectivement tu ne remets en cause le voyage mais ma demarche. En même temps, il n’y a pas de procès, je ne remets pas en cause le com, contrairement a celui qui le précédait. il était suffisamment constructif pour me permettre de réfléchir sans botter en touche. Ce post te répond assez directement car tu te demande si l' »ON » peut parler de beaute sans évoquer l’horreur. je crois oui que l’ « ON », en l’occurrence, JE peut/x évoquer Tel aviv sans parler de Gaza, comme de new YORK sans Guantanamo, de Shanghai sans évoquer la situation au Tibet. Ça dépend du ressenti de chacun, et je suis désolée que l’évocation de tel aviv ranime en toi d’autres images qui te hantent. Je ne voulais pas. Mais en meme temps cela t’appartient. Et je ne peux prendre en compte ce que chaque chose pourrait evoquer cez chacun d’entre vous. et il n’y a pas déni de ma part. Je vais te donner un autre exemple : l’inde. j’y suis allee pendant 3 mois pour etudier et visiter le pays. et je peux te dire que ca m’a tellement choque, malgré toute la beaute de ce pays, que je n’y remettrai pas les pieds. Pour autant je n’interpelle pas mes copines qui en reviennent, la tête pleine de belles images, que je peux continuer a apprécier. on s’arrête de vivre si l’on ne ferme pas certaines parenthèses enchantées aux portes de l’enfer. Si l’on ne prend pas ce que la vie nous offre de vivre. Donc non seulement on peut évoquer certaines choses et pas d’autres, mais j’irai plus loin, il le faut parfois. Ce sont des suspensions temporelles et émotionnelles. Pas de l’inconscience. Encore une fois, tu as le droit de t’exprimer ici. Ce que tu dis est tout a fait digne d’intérêt.
      Encore merci pour tous vos commentaires

  • Bonjour Timaï,

    J’ai acheté ce livre « Cinq méditations sur la beauté », pour moi c’est un manifeste contre la laideur du monde, porteur d’espoir, comme le film de Wim Wenders sur Pina Bausch ou encore ce film israêlien que j’adore « les méduses » de Edgar Ektet (mais quelle beauté ce film). Etre dans la joie n’est pas chose aisée tout le temps, mais faire l’effort d’y parvenir malgré tout et partager avec les autres c’est trop top ^_^ Take care Timai

  • je crois que chacun a le droit de s’exprimer sur ce qu’il a vu, ressenti, sur ce qu’il veut percevoir. ce serait comme rapporter des photos d’australie sans koalas dessus ? bien. et alors ? si on vient sur les blogs c’est pour découvrir l’approche personnelle de son auteur, n’est-ce pas ? aborder une vision différente ne veut pas dire se voiler la face. apprécions à sa juste valeur ce que Mai nous propose. ne refusons ni la beauté, ni la joie. bises à tous !

  • @Timai merci pour cette réponse.
    J’avoue avoir « eu l’audace » de commenter (audace car j’appréhendais les réactions comme « tu ne peux pas critiquer c’est SON blog », « on n’est pas au 20h », « soyons futiles ») car l’on se sent bien chez toi. Je comprends les réactions et je les accepte (oui la futilité c’est aussi la fureur de vivre, je le sais bien). Je voulais seulement dire aussi la mienne. Je pense que l’on peut apprendre des autres et que toute conversation posée dans le respect ne peut que nous aider à grandir. Encore faut il accepter de s’écouter.
    Cette fois, j’étais la note dissonante. La prochaine fois, j’espère prendre mon clavier pour quelque chose de plus enjoué.

  • Il y a des destinations qui sonnet comme des partis pris. Si tu avais été en Palestine, tu aurai aussi trouvé parmi les com des demandes de justifications, des clins d’oeil plus ou moins discrets.
    J’avoue qu’à la lecture de ton post je me suis demandée ce qui avait motivé ton départ, des amis qui t’y ont simplement invitée , des discussions sur le pays qui ont attisées ta curiosité , des opportunités professionnelles…Puis je me suis dit que ça ne me regardais pas au fond. Que ton com parlait de couleurs et de paysages, qu’il n’y avait rien de racoleur là-dedans.
    Au final, je trouve simplement tellement dommage que la bêtise des hommes cadenasse les espaces et les esprits. « Quel gâchis », c’est juste ce qui me vient à l’esprit…

  • Bonjour à tou(te)s, bonjour Maï,
    j’écris ici simplement … de ma propre vie et petite expérience… de mon côté du fleuve.
    Je suis de la 2° génération d’un mariage mixte, d’origine française et polonaise, puis italienne. Les questions de religions et de choix (entre autres choses) se sont beaucoup posées, au sein de notre famille, qu’elle soit très proche ou lointaine. Cette mixité, questionnante et perturbante par endroits, m’a amenée à parfois être confrontée à certaines radicalités.
    Je ne considère pas qu’elles m’appartiennent mais m’ont touchées, parfois de très près, et blessée quand je n’étais pas totalement construite. Cela ne m’a pas empêchée d’aller en Pologne, ni même d’aller en Israël.
    Je ne crois pas qu’il y ait de choix radicaux et de réponses simples à apporter à des questions de circulation, de migrations ou de procès à faire. Si ces questions et des regards différents vous intéressent, je vous invite à lire Hannah Arendt et notamment sur la problématique du procès Eichemann.

    Je ne crois pas qu’il soit question ici et sur ce blog de parler de toutes ces choses là …
    Pour aller vite, je dirai très simplement que je crois que l’Histoire ne sert pas de modèle aux hommes pour continuer à s’affronter et se battre.

    Je crois aussi qu’il est FACILE de vous DEFOULER ici … J’ai presque envie de vous demander ce que cela peut vous apporter! Je ne crois pas que cela soit ici que doive se dérouler votre engagement!

    Bonjour chez vous.
    V@Lérie

  • Timai,
    Je suis tellement contente de ce post! Car il répond. Tu ne restes pas dans le suspens. Ton séjour à Tel Aviv, ces photos, ces couleurs de là bas, j’avais des émotions et des questions en suspens. Je sentais quelque chose de crisper en moi. Et je ressentais le besoin de dire quelque chose. Alors j’ai posé la question à mes soeurs, je leur ai exposé les faits et on en a parlé: ma petite soeur m’a foutue une bonne claque « des choses, il s’en passe tellement des choses. Moi ça ne me choque pas plus que des plages réservées aux riches, des situations globalement où tu as des privilégiés et des exclus. » En gros, peut être que tu es en train d’élever cela à un niveau symbolique, des exemples évoquant l’horreur, la misère je pourrais t’en évoquer plein d’autres… Je suis restée silencieuse devant ma soeur et je me suis dis que oui peut être je suis hyper sensible à cet endroit en particulier, qu’une de mes meilleures amies est en ce moment à Jérusalem et que je suis de près son parcours quotidien… cette hyper sensibilité là est toute mienne, que je n’ai pas le droit de l’imposer à d’autres qui peuvent y trouver autre chose.
    Je crois que même si on parle de choses légères et de joie, c’est bien de montrer et de se montrer à soi même qu’on le fait en toute conscience…

  • Je trouve indécent qu’il te faille te justifier sur le choix de ta destination !
    Israël est un pays sublime et Tel Aviv, une des plus belles villes du monde.
    Que des nanas (@Aesha & @Estelle notamment) viennent polluer un blog « Make Up » avec des écrits militants (et absurdes, au demeurant) m’agace au plus haut point.
    Tes photos de Tel Aviv (que je connais bien) sont magnifiques et belles. Donc, stp, continue de nous parler de tes voyages, en Israël, pourquoi pas?
    Merci anyway.

    Sally

  • J’arrête là l’écriture de commentaires sur ce post. Je vois que cela tourne au linchage. Dommage.
    En tout cas, merci encore pour ta réponse Timai. C’était intéressant. Particulièrement la partie sur François Chen. Tu aurais pu me répondre par com bien sûr, mais tu as voulu en faire un post. Je trouve que c’est bien vu car cela rend ton blog encore plus vivant dans l’interaction que tu peux avoir avec tes lectrices (dont moi donc).
    Désolée que certaines trouvent tout cela absurde et déplacé. J’ose croire qu’un jour c’est vous qui bousculerez un peu mon quotidien et me ferez réfléchir car quelque chose vous aura touché. D’ici là, bonne continuation à toutes.

  • c’est précisément pour la Beauté que je suis ton blog, alors qu’a priori tout pourrait m’en éloigner. La Beauté j’en ai besoin pour affronter ce monde précisément. c’est l’Espoir.

  • Ma chère Timai, tu vas bien où tu veux, tu n’as pas à te justifier.
    La vie continue partout dans le monde, malgré ses atrocités.
    Et heureusement.
    Bises

  • De façon générale je pense qu’il ne faut pas prendre une partie pour le tout. Effectivement, Israel et son gouvernement font des choix qui peuvent être discutables, mais je ne pense pas qu’il faille boycotter touristiquement cet endroit et son peuple. C’est pour moi ce qui pourrait arriver de pire, ce peuple, comme tous les autres, ont des millions de choses à nous apprendre. (regardez ce qui se passe en Egypte, les Egyptiens souffrent énormement de la désaffection de leur pays par les touristes). Comme dans toute chose, il faut être capable de prendre certaines parties et d’en laisser. Je pense ( mais je ne voudrais pas parler à ta place Mai) que Mai était consciente de ce qui se passe dans ce pays mais qu’elle a voulu nous transmettre des energies, des couleurs, la vision en mode vacances qu’elle a eu de ce pays. Je suis journaliste et je sais que je ne me rend pas dans un pays dans le même mood lorsque j’y vais pour mon travail que pour des vacances, ce qui fait que ce que j’en « ramène » n’est pas non plus identique.
    Tout ceci sont des histoires de sensibilité, et comme il y a des milliards d’humains sur terre il y a autant de sensibilités. On ne peut pas toujours être d’accord sur tout, mais il faut tenter de comprendre la sensibilité des autres, sans accabler.
    Merci Mai pour tout ce que tu apportes à tes lectrices, et bonne journée le filles!

  • Le beau comme acte militant ! La joie, un manifeste ! … A l’image peut-être de JR et Bansky qui s’approprient le mur de Gaza à travers leur art … Je crois que même au plus sombre des conflits, les gens ont besoin de lumière, de vie. Merci Timaï !

  • Quel beau texte, j’en ai les larmes au yeux. Oui oui oui, mille fois oui, laissons une place à tous ces petits instants de beauté qui font scintiller le quotidien. Merci !

  • Ton père est un ancien activiste communiste et bouddhiste. Mais qu’est ce qui fait qu’un bouddhiste rejette les Etats-Unis?! Je ne vois pas trop le lien 🙂

    Sinon, je voulais te remercier pour ton blog qui pour moi est une source d’inspiration et une bouffée d’air frais.

    En ce qui concerne ton dernier article qui a suscité le mini débat du « pourquoi tu vas là /pourquoi tu ne parles pas de du conflit israëlo/palestinien/il faudrait que tu te justifies », je pense que c’est dû au fait que les gens ont l’impression d’avoir accès à une partie de ta vie (au travers de tes vidéos où tu filmes ta famille, tes amis ou à travers tes posts ou tu racontes des choses assez intimes). Du coup, les gens ne considèrent pas ton blog comme un simple blog « beauté », mais une porte donnant accès à ta vie « privée », ou en tout cas, ce qu’ils pensent être ta vie privée. Tes lecteurs sont toujours en attente. Par conséquent, chacun des tes articles suscitent des émotions (entre les gens qui veulent pleurer parce qu’ils sont touchés ou ceux qui sont agacés). Ton blog est un réel lieu d’échanges (comme une discussion entre copines), c’est pourquoi, parfois, tes articles peuvent susciter des débâts et ne laissent pas insensibles.Personnellement, si tes articles ne suscitaient que des commentaires admiratifs de fans, je ne le trouverai pas aussi attachant.

  • …la beauté est partout, même dans les terres les plus hostiles, même si tout près rugissent la fureur et le bruit.
    Israël pour la connaitre un peu n’est pas une Terre comme une autre, elle est à la croisée de tant d’intérêts, de convoitises, de cultures et de sensibilités différents. Et pardessus tout c’est un pays en guerre, là tout de suite, maintenant!….on ne peut pas fermer les yeux, ne pas s’interroger, s’indigner, se révolter….et pourtant comme toi j’y ai vu la beauté, Massada, ein Geidi, la vieille ville de Jérusalem, je me suis demandée si j’en avais le droit, je me le suis donné…
    Merci Timai.

  • super photos pleins de joie et de vitalité ! par les temps qui courent, ça fait du bien de se faire du bien…. si je suis une adepte de ton blog, c’est bien pour ta démarche…merci encore

  • @marie: le papa de Mai est vietnamien, tu peux taper « guerre du vietnam » dans google, il y a aussi quelques films de cinéastes majeurs qui devraient te permettre de faire le lien: full metal jacket, apocalypse now, voyage au bout de l’enfer…
    @superbytimai: tu es VRAIMENT une fille incroyable

  • il y a un an environ tu avais déjà parlé du livre de François Cheng, hier je me suis décidée enfin à l’acheter. j’aimerais bien que la beauté soit la réponse à beaucoup de « pourquoi » de la vie…

  • dans ta photo j’ai vu la joie, je n’ai pas cherché à comprendre pourquoi Tel Aviv, des conflits il y en a au quatre coins du monde, des gens qui souffrent au coin de ma rue, quel choix devons nous faire? Je jouis de ma vie, mais je n’en suis pas pour autant inconsciente de ce qui ce passe et j’oeuvre à ma hauteur.

  • Bonjour,

    Je découvre juste ce blog et j’adore… Je me permets juste une petite intervention car l’intervention d’Estelle (magnifique prénom) a été (je crois) mal comprise.

    Estelle ne remettait pas en question le voyage ni les photos mais plutôt le cadre de la photo, un peu comme si on avait pris une photo de famille incomplète. Je trouvais la question plutôt pertinente, car au final elle interrogeait Timai sur son « cadrage ». Et je trouve la réponse de Timai très intéressante aussi : « je ne fais pas une photo de famille, je fais un portrait des gens que j’ai sous les yeux ».

    Je trouve que pour réfléchir de manière intelligente (comme elles), il aurait fallu élever le débat, se poser la question du « cadrage » de manière général et non pas se crisper sur des positions identitaires comme malheureusement c’est le cas de chaque côté du mur. Oui. Des DEUX côtés.

  • @emmafromparis : 🙂 t’es gentille, mais mes grand-parents sont vietnamiens. Donc, je sais ce qu’est la guerre du Vietnam. Ton commentaire condescendant est juste hors sujet. Je parle du bouddhisme et je ne vois pas pourquoi un bouddhiste rejèterait les États-unis! Toi comprendre? Désolée Timai de « polluer » les commentaires mais ce genre de fans qui te défendent sans rien comprendre m’agacent! Moi aussi je t’aime!

    • @marie : on se calme les doudous. Mon père m’a expliqué que pdt la guerre du vietnam il y avait 2 camps les catho-pro-américains et les bouddhistes-anti-américains cad les communistes. Pas de croisements ni d’entre deux possibles. Ce que je tentais d’expliquer c’est que pour lui les États Unis même auj ne sont plus séparables de la guerre du vietnam et de ce qu’il en a vécu. Il ne peut plus, et je ne l’en blâme pas du tout, séparer une réalité d’une autre.
      Si je reprends cette histoire de cadre, mon père ne peut plus considérer le États Unis sans mettre cette guerre dans le cadre. C’est sa réalité mais il ne l’impose pas aux autres. Moi y compris.
      Des bises

  • Merci d’avoir pris le temps de répondre Timai, je comprends mieux. Ma question n’était pas de provoquer, mais ayant de la famille vietnamienne bouddhiste vivant dans le Wisconsin et le Texas, je ne comprenais pas vraiment le rapport. Mais, effectivement, il n’y a pas un seul modèle de réfugiés politiques.

  • Merci Timaï pour ces belles photos, Israël est un pays sublime qui me manque beaucoup. Il y a tant de choses a voir, tant d’endroits a découvrir, tant de gens a rencontrer. Ce qui se passe dans ce pays n’est pas relaté de façon très objectives par l’ensemble des médias. chacun sa vision du conflit, mais pour avoir ma famille qui vit au quotidien là bas, j ene serais bien entendu pas d’accord avec de nombreux commentaires ici. Mais peu importe notre avis politique sur cette situation, tu nous montre ici, la richesse de ce pays, et de ses habitants qui ont faire en sorte d’exploiter toutes ses richesses. Tu n’as malehueruesement pas eu le temps je supose d’aller voir d’autres endroits bien moins connus mais encore plus magnifique que ce que tu nous a montré là. merci a toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *