Dans mon Body

pour la nuit

Pola de Fred, savamment « cutté ». merci.

Hey Yooo AAAAAAAhhhh!

salut les p’tits clous, je sais même pas comment vous dire la patate que j’ai depuis quelques semaines. prenez, prenez, c’est gratos!

alors, voilà, j’imagine que ça vous arrive de vivre ces périodes délicieuses où rien ne peut vous arriver. si non, quittez Paris! si oui, vous savez que c’est le moment où jamais de réaliser des fantasmes que vous ne pourriez jamais oser assumer sans cette énergie. donc, mon fantasme, c’est… c’est de me mettre en body… HAHAHAHAHA!

un ange passe….

bon okay, je vous en dis plus. j’ai trouvé ce body bustier il y a 2 ans déjà lors d’une braderie Isabel Marant. J’avais flashé dessus et comme de toute façon dans ces occasions, tout le monde est à moitié à poil, j’en est profité pour l’enfiler. juste comme ça. pour voir. comme ça. pour voir. et là piouf… je me suis trouvée tellement belle dedans. si si j’ose écrire un truc pareil. ça vous arrive aussi non de vous trouver belles? et en même temps… que faire d’une pièce pareille. parce que franchement même si la partie culotte est basse, type année 50’s, vous me suivez?, je ne voyais pas l’intérêt de le mettre sous une jupe, et j’imaginais encore moins l’occasion de le porter seul.

Alors voilà, ce samedi arrive. grosse patate je vous dis. et là occasion en or, mon Jérôme m’invite à une pendaison de crémaillère avec un thème très gay de type « bitch i am fabulous ». c’est pas tous les jours que vous êtes célibataire (donc ça c’est dit) ET invitée à ce type de soirée ET avec un fantasme sur les bras. Ni une ni deux j’ai enfilé wouhou ledit body, des talons de 12, un smoky eyes, un énorme collier, un short par dessus et un manteau noir (fallait prendre le métro quand même).

J’arrive à la soirée en hop le short! OUT! là je tremble un peu. je n’en mène pas large. mais vous savez quoi? de toute façon dans ces occasions, tout le monde est à moitié à poil, les mecs se sont retournés et ont fait wahou!… ils étaient jaloux! hahaha, ils voulaient la même tenue. après, on a passé une soirée terrible. avec des énergies décuplées à danser et chanter comme des fous. On etait tellement… vivants! ça s’est un peu compliqué quand les hétéros sont arrivés mais même pas tant que ça.

Je me rappellerai toujours de cette nuit. d’avoir osé. OSEZ!

et maintenant, VOUS ETES OBLIGEES DE ME DEVOILER VOTRE FANTAMZE! bip!

 

Il y a 4 années / Bouche 49 commentaire(s)

49 commentaire(s)

  • Espèce de fada! 🙂
    Mon fantasme… Je sais même pas si j’en ai un… Je te dirai ça plus tard si jamais je le trouve par un éclair de génie, comme ça PIOUF!

    Des biiiiiiiises!

  • GéNiaaaleeeuh ! Il faut avoir la patate j’avoue pour le faire…ou se nommer Mai tout simplement…hahaha
    Mon fantasme ? euh…au petit matin comme ça, je ne vois pas trop, mais vu la lourdeur du temps, le corps moite, la pluie l’orage toussa toussa…ça aurait à voir avec ça mais sans trop savoir quoi…
    Dis la jolie tu as des mèches blondes ? (sisi j’ai vu..;hahaha)
    des bises

  • moi je ferai une retrouvaille de mon amoureux après une soirée fantastique on se retrouverait à l’aube (à l’heure où blanchit la campagne lol) et là un orage éclate (lol) mais avec le soleil avec un arc en ciel et on court sous la pluie nos habits se mouillent on est trop beaux comme un plan ralenti et on danse et tournoie et après on saute ds la mer et après ..ah merde c’est pas un fantasme ce que je raconte c’est un rêve haha bizbiz mai mais oui OSER c’est goûter la vie au pire c’est pas ce qu’on voulait mais après tu le sais et tu n’es plus frustrée, au mieux c’est encore mieux que ce qu’on imaginait ! bonne journayyyy

  • mon fantasme? réussir à montrer le vrai « moi » à la terre entière et pas me cacher derrière une façade à 2000 lieues de ma véritable personnalité… juste être moi, même quand je ne suis pas entourée de mes plus proches… être moi tout le temps <3 tu es superbe Mai!

  • C’est fou…c’est fou comme ce que tu écris peut me parler. Alors mon fantasme est sans doute un peu primaire, mais j’aimerai arrêter de m’interdir un tas de choses parce que je doute de moi et de mon corps. J’aimerai le temps d’une journée, arrêter ce jeu du je t’aime moi non plus, avec mon corps et juste oublier l’image que je renvoie, pour enfin me consacrer à l’essentiel. Sinon il s’agit d’un fantasme de vie, tout plaquer, voyager, découvrir le monde et continuer à vivre de façon naïve. Bonne journée Mai et merci 🙂

  • Moi j’ai réalisé mon délire il y’a peu en participant à une bataille type catch à base de spaghettis et de canette. Le tout en bikini argenté et smoky noir de dingue!

  • la très bonne question,si j’avais un fantasme peut être une ambiance pin up tout en rouge, très, très glamour ou alors l’opposé un peu garçonne, cheveu court
    merci pour la belle énergie que je ressens aussi très fort en ce moment, j’ai le feu 🙂

  • Oh mais quelle décharge d’énergie et de bonne humeur! C’est bon ça! Le Mojo est de retour yeah!
    Fantasme capillaire j’en ai plus, j’ai eu des mèches blondes, bleues, violettes, des permanentes (et des fois tout en même temps : l’horreur!). Côté fringues, même si je n’ai pas un corps de rêve, j’ai aussi fais mes lâchages nimportanawak à 20 ans. C’est bien que tu oses maintenant parcequ’au moins tu as la maturité pour éviter « les gros dossiers » ha!
    A presque 40 ans, j’ai un fantasme qui me poursuit depuis des années mais qui n’est pas stylistique. J’ai envie de voler. Cet été, je vais faire mon baptême de saut en parachute. Je vais être au dessus des nuages, dans le ciel, perdue dans le bleu et je vais planer, flotter, être damned High! Hâte d’y être.
    Cimes Mai pour cette bonne humeur, les bons souvenirs que tu fais remonter. Feels good chez toi M’mâme! X

  • Fantasme qui ne me quitte pas: trouver et d’oser porter la robe traditionnelle asiat , ajustée, au genou mais en cuir noir ajouré comme une dentelle, très près du corps, avec une fente sur le long de la cuisse , bref « in the mood for love » version porno chic.
    Et d’avoir un tatouage , un vrai, pas un petit machin sympatoche, le truc qui te transforme en oeuvre d’art…(mais vu que les modèles qui m’inspirent me débectent deux mois après, j’hésite fortement à me lancer dans l’affaire…)
    Oui mes fantasmes datent des années 90…..

  • Ton dynamisme et ton sourire sont une sacrée dose d’énergie pour la matinée. Wouuh ça donne du peps et me procure une pause matinale à rester sourire trinchant sur l’écran de mon ordi. 🙂 Merci!

    Fantasme un peu daredevil: un ébat amoureux dans une cabine londonnienne… d’où il vient celui-là ? En tout cas il est là. Enfin entre le dire et sauter le pas, il y a un cap… Que dis-je un cap? Une péninsule…

  • t’es vraiment une fille géniale : tu ne boudes pas ton plaisir, ton énergie est communicative et tu as une façon très simple de dire les choses (ton célibat, dont je me doutais depuis ton gros coup de blues). Je ne me sens pas jalouse de toutes les belles choses qu’il t’arrive, j’ai juste envie de te dire merci de les partager avec nous et de me donner envie de retrouver cette légèreté que tu as.

  • Moi mon fantasme en terme de vêtements (je précise :-)) ce serait de pousser ma féminité à son paroxysme en enfilant une jupe crayon, un chemisier léger, un rouge à lèvres et un maquillage de folie avec des talons aiguilles de 12 cm et aller à une soirée. A ce fantasme est relié à quelque chose qui est dure pour moi. Assumer que ma féminité puisse plaire, que je puisse faire l’objet de regards appuyés, je suis toujours ambivalente au quotidien par rapport à ma féminité et ce que j’expose de celle-ci aux autres. Je n’ose pas encore totalement assumer.
    Bizarrement en l’écrivant, j’ai la sensation que cela sera plus facile à faire. Célibataire depuis quelques semaines, je passe par des moments de spleen douloureux où j’ai la sensation fugace que ma vie est en train de changer et j’ai la trouille. En même temps, je sens une énergie similaire (qui grandit tellement vite) à celle dont tu parles dans ton article, j’ai envie d’oser, de tenter, de faire, d’agir au lieu de passer mon temps à la réflexion. J’ai tellement envie de me surprendre, de découvrir et redécouvrir des parties de moi. Cela passera sûrement par le fait d’oser oui, je crois que c’est la meilleure chose à faire pour moi en ce moment, pour partir à la rencontre de la bombe que je suis ah ah ah ;-).
    Des bisous tous doux Timai !

  • Alors moi mon fantasme serait d’oser et assumer porter un soutien gorge en dentelle noir tout simple, sans coque, sans rembourrage mais je trouve mes seins trop petits, comme si je n’étais pas « vraiment » une femme donc je n’ose pas. (le soutif peut aussi se transformer en body tout en dentelle qui se dévoile sous une chemise par exemple). Ou porter une sublime robe ouverte dans le dos jusqu’en bas des reins… Bref tout un tas de choses qu’on doit porter sans soutif et donc s’assumer et ne plus utiliser d’artifices

  • Comme je me sens proche de ton énergie! En tout cas je travaille pour la ressentir et y être attentive un peu plus. Et mon fantasme… je dirais jouir de tout, me débarrasser de mon petit nuage gris qui vient encore me rendre visite des fois. bref aspirer au bonheur pas forcèment tt le temps mais au moins ts les jours! Merci Mai bonne journée!

  • Clémence, je me mèle de ce qui ne me regarde pas, mais c’est tellement joli une robe ouverte dans le dos, personne ne s’occupera de savoir si tu as des petits seins tellement c’est chouette !! (et puis des petits seins tombent moins que des gros, t’as l’air plus plate mais moins « basse » quand t’as pas de soutif….
    pis bon, j’trouve ça joli moi tout ces petits machins en dentelle trop mignons qui n’existent pas en bonnet dé…. (comment ça on n’est jamais contente !? non, non, j’ai commencé à 3 ans passés à aimer mes seins, maintenant il m’arrive même de les trouver chouette !)
    voilà…. j’espère que ça te t’offusque pas… (sinon, tu peux le dire, peut être que ça se fait super-pas ce que je raconte… ?)

  • @Clémence L :moi je trouve ça tellement sexy et cool de ne pas avoir de sein! Tu peux tout te permettre, abandonne le rembourage and cie, tu te sentiras plus libre et belle!
    Le sous tif tout noir tout simple sera dingue, surtout sur toi: je t’assure !
    Be brave et à toi la robe dos nu…!

  • @Mirabelle @AliceM: merci pour vos chouettes messages. Allé je vais tenter de sauter le pas pendant les vacances, en douceur, à l’abri des regards urbains. On ne sait jamais peut-être que j’y prendrai gout, je vous dirai! (Et c’est cool de pouvoir discuter de tout ça ici)

  • T’es belle !
    A cette heure-ci, ce sera d’oser la robe pour demain au boulot.. Et puis d’autres robes/jupettes ensuite, et, qui sait, un jour, un short !
    Je me suis mise au sport pour ça, et avec mon 40 il parait que je suis bête de ne pas accepter mes jambes, mais voilà !
    Et quand tout ça sera réglé, robe ET talons, genre je suis trop canon mais j’fais presque pas exprès, tu vois ? ^^

    • Allez les filles Allez!
      @elosyia : la peine de la séparation passée, je crois que le célibat est le moment idéal pour tenter des choses qui sont « loin » de nous. c’est dans ces moments que l’on se bonifie. et comme ca le prochain mec qui passe sera attiré par de bonnes choses. pas par de mauvaises ;p
      @clemence : allez, vas y!
      des bisous!

  • @Clémence L : bravo d’avance !!! et oui, les vacances c’est le moment de changer des choses, en douceur, sans presque s’en rendre compte, et rentrer changée, profondément changée, en mieux !!! hâte que tu nous dise ce qu’il en est !!

  • bien moi ça serait de porter une chemise transparente… sans sous-vêtement ! j’ai une chemise noire comme ça et je l’ai déjà portée pour une soirée mais avec un soutien-gorge en dessous et déjà faut assumer mais je rêverais de pousser le bouchon plus loin et de la porter avec un pantalon de smoking et des talons et rien d’autre (je pense pouvoir le faire car j’ai vraiment une petite poitrine) et je crois que je serais très capable de sauter le pas, si l’occasion parfaite se présente bien entendu

  • oh mais ouais, allez on OSE !!!

    ton post m’a déjà donné la pêche et là, je viens de lire les coms et c’est bête mais j’ai l’impression de faire partie d’un truc vachement chouette en venant ici…

    @Elosyia: je me suis tellement reconnue dans ton post, ça m’a complètement touchée, j’aurais presque pu écrire la même chose…
    sauf que mon fantasme moi, ce serait de me voir maquillée « en vrai » un jour (je suis plutôt nature, no make-up ou juste un peu de blush et du mascara), avoir l’air d’une femme et surtout assumer cette image de moi – à 32 ans je me vois toujours comme une fille, j’ai du mal à me penser et à me sentir « femme »…

    sinon, je suis moi aussi célibataire depuis quelques semaines, alors oui c’est dur et ça fait mal, mais ça permet de se retrouver et surtout d’avancer tellement vite!! je ne suis pas tous les jours de bonne humeur, encore triste (souvent), en colère aussi, mais j’avance, je tente des trucs, je provoque le destin, j’ai l’impression que tout est possible, c’est ouf!
    et puis merci Mai de nous rappeler que nous sommes toutes des bomba!!! on t’aime <3

    ps. @Clémence: mais fonce! les petits seins c'est tellement sexy!!

  • Libération !
    C’est comme quand tu commences à danser, d’abord un peu, avant de te lacher, peu importe si les autres regardent, voire tant mieux s’ils regardent, c’est le lâcher-prise ! grisant…

  • Après avoir osé le vernis rouge orangé, je laisse mes cheveux blonds pousser jusqu’aux hanches et… fantasme sur l’idée d’enfin assumer la jupe et les talons. La jolie jupe, légère, qu’on fait doucement glisser sur ses cuisses.
    Et puis. Et puis ! On sourit. On assume. On n’a pas de Soleil à l’extérieur, alors on se réchauffe de l’intérieur.

    (Et oui, les petits seins, c’est doux, et ça tient tout seul.)

  • Ah, t’es géniale! Oui, moi, mon fantasme, c’est le maquillage ultra peps, même la journée! Je n’ai pas trop de retenue en ce qui concerne les lèvres, mes les yeux, il n’y a que certaines soirées particulières qui ont le droit de les voir habillés de toutes les couleurs, et dieu sait ce qu’elle sont rares, les soirées où je ne vais pas juste pour danser et donc transpirer, et donc pas maquillée et en tennis. Sinon, ce que je n’assume pas non plus totalement, c’est le port du chapeau et des foulards. Et pourtant, je crois que j’ai une superbe tête à ça! 😉 Bref, vivons, et oublions tout le reste, il est temps, tu as bien raison! Bises les filles!

  • Mon fantasme depuis que je suis à Hanoi, c’est d’oser me faire belle pour sortir le soir, mettre une robe et des talons comme le font les Vietnamiennes et comme je le fais en France. En tant qu’étrangère je trouve ça difficile, car forcément les gens te regardent beaucoup plus, alors en plus si tu t’habilles un peu « bien » tu ne passes pas inaperçue!
    et puis c’est vrai que la plupart des occidentaux qui vivent ici ont vraiment un style, comment dire, très relax…

  • Bon, bah moi mon fantasme c’est de poser nue. Qq ch de soft mais dans un endroit improbable, au milieu d’une rue vide. peut etre avec un maquillage bien flashy pour seul habillage 🙂 …
    Vivante sur ce pola’!
    love

  • @ Clémence : je suis dans le même cas que toi ! En plus dernièrement, je me disais que toutes les filles dans la rue ont les mêmes formes de seins (plus ou moins gros évidemment..) à cause des rembourages ! Pourtant ce sont bien nos différences qui rendent la vie intéressante non ? Alors hop, je vais faire comme toi et (tenter) d’oser un petit soutien-gorge tout mimi !!

    @Mai : tu es incroyable ! Heureusement que ton blog existe pour nous faire partager ton énergie ! Tu rends les choses si simples 🙂 Merci merci !!

  • Bon…alors moi mon fantasme, c’est d’être prise en photo à poils.(quoi?) Pas que j’apprécie mon corps plus que ça, mais c’est tellement canon la nudité, et culotté, et simple!De façon soft, mais dans un endroit improbable. Avec peut être un maquillage bien flashy pour seul habillage. 🙂

    Vivante/Vibrante sur ce pola’ !
    Love et merci !

  • Géniale, quelle énergie tu transmets !! parce que pour moi en ce moment ça n’est pas rose, je pense que c’est une période transitoire mais ça n’est pas facile. Mon souhait en ce moment est de chanter pour sortir, exprimer des choses, good news j’ai trouvé des cours et un stage pour l’été, je vais donner de la voix, c’est un début !!!

  • Moi mon fantasme c’est le tutu à la carrie bradshaw. Autant j’ai des formes et je les aimes, autant j’ai cette image de l’hippoppotame dans fantasia. Mais un jour ca arrivera. Sans compter avec ce genre de jupe avec des voiles qui pullulent et aussi le diy de lisa. Ce week end j’etais a 2 doigts de craquer.

  • Je suis toujours plus admirative de ce que tu fais et es. J’admire et j’envie ta liberté d’être, ton énergie. Je m’aperçois que c’est finalement ce j’apprends en venant par ici : la liberté d’être soi.

  • Je voudrais pas en rajouter avec cette histoire de seins mais moi-même, étant plutôt dans la team big boobs, mon fantasme vestimentaire fait un peu écho à celui de Clémence : oser le bustier.
    Le problème c’est qu’il faut d’abord trouver le soutif adéquat et ça … c’est pas super!
    Bises à toutes

  • ahahaha…j’adore les commentaires parce que tout simplement ils donnent la pêche comme ton blog, Maï, mais aussi parce que chacun peut s’y reconnaitre;
    … je dirai que oui lorsqu’on est célibat, c’est un peu comme si on voulait tout changer, se métamorphoser, avancer et…OSER. Ca va souvent commencer par les cheveux (sisi), une coupe, une coloration, des frisouilles, des lissages…bref on change, on OSE…Et puis ensuite tout suit…les sorties, les vêtements, les make up…on OSE et même la déco maison.
    Perso, hier j’ai repensé à ton post et me suis dit qu’en fait c’était lorsque j’étais « célibat non voulu » (ben oui), que j’ai avancé le plus dans ma vie parce que j’avais OSER aller de l’avant, me suis pas renfermée, et je n’ai pas eu de « train-train d’la vie », tout était nouveau…et vraiment c’était plus que chouette…et d’ailleurs c’est grâce à tout ça que j’ai rencontré mon amoureux;;-)
    Maintenant je me dis qu’il serait temps de me refaire la petite liste du « OSONS », parce que je suis certaine que ça peut fonctionner aussi à deux, non ?
    Ceci étant quand on arrêtera aussi de se mettre des barrières sur l’âge…je crois que les femmes oseront plus. J’ai mis dernièrement du vernis bleu et mes collègues m’ont dit « ah ouai c’est beau…mais c’est plus de mon âge »…parce qu’elles pensent qu’il y a un âge pour se mettre de la couleur ???? (j’vais avoir 46)Moi je dis : tant que ça ne fait pas vulgaire, c’est du « toutbon » 😉
    Biz Maï et merci pour ces post qui donnent la patate

  • Avez-vous vu le film Harold et Maude? Une merveille pour celles qui n’osent pas. A passé 55 ans, j’ai osé poser nue pour un photographe plasticien. Un acte artistique que je voulais expérimenter et une grande confiance en l’artiste. Et sans être photoshopée! Osez osez….les filles!

  • Salut les filles,
    C’est marrant car en vous lisant je sens l’énergie énorme que j’ai pu ressentir aussi à certaines periodes de ma vie, la post rupture justement. Quand on commence à vouloir faire du sport, à arrêter de deprimer sous sa couette, à s acheter de beau sous vêtements, à avoir envie de danser.
    C’est LE point positif après une separation, et il n’est pas des moindre, car je trouve que c’est un des rares moments où on ne pense qu’à soi et à son bien être !
    On se sent invincible et on fonce comme une fusée j’ai l impression.
    Bonne journee à toutes 🙂

  • je suis dans la même période, et j’ose presque porter le mini short/culotte en jean que je me suis taillé dans mon levis préféré mais trop déchiré, mais vu les trucs que j’ai commencé à oser (conquérir un nouveau taff, me faire une bouche « pas porn » qui crie « fushia/mords moi doucement mais mords moi », les cheveux tarés, les vérités importantes aux gens que j’aime, rompre avec le passé), je me dis que le poumpoum short va être très vite de sortie!
    merci pour ton post, merci pour ton blog en général!

  • Hello

    Il est peux etre trop tard pour répondre … non bon aller je laisse ma trace sur ce post tip top …

    Mon fantasme est d’assumer des vêtements féminins sur mon petit corps menue lourde tâche lorsqu’on a des origines Méditerranéennes mais pas les formes qui vont avec et s’entendre dire  » bah c’est bizarre quand même » …

    Après une belle introspection sur moi … le célibat… j’ai pris le taureau par les cornes et go go go …
    maintenant j’arrive à porter des vêtements féminins …assidue au sport je suis ( ma drogue en faite 🙂 ) qui m’aide a aimer ce corps de plus en plus qui ai mien … assume les cheveux court ( et bizarrement je me sent plus féminines avec les cheveux court mais bon c’est un autre débat ;)) …

    mon prochain défi mettre des shorts ( en ville , au sport…) en douceur on y arrive a s’aimer a se trouver belle…

    Une superbe journée

    Houda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *