Shalom

 

me voilà pour quelques jours à Tel Aviv. Mon prof de peinture me disait : « quand que je suis allé en Israël, la lumière était si forte et si blanche que je ne voyais plus les couleurs. »

mille baisers.

Il y a 5 années / Bouche 12 commentaire(s)

12 commentaire(s)

  • Vous devez etre plutot aise dans la vie. Je le vois par vos parents, par les fringues que vous possedez etc. par le fait que vous viviez a Paris. Mais je ne comprends pas, comment se permettre toutes ces choses alors que vous n’etes que maquilleuse ou en gros vous choisissez des couleurs pour les marques… Peut-etre que votre mari est riche.

  • Pouet-pouet, vas jouer sur l’autoroute.
    Timai, cette réflexion sur la lumière me parle. J’adore l’Italie, pour sa lumière, saturée, orangée, poussiéreuse. Je trouve que là bas, tout est plus intense, comme si l’air saturé d’ocre ravivait les couleurs.

  • Bonjour ti mai! Pour commencer, j’ai decouvert ton blog il y a quelques
    mois et j’aime beaucoup ce que tu partage avec nous! C’est leger, j’y ai decouvert pleins de choses! J’aime cette facon dont tu abordes le sujet de la beauté sous toutes ses formes sans pour autant te prendre au sérieux! C’est rafraichissant! Je guette chaque jour tes posts au point que ma fille de 2 ans me dit en regardant l’ecran « maman c’est timai, c’est timai !  » Alors merci beaucoup!’ Bon sejour!!!
    Gi.

  • Pouet-pouet va mourir
    J’ai découvert Tel-Aviv il y a quelques années et j’ai été totalement transportée par cette ville, l’ambiance des marchés, la lumière, l’atmosphère très particulière qui y règne …
    Profite bien, ne rentre pas à Paris, il fait tout pourri

    • hahaha, oui j’ai mis du temps à me faire à cette ville et à cette ambiance si particulière. ca me plait tellement maintenant.
      pour le com de Pouet-Pouet, nous avons échangé par mail et c’est bon l’incident est clos, on passe à autre chose. merci par avance.
      plein de bises

  • Je suis nouvelle ici et j’ai parcouru tranquillement pas mal de pages, et je dois dire que votre travail sur la couleur me rappelle l’approche d’Arthur Rimbaud dans les Illuminations et ce, surtout lors de ces articles sur les voyages que vous nous racontez par le biais de microcosmes colorés. Ces blocs s’harmonisent, le puzzle se construit rétrospectivement, le détail s’ajoute à l’autre détail et forme une palette entière. C’est une approche réellement poétique, bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *