East meets West

that diverges from East

Photo Camille de Laurens

Comment ça il veut rien dire mon titre? je fais référence à ce très bel article de Lili dans le dernier M, Le Monde sur la « Beauté » en Corée. je mets entre guillemets car bien entendu, ce qu’elle y décrit me trouble au plus haut point.

Point 1/ parce que le culte de la perfection, ou du moins l’uniformisation exacerbée des plastiques (grands yeux débridés, cheveux longs décolorés sur le côté, peaux très pâle, menton pointu etc…) et des pratiques (rejet total du naturel, bistouri à gogo…) en disent long sur la société qui les berce.

Point 2/ parce que justement se faire débrider les paupières ou se placer une petit bourrelé sous les yeux, c’est vouloir, peut être ressembler aux femmes occidentales. alors que nous les occidentales, on considère pas du tout ça comme un canon de beauté. VOUS TROUVEZ PAS CA TROP BEAU LES YEUX BRIDES?!!! hahaha

Point 3/ on en reparle mercredi, mais moi, je vois tous plein de choses ici sur la naturalité, l’envie de s’accepter, de ne jamais laisser personne vous dire que vous êtes moches (on s’en charge tellement bien toutes seules parfois…), que ça me parait fou que les Coréennes aient envie de ressembler à un canon occidental, auquel nous-mêmes, occidentales (je me mets dans le lot) ne voulons pas du tout ressembler.

Point 4/ je suis éberluée par certains commentaires suivant l’article disant grosso modo « elles ont rien dans la caboche, c’est pour ça ». vous êtes nés en Corée ou?!!!! en tout cas, je suis bien heureuse de ne pas sentir ici cette pression. non qu’elle n’existe pas du tout mais… je fais ce que je veux avec mes cheveux!

ça me fait dire comme toujours, que ce qui compte n’est pas tant la forme mais le fond qui la fait émerger. bien sûr qu’elles sont magnifiques les Coréennes, mais quelle violence. quelle violence!

l’article de Lili Barbery Coulon, la beauté en Corée, arme d’ascension sociale et d’ailleurs, si vous réussissez à trouver un M, le Monde, le spécial beauté est canon.

son blog, Ma récréation

Il y a 3 années / Bouche 26 commentaire(s)

26 commentaire(s)

  • Effectivement sujet difficile. Mes deux meilleurs amies sont asiatiques, une japonaise et une chinoise.

    J’ai appris toutes les petites astuces, tant qu’à bien se positionner sur une photo…Pour que leurs visages paressent plus fin, menton en pointe, bouche plus pulpeuse…
    Moi les yeux grands écarquillés d’étonnements : « mais non je vous aime trop comme vous êtes, Vous êtes si Jolieeeessss ».

    Par ailleurs, à côté je ne suis pas mieux, à me maquiller parfois même juste pour aller promener mon chien…!! Vite fait un petit peu de poudre, bonne mine.
    Il est évident que comparé à elles ce n’est rien.

    Quelques jours avant de laisser partir ma belle Shoko au japon, elle me fait part de ses nostalgies de la france…Et entre autre la chance, qu’on puisse sortir pas forcément maquillées et qu’on ne ressente pas de pression de l’extérieur…
    On pourrait en dire tellement long à ce sujet, la beauté au naturel.
    Et oui ça fait écho à la petite voix en moi, qui me dit parfois dès le matin « c’est quoi cette tête, ces cernes ». On a de réelles difficultés à se dire à soi même « pas mal aujourd’hui!!! ».
    Mais pourquoi, on a l’impression d’être prétentieuse…?! Parcque tout de suite on va repenser à la jolie fille vue, pas plus tard qu’il y a 5min dans les magazines, pages modes sur le net…
    Tout ça pour dire que je les comprend, on est tous et toutes incités par l’image de la beauté « parfaite », mais elles encore plus que nous.
    Et tu as raison en parlant de beauté au naturel, l’envie de s’accepter. En s’acceptant comme on est, « si jolie », on s’ouvre plus à l’extérieur, on n’arrête de se fermer des portes et on rayonne de l’intérieur à en éblouir…
    Souvent quand je lis tes post, je suis contente, je te vois si belle au naturel. ça me conforte, toi qui a de si bon goût en couleurs, beauté, tu oses et tu as bien raison, te mettre en photo au naturel.
    C’est vrai j’ai l’impression que tu n’es jamais ou quasiment pas pas maquillée?…
    Hâte de lire ton post de mercredi.
    Belle journée

  • Ben, oui, moi, je suis née en Corée, et j’ai appris des choses sur mon pays d’origine avec cet article de Lili Barbery Coulon. La Corée est un pays avec lequel j’entretiens des relations complexes et difficiles, mais je ne comprend pas non plus ces réactions (et encore, j’ai vite laissé tomber la lecture des commentaires, trop écoeurée). Juste un petit commentaire ici pour dire que que je suis attristée par cette agressivité qui monte un peu partout en France, et qui ne prend même plus la peine de se cacher derrière l’anonymat du net, on l’a vu ce week end encore…

  • Cet article m’a appris des choses, toute une dimension que je ne soupçonnais pas. Choquée par la violence à l’oeuvre dans cette société et choquée par la violence des commentateurs du sujet (qui semblerait-il sont plus intelligents que tout le monde).

  • C’est beau ce que tu dis, qu’on ne doit laisser personne nous dire qu’on est moche parce que l’on se flagelle assez comme ça …

    Ca me rappelle mon premier voyage en Inde, je me retrouve dans une famille, le premier soir, et l’une des filles avait un masque épais jaune sur le visage. Je lui demande pourquoi, elle me touche la joue en me répondant « pour être blanche comme toi » … Quand moi je me bats comme une dingue pour prolonger le bronzage de l’été !!!!!!

  • Re –
    Finalement, ça m’évoque, toute proportion gardée, les « femmes girafes » par exemple, dont la richesse et le statut social sont évalués en fonction du nombre d’anneaux autour de leur cou. L’intégrité du corps soumise au sacrifice de la société, dont le poids est plus ou moins fort vis-à-vis de l’individu selon l’histoire qui l’a construite dans chaque endroit du monde. Culture vs. Nature.

  • Comme Akabé je suis née en Corée, j’y ai vécu mes 8 premières années avant d’être adoptée par une famille française.
    J’ai un rapport d’attirance/repulsion depuis toujours…. me sentant tellement plus « française » que « coréènne ». Ma référence en beauté reste ma mère, celle qui m’a élevé et même si c’est stupide, dans ma tête je ressemble à elle. (je vous rassure je n’ai pas de problème d’identité 😉 ).
    Etant en contact avec d’autres coréèns adoptés qui sont retournés à plusieurs reprises dans leur pays natal, j’avais déja eu vent de cette pression sociale à laquelle se plient non seulement les coréennes mais aussi leurs parents. Pour reussir il faut être belle, les « moches » (filles ou garçons) n’auront que des sales boulots.
    Il faut avoir la peau la plus blanche possible sinon on passe de suite pour un paysan…..
    Les personnes tatouées sont interdites dans certaines piscines publiques…

    C’est triste finalement de tout miser (plus ou moins) sur le physique pour tenter de reussir, l’intelligence rend les gens tellement plus sexy!!!

    En tout cas merci pour ton joli article (comme toujours) et j’espère que les coréens et les coréènnes réussiront un jour à se libérer de cette pression.

  • @Camille, je ne suis pas d’accord avec toi, dans les tribus primitives altérer son corps ce n’est pas renoncer à qui on est c’est justement trouver son identité dans ces codes avec lesquels on a grandi et qui représentent les valeurs du groupe, c’est pour moi tout l’inverse dans l’article en question où il est justement question de renoncer, de se perdre. L’artifice peut être un moyen d’aller vers soi, le fait que ce soit culturel ce n’est pas forcément négatif ou regrettable, il n’y a que ça de toute façon ! Bise à toi 🙂 !

  • Tout à fait d’accord avec Akabé, je déteste ce ton décomplexé que se permettent certaines personnes, elles disent en toute liberté des choses épouvantables. J’ai l’impression d’être prise en otage face à des gens super agressifs et d’être contrainte d’avoir à entendre ou lire des messages toxiques. Elles sont en plus largement relayées à longueur de journée par les médias de tous poils. Et oui heureusement que tu es là Timai pour fortement encourager la beauté de chacune à travers leur spécificité et que la vraie beauté est d’être soit même sans vouloir ressembler à une autre. L’inspiration oui le plagiat non !

  • Ce qui m’a frappé en lisant cet article, c’est l’impression de découvrir des codes sociaux différents de ceux que je vis en tant que française, et je trouve ça toujours passionnant dans l’absolu de tenter de comprendre comment fonctionnent les autres sociétés…

    Et même si à titre personnel, je n’aimerais pas vivre dans une société où la beauté des femmes est perçue comme une obligation quasi morale que l’on doit au groupe, je me dis qu’il y a dans chaque groupe humain des pressions… Par exemple, nous, en France, nous avons une sorte de pression implicite sur le « style ».

    C’est un truc qu’on perçoit quand on va en Belgique par exemple (juste à côté de chez moi !) : par contraste avec les belges si cools sur leur apparence, on réalise que la façon dont on s’habille va déterminer en France le jugement que les autres poseront sur qui nous sommes… on doit être chic-cool-tendance-sans-la-suivre-élégant-sans-effort, grosse pression !!!

    Et sans doute que cette obsession là vient de super loin, la France pays de la mode, les diktats imposés par la Cour et les nobles, etc.

    Bref, décrypter le pourquoi d’une pression sur l’individu, comme le fait si bien Lili Barbery Coulon dans son article, c’est passionnant, même si on n’est pas d’accord avec la pression (et en plus, comprendre, c’est ce qui permet de s’en libérer !!)

  • @Serena : Mon propos n’était pas de dire que le culturel est négatif ou regrettable. Comme tu dis, il n’existe que ça chez nous les humains. Je suis d’accord avec ce que tu dis, mais dans ces cultures la pression du groupe est très forte face à l’individu. Dans ce cas, l’artifice permet de renforcer son identité, mais c’est une identité de groupe, et non individuelle. Cela reste une atteinte à l’intégrité individuelle. Il n’y a pas de jugement de valeur dans ce que j’écris, et on peut trouver ça beau. C’est pas mieux ou moins bien que dans les sociétés occidentales, de toute façon chez nous les codes sociaux sont bien présents aussi.

  • Ton article sonne juste et fait réfléchir, la routine by Timai quoi ! 😉
    J’avais vu il y a quelques mois une émission sur ce sujet, où on voyait des parents accompagner leur toute jeune fille au premier rendez-vous chez le chirurgien esthétique, pour se faire refaire le menton, les yeux, enlever des molaires, que sais-je encore !
    Ça m’avait mise tellement mal à l’aise que j’avais zappé, j’avoue que je ne suis pas toujours au comble du courage.
    Mais c’est atroce, on dirait que c’est normal pour elles qu’on leur dise « telle opération ne suffira pas, il faut encore… » et la liste est si longue… En fait, ça valide l’opinion qu’elles ont d’elles-mêmes !

    il FAUT de toute urgence traduire ton blog en coréen !!

  • Merci à vous toutes pour vos commentaires et pour le débat que Mai a su si joliment engagé. J’avais depuis très longtemps envie d’aller en Corée car toute l’industrie de la beauté ne cessait de nous répéter combien ce pays était inspirant. Je n’avais aucune idée en commençant à enquêter de ce que ce reportage allait m’apporter. Je partais légère, en quête de nouvelles textures. J’ai découvert des femmes supérieurement intelligentes et pour la plupart (je ne peux pas parler de toutes les coréennes) soumises à des règles qu’elles n’ont pas choisies. Bien sûr, on peut tracer de nombreux parallèles avec le diktat actuel de la minceur en Occident. Celui du bon goût comme le suggère anacoluthe. En France aussi, on a plus de chance, à compétences égales, d’avoir le job si on est jugée « plus jolie » que l’autre. C’est terrible mais c’est une réalité. Mais là-bas, c’est poussé bien plus loin. Dans ces rues de Séoul, j’ai senti autant de joie à jouer des artifices que de détresse à vouloir atteindre, en vain, la perfection. J’ai rencontré des femmes qui veulent jouer avec ce pouvoir, d’autres qui ne jouent pas du tout, qui sont noyées sous la pression. A aucun moment, je ne veux les juger. Encore moins les mépriser. Juste les comprendre. Merci encore pour vos réactions, elles sont nettement plus constructives qu’ailleurs 🙂

  • Je suis affliglée par la violence de certains propos dans les commentaires, navrer par le manque d’ouverture d’esprit et donc de débat « constructif », consterner par les jugements hatifs, méchants et donc sans intérêts….bref !

    Quant à l’article de Lili (superbement bien écrit), il me ramène à des années en arrière lorsque l’on parlait de blanchiment de la peau, mais il me fait aussi penser au Brésil…au botox des américaine, à la chirurgie esthétique et me fait dire tout simplement « que l’être humain n’est jamais satisfait » et qu’il faut aller plus loin pour être « le meilleur, le plus beau, être au top… »

    Je suis choquée certes mais pas tant…ici même, nous suivons le diktat de la beauté…la minceur à n’importe quel âge, et à n’importe quel prix (financier ou santé)…Ici même, nous nous devons d’être « belle » lorsque nous occupons des « hauts postes » dans la hierarchie, on fera appel à des « relooker » quitte à ne « plus être nous-même »…et parfois le bistouri devient « une arme d’ascension sociale » il ne faut pas se leurrer.

    Quant aux produits…tsss-tsss ici on parle de millefeuille, de layerling…d’huile démaquillante, de sérum, de BB cream, de l’eau micéllaire de..et de…(et ça vient d’où tout ça…laisse moi rire…ahaha)
    Le temps du savon de Marseille sur le visage est terminé depuis belle lurette nan???!!! on cherche aussi la perfection pour notre peau..nan???!!!

    Il y a quelques années l’article de Lili m’aurait fait bondir, aujourd’hui non (malheureusement), parce que c’est dans l’air du temps…de l’être humain tout simplement (waow l’horreur!!!)

    Alors voilà pourquoi je « peste » dans mon fauteuil lorsque je lis tous ces commentaires sur cet article.
    Malheureusement c’est un fait…on demande plus et encore plus pour atteindre le sommet « du non vieillissement de la peau » et de « la peau parfaite » que se soit en occident ou en Asie ou en Afrique.

    A partir de ce constat je reste sur ma position : j’aime ton blog justement pour « son lacher prise » que tu nous offres à chacun de tes post
    voili voilou tout est dit…ou presque 😉

  • Je n’arrive pas à comprendre en quoi cet article,bien ecrit et bien documenté,par quelqu’un qui est allé sur place pour cerner au plus près son sujet,puisse déclencher des commentaires agressifs…
    Je n’ai pas senti de jugement moral sous la plume de « Lili »mais des faits rapportés avec intelligence et sensibilité.En effet on sentait que cette « course à la beauté »ne générait pas que du bonheur,mais aussi un etat de stress,de manque,de frustration et forcément des inégalités inherentes aux moyens financiers de chacune..Cet article est une photographie à un instant X d’une culture que nous connaissons peu.Chaque peuple passe par des instants X….
    Bien sur que l’on peut déplorer qu’autant de pressions diverses s’exercent sur les femmes depuis la nuit des temps….
    Le progrès,si on peut l’appeller ainsi,c’est qu’on s’aperçoit que ces pressions les hommes maintenant les subissent aussi de plus en plus……..

  • La détresse que doivent ressentir les filles et femmes coréennes si elles ne rentrent pas dans les critères…si même les parents s’y mettent, il n’y a plus aucun refuge, aucun endroit où se sentir soi, naturelle….Ici, les parents nous réconfortent, là bas, ils envoient chez le chirurgien…quelle vie dure!

    Je ne suis pas d’accord quand je lis qu’on a la pression en France, on est très loin de ça….je sors chaque jour pas maquillée (rien de rien), je fais un 42 (donc pas maigre hein…loin de là), j’ai plein de copines pareil, et pourtant, on nous dévisage pas dans la rue, on se fait pas jeter des tomates pourries, et on a des postes sympa….tout ça sans être maquillées (propres et un peu soignées, ok)…. donc non, je trouve qu’en France il n’y a pas de jugement sur ces critères niveau professionnel…c’est une autopression, mais elle vient pas de dehors. Aucune de mes copines n’est une beautysta, aucune se maquille, et pourtant, elles ont des vies très épanouies!
    La vraie notion est ‘est ce que je me sens bien dans ma peau’, c’est ça qui compte…pas le regard des autres….les autres ont souvent bien mieux à faire que scruter si la collègue, la fille à Auchan ou la voisine a mis son fond de teint!

  • J’aimerais revenir sur quelques idées qui circulent parmi les commentaires.

    Tout d’abord, bien que je ne soit jamais allé en Corée, j’ai vécu quelques temps en Nouvelle-Zélande, où beaucoup d’étudiants coréens viennent apprendre l’anglais. Parmi la dizaine d’amis coréens avec qui je suis resté en contact, je ne retrouve absolument pas cette obsession de la beauté par la cosmétique et la chirurgie plastique. Au pire sont-ils accros au shopping! Une de mes amies est venue me voir encore l’été dernier en France, et elle n’avait pas changé : elle a la peau mate, ne porte pas de maquillage, ne passe pas des heures à se coiffer et est très gourmande. Et pourtant, elle est en master d’économie. Alors il faut un peu minimiser cette « pression sociale de la beauté et de la cosmétique pour réussir dans la vie », car on parle ici d’un péhnomène qui a pris beaucoup d’ampleur, pas du mode de vie de toute une population…

    Par ailleurs, dire que, ouf, nous ici en France, on a drôlement de la chance de pas avoir cette pression, c’est se mettre un gros doigt dans l’oeil. Lorsque je suis partie en Nouvelle-Zélande, là, j’ai vraiment découvert ce que c’est que la liberté d’apparence et l’absence de jugement : une vraie bouffée d’oxygène! Il y a tout type de corpulence, et tout le monde a pourtant le droit à la mini jupe ou au mini short. Vous pouvez bien chercher en France, je n’ai jamais vu une telle ouverture d’esprit! Il est aussi très commun de marcher pieds-nus à tout moment de la journée, et même au travail, et même au restaurant si ça vous chante. Vous êtes vraiment libre, et en même temps, si facilement intégré.

    J’ai vraiment eu un gros choc lorsque je suis rentrée en France, et que j’ai remarqué comment tout le monde observer tout le monde. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, c’est parfois même parce qu’on aime le pull, les jambes, ou la coiffure de la personne. Mais c’est quand même là: nous sommes sans arrêt en train de nous observer en France. Alors dire que nous avons bien de la chance, quand nous avons encore bien à faire, c’est un peu se tromper.

    Enfin il ne faut pas prêter attention aux commentaires sur l’article de Lili. Les lecteurs du Monde sont un peu déchaînés ces derniers temps, les récents débats ayant fait sortir de la colère de toute part. Il n’y a plus un seul article sans qu’il y ait de critiques infondées. C’est bien triste, mais c’est le climat général dans lequel nous vivons actuellement, ce n’est pas propre à cet article, que j’ai trouvé très bien écrit pour ma part.

    Merci en tout cas Timai de nous aider à réfléchir. J’ai un peu l’impression qu’on vient toute chercher quelque chose de différent sur ce blog, et moi ce que j’aime par dessus tout, c’est que l’on réfléchisse. Alors Merci!

  • J’ai lu l’article, et j’étais loin de me douter de tout cela !
    Pour l’aspect garder absolument une peau blanche: c’etait comme cela en France il y a quelques années ! (Et vu la blancheur de ma peau, et les moqueries chaque années de mon entourage, proche comme inconnus, j’aimerais que cela redevienne la mode en France… haha)
    Quand aux rituels beautés du matin et du soir, elles en ont certes énormément, bien plus qu’en France, mais ici aussi certaines s’appliquent des milliers de produits sur le visage ! J’en reste toujours étonnée, je ne sais pas si c’est réellement bénéfique ou non, mais personnellement je préféré un coup de démaquillant, d’eau micellaire et hop on en parle plus. Mais d’un autre côté les asiatiques ont une si belle peau.. Toute lisse, toute parfaite. Est-ce donc du à l’application de tous ces produits ?
    Au niveau de la chirurgie esthétique, c’est quelque chose que je ne comprends pas. Et je n’approuve pas du tout, je trouve cela tellement dommage pour elles ! Un visage d’asiatique c’est si jolie…mais bon… les dictacts de la beauté…

    Merci de nous avoir fait partagé cet article !

  • Merci à Timai et aux lectrices pour cette bulle de bon sens, d’intelligence et de politesse. Que des commentaires intelligents, des désaccords argumentés avec respect. Jamais vu ca sur internet 🙂 Ca fait plaisir.
    Article très intéressant. Je ne sais pas trop quoi penser de tout cela, mais ça fait réfléchir.

  • Personnellement, je n’ai pas aimé du tout la façon dont l’auteure a traité sin sujet…
    C’est clairement condescendant vis à vis des Coréennes, et ce dès le début de l’article où le ton est donné !

    Il est en effet plus facile de trouver un rouge à lèvres qu’un sandwich à Myeong-dong, mais la comparaison ne marche pas parce qu’un sandwich, ce n’est pas, par définition, coréen ! Les petits encas populaires sont aussi présents dans les rues que les rouges à lèvres si si !

    En quoi serait-il plus louable pour une femme d’acheter du papier toilette le soir (nous les Françaises) qu’une crème de jour (les Coréennes) ?
    Je caricature bien sûr, mais l’auteure met l’accent là-dessus, comme si les Coréennes, elles, n’achetaient pas aussi du papier toilette comme nous, toutes « obsédées » qu’elles sont à se faire belle tandis que nous sommes tellement plus terre à terre et intelligentes, avec notre PQ…

    Quant à Myeong-dong, c’est le quartier du shopping  » vêtements et cosmétiques » par excellence, il me semble un petit peu normal que les Coréennes s’y rendent pour acheter des cosmétiques…!
    Nous aussi, quand on souhaite s’offrir un rouge à lèvres Clarins, on va plutôt à Séphora qu’à Castorama !

    Bref, l’article est « orienté », rempli d’incohérences, de préjugés et d’idées préconçues.

    L’auteure fait passer les Coréennes pour des « abruties » dont l’unique préoccupation est cette « folle course à l’apparence », l’erreure qu’elle commet est de nous prendre aussi pour des abrutis capables de gober tout ça sans réfléchir !

    Donc au cas où : les Coréennes sont des personnes comme vous et moi, elles ont aussi un cerveau, elles sont capables de s’accepter telles qu’elles sont, comme nous ne le faisons pas toutes (mais bon, il s’agissait dans ce billet de pointer les défauts des autres, pas les nôtes) et d’aller contre les régles dictées par leur société quand ça les dérange vraiment, comme c’est le cas ici aussi !
    Nous aussi, nous avons des images photoshopées partout !
    Et si quelqu’un s’amusait à dire que ces images sont là pour nous rappeler qu’il s’agit de l’idéal de beauté que nous nous efforçons toutes d’atteindre, nous savons très bien que ce n’est pas le cas, que ce n’est pas vrai !

    Donc oui, réfléchissons, mais réfléchissons bien !

  • Rose May, je ne sais pas si vous repasserez lire mon commentaire. J’ai lu attentivement le votre mais seulement ce soir, d’où ma réponse tardive. Le sandwich, c’est une image, je pensais que c’était clair, mais si ça ne l’est pas, mieux vaut le préciser. A aucun moment, je n’ai voulu juger les coréennes. Je me suis basée sur plusieurs dizaines d’interviews, des experts de la Corée, des Coréennes sur place, des Coréennes installées en France. J’ai également utilisé de nombreuses études pour utiliser les chiffres que j’avance (le nombre de produits achetés en moyenne, le nombre d’actes chirurgicaux pour chaque habitant…). A aucun moment, je ne suggère que les Coréennes sont décérébrées. Cependant, nier leur obsession pour leur apparence serait un mensonge. J’ai simplement essayé de comprendre à quoi cette obsession répondait.
    Et non, vous ne pouvez pas comparer la pression exercée sur les femmes en France avec celle exercée en Corée. Ca n’a rien à voir. Il vous suffit d’une heure à Séoul pour vous en apercevoir quel que soit le quartier où vous allez.

    Merci à toutes les autres pour vos commentaires encourageants!
    Amicalement,
    Lili

  • Ma copine est sud coréenne, elle as des yeux immenses, se met beaucoup de crème pour avoir une peau parfaite pour mon plus grand plaisir, que ce soit pour le corps ou le visage, en bref je n’ai jamais caressé une peau aussi douce de ma vie! Elle n’as jamais fait de chirurgie esthétique.
    Pour résumer ses sentiments, » une belle peau c’est synonyme de bonne santé et de bonne hygiène », ce qui n’est pas faux, au point que depuis que je suis avec je me suis mis a faire comme elle et a prendre super soin de ma peau!
    Apres 7 ans passé avec, en fait je n’ai bien compris l’esprit des coréennes que après la 5-6 em année (petite amie et ses copines et connaissances).
    Serte leur beauté est important dans leur monde social, mais quel pays ou ça ne l’est pas? prenez 2 avec exactement les mêmes diplômes mettez la photo d’une personne qui as de très bon critère de beauté et une autre qui en as moins, rajouter le cv de la moins jolie juste un truc en plus mais pas indispensable a l’entreprise, laquel sera pris a votre avis? et ce quelque soit la société!

    Un truc a savoir les coréens sont maniac de la santé (enfin peut etre que ma copine et ses amies), une petite blessure pansement obligatoire, dos droit, douleur musculaire un gros patch et je pense que les crèmes de soin rentrent aussi dans le facteur santé!
    -peau mal nettoyé=ports qui se bouchent et peuvent faire un bouton qui s’infecte.
    -peau sèche=peux très fragile=crevasses ou autre (je ne connais pas tout évidement).
    -peau grasse=excès de sébum=points noire et si on y touche risque de boutons et d’infection.

    En gros je rejoins ma copine la peau c’est la santé et quand on vois leur alimentation elle est aussi orienté sur la santé et niveau social, je vous colle 2 personne habillé pareil, un beau, et un moche ou une personne a la peau lisse comme un cul et un autre avec une peau laissant a désirer, vous iriez voir qui?? a moins que vous ayez vraiment l’esprit de contradiction comme moi ,90% des gents irais voir celui que je pense.

    Pour la chirurgie, en Corée chirurgie peu coûteuse, délaies d’attente très faible, hôpitaux high teck, chirurgien ultra professionnel(1 client mécontent de leur part et c’est au revoir la chirurgie) comment réagirais un Français?? suffit de regarder les bourgeois qui ont les moyens d’aller sous le bistouri…

    Pour l’article de lili je ne veux pas lui lancer de pierres mais bon les coréennes ne cherchent pas l’occidentalisation sinon y’aurais plus d’implants mammaires, elle se ferai bronzé au lieu d’essayer d’avoir un teint plus blanc que casper.
    Le seul complexe qu’ont les coréennes vis a vis de nous ce sont pas nos yeux mais nos cils, par ce que elle en ont peu.
    Et ce qui pourrait être intéressant ce serai de voir ce que les françaises envie aux asiatiques XD.
    Sur ce je vous laisse méditer ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *