Un chemin

Partie 2

Salut la compagnie,

que d’amour, que d’amour. il m’est difficile de vous décrire tout ce qui se passe dans mon coeur et dans ma tête depuis vendredi. depuis toute cette dernière année. j’en pleure encore. tout d’abord un immense merci. les mots me manquent. merci infiniment pour tous vos messages, ici comme ailleurs, pour votre tendresse, votre partage. j’ai une chance inouïe de surfer baigner dans cet océan de vie. je répondais à l’une d’entre vous que le verbe aimer n’était pas qu’un sentiment vous débordant de toute part, c’est un verbe actif. et je crois qu’ici, ça ne manque pas d’action! hahaha. c’est un grand bonheur, une grande fierté, de pouvoir développer ça, en moi, et j’ose le dire… en vous. dîtes moi si j’abuse.

il y a 2 ans et demi, déjà, je vous racontais mon chemin, comment j’en étais arrivée à devenir colorDesigner. et je regarde le chemin parcouru depuis et… vous avoue ce que je ne vous avais pas dit à l’époque mais qui se résoud depuis. ici même. mon métier de colorDesigner, que j’adore et pratique toujours, avait un seul défaut : mes couleurs ne prenaient pas forme. je suis bonne en couleurs mais nulle en formes (ET VAIS DEPOSER CETTE PHRASE TELLEMENT ELLE EST HORS DU TEMPS). des flacons de parfums, des palettes de maquillages, des tubes de rouge à lèvres… disons que mes couleurs prenaient la forme que d’autres leur donnaient. mais mes couleurs à moi n’avaient pas d’autres développements, pas de destinées personnelles, pas de visage. je ne m’en souciais guère, c’était déjà bien d’avoir créé ma propre voie, d’avoir développé mon propre métier. non? mes couleurs n’avaient pas d’autres vocations. et puis, le blog s’est développé, dans une voie finalement parallèle à mon métier. et mes couleurs, dans mes vidéos, ont muté, elles ont enfin pris forme (vie?). et d’ailleurs, tout cela est tellement lié, qu’on s’en fout des couleurs. ça n’est qu’un médium. pour allez ailleurs. c’est une surface d’échange, une porte, pour vous communiquer tout ce qui me traverse. mes sentiments, mon émerveillement, la chance que j’ai de vivre cette vie, de vous rencontrer et de vivre parmi les miens. à votre contact, et au plus profond de moi, ce blog a été, et sera toujours, une surface de libération incroyable. je crois que j’ai plus peur de rien! hahahah

et puis, je voulais vous dire, et j’en tremble (comme quoi j’ai encore un peu peur), mais comme ça ce sera fait (ATTENTION LES ENFANTS, MAMAN DEPASSE SA PEUR)(et j’en mourrai pas!), je voulais vous dire que je vais réaliser un film. je dis ça… je ne sais pas comment, ni avec quels moyens. je vous le déclare, c’est tout! sans arrogance, aucune. je me mets simplement au pied de la montagne, sans savoir quelle forme ni quelle taille, elle fait. mais je vais monter. c’est sûr! et va falloir m’aider les poulet(te)s. et ne pas m’en vouloir si parfois, je poste moins, mais les images que j’ai publiées la semaine dernière font partie d’un projet plus grand, plus long, et qui s’impose à moi comme une nécessité. je ne peux pas l’expliquer autrement. alors ce film, c’est pas pour signifier que je suis devenue « une vraie » réalisatrice. j’en ai rien à carrer, non ce film c’est pour… « réaliser » ce que je suis. pour porter une voix et un message que vous commencez un bien saisir. étudier en école de commerce, puis en école d’arts, devenir colorDesigner, bloggeuse, puis réalisatrice, puis que sais je encore, c’est ça mon chemin : marcher sans cesse au plus près de ma vérité.

finalement, après avoir compris que j’étais une Femme Couleurs, la fille bien née d’une Porte Bleue et d’un Phoenix Rouge, je « réalise » de manière plus essentielle, que je suis le fruit d’un père militant, et d’une mère guérisseuse (nan mais parce que mini mémé, c’est pas que l’amour qui la remise sur pied hein!), oui donc je reprends : mon père est un militant dans l’âme et ma mère, une guérisseuse, et aujourd’hui, à 37 ans, j’ai choisi, à ma manière, de suivre leur trace.

mille mille baisers. et à demain (ne vous inquiétez pas, je ferme pas le blog ;p)

Il y a 2 années / Bouche 52 commentaire(s)

52 commentaire(s)

  • waow, je n’ai pas les mots, (mais des larmes oui…) oh punaise c’est tellement dingue tout ça…mais dingue

    je suis tellement contente et fière de toi et en même temps je me dis que « j’ai…on …a suivi ton parcours avant que tu ne réalises ce film…c’est dingue non » c’est un peu comme si on te connaissait et puis surtout c’est tellement la suite logique..de ton chemin Maï…

    je me suis toujours dit que « réaliser un film » c’était donné de la « générosité que l’on avait en soi »…tu en es la preuve vivante pour moi…du moins une preuve que je connais…enfin presque…enfin on se comprend 😉 Bravo bravo

    Quant à la montagne tu sais souvent pour la gravir, il y a des aides…d’abord les guides, ensuite il y a les échelles gravées dans la roche, des balisages…
    Bref tout ça pour dire qu’il y a souvent dans la vie des choses qui nous paraissent inssurmontable mais que bien souvent pour ces choses il y a des repères, des aides, des appuis et qu’il ne faut pas hésiter à s’y accrocher….ahahah
    Big big big…love love love Maï 😉

  • Si je pouvais t’envoyer le quart de la moitié du commencement de tout l’amour et de la vie que tu nous insuffles sur ce blog pour te porter et te soutenir dans ce nouveau chemin que tu empruntes…!!!
    Tu es déjà une guérisseuse dans le sens où ce blog m’a guérie souvent de bien des maux. Et militante, ça, tu l’es, pour sûr! De la vie et de la vérité des choses.
    Eh puis tout ce que tu « réalises » brille tellement d’émotions vraies et de sincérité que tout ce que j’ai envie maintenant, c’est de voir CE film! Emporte nous encore avec toi, encore!
    Je t’envoie tout mon soutien et plein de force, de courage et d’amour.

  • Bonne route vers ta montagne intérieure, a la fois immense et noblement imaginaire. Au plus près de ta vérité. C est un chemin paradoxal qui t éloigne du monde connu et te rapproche d un « fait » universel. C est genial Mai, continue nous faire voyager. Allez Gogogo!

  • C’est fou comme ça résonne ce que tu écris Mai. Tout est lié (peut-être que je le ressens davantage quand je viens de me réveiller quand le monde des rêves n’est pas encore tout à fait séparé de celui du jour), et quand tu parles du destin des couleurs, de ce qui prend forme, de surface d’échange (moi je dis interface), de medium, ça résonne avec le mémoire que j’écris – je passe un diplôme en soin psychique et expression artistique – et ça m’inspire ! Merci 🙂

  • « aimer et être aimé en retour « , c’est la première chose à quoi je pense en lisant ton post. C’est tellement fou cette idée de film mais en fin de compte c’est tellement toi! Alors courage, tu va la gravir cette montagne haha !

  • J’attendais que tu fasses cette annonce depuis un certain temps et tu le fais, aujourd’hui, le jour où, il y a 2 ans, mon père est parti rejoindre les anges. C’est con hein, mais je le prends comme un signe. Pas de chiale aujourd’hui juste l’envie d’aller encore plus loin dans ce défi que je me suis donnée à 38 ans. Toucher du doigt le Bonheur, en faisant ce que j’aime en acceptant qui je suis. Tu m’as donné depuis 2 ans, à travers ce blog, beaucoup d’énergie et de force. Bravo Mai et merci pour ce que tu nous apprends, les failles, les couleurs, le dépassement de soi, le lâcher prise…..j’avais les bases mais quand mon père est parti, j’ai arrêté de grimper ma montagne. Maintenant j’y suis, je vais peut être galérer pour atteindre le sommet mais je m’en fou, je suis bien, j’y vais, je fonce et je me sens VIVANTE et HEUREUSE. Je te souhaite le meilleur dans cette nouvelle aventure de réalisatrice. Femme Couleurs, laisse parler le Dolan qui est en toi! Tu vas tout péter!!!!

  • Et bien moi c’est ça que j’aime dans le reflet de ton blog, ça n’est pas figé, on te suit dans tes évolutions et c’est tellement important de pouvoir se réaliser, se transformer, se métamorphoser. JE pense que vraiment que c’est ça la vraie vie ! Bravo !

  • C’est juste OUF!!!
    je ne peux qu’applaudir des deux mains (et meme des deux pieds, yep!) en te voyant cheminer comme ça. Comme Damepoule le dit, on a l’impression de t’avoir connu toute petite et de te voir grandir. Et c’est fou quand tu rappelle que tu as 37 ans.
    Pour une « petite jeune » comme moi, tout juste diplomée à 23 ans, ca donne un coup de boost au milieu de la recherche d’emploi, du chemin de vie; ca me rappelle qu’en fait, on continue d’évoluer, de creer, et que ce n’est pas un poste que je vais choisir là maintenant qui determinera toute la suite.
    Enfin bref, j’avais bien sur en tete que notre vie n’est pas figée, qu’on evolue, qu’on se précise un peu plus nous meme au fur et à mesure. Mais quand meme, te voir te reveler à toi de cette façon là, te voir oser danser au milieu de pro et de jeunots, te voir te dépasser finalement (meme en ne parlant plus pendant un moment, alors que tu sembles un poil bavarde!) eh ben ca met un vent de fraicheur et de folie.
    Merci

  • Il y a tellement de beauté et de force dans tout ce que tu dis et ce que tu réalises…et je crois que le plus difficile parfois, c’est de trouver « sa » montagne, tu l’as et cela va être un voyage magnifique, j’en suis sûre !!!

  • Ta beauté -intérieure autant qu’extérieure- ton authenticité et ton talent sont une source d’inspiration permanente qui me poussent vers l’avant chaque fois qu’il se passe quelque chose de nouveau ici. Je n’ose même pas imaginer ce qu’un film pourrait provoquer! Une révolution digne de mai 68 mais non violente? Un truc du genre : « Faites la beauté et pas la guerre! » ?? Merci Mai pour ta sincérité, c’est si bon de sentir qu’on est pas seuls à se soucier de la vérité et de la beauté de la vie…Bonne ascension.

  • J’aime (activement) les précautions que tu prends pour nous dire que tu vas réaliser un film. J’ai hâte que tu nous racontes comment tu vas grimper ta montagne magique. De mon côté, lire ton blog me conforte dans l’idée que j’ai bien fait de commencer à monter la mienne et d’encourager mes amis à trouver la leur pour (se) réaliser leur vie.

  • C’est un magnifique projet, plein d’espoir, de joie et d’émotion… Poursuivre ses rêves, c’est le plus important !! Plein de bonheur et de réussite ! 😉

  • Waouh!!
    Alors déjà, merci pour cette phrase « c’est ça mon chemin : marcher sans cesse au plus près de ma vérité », elle me parle si tu savais. Moi aussi j’ai étudié en école de commerce et puis peu à peu je m’éloigne du chemin que je pensais être le mien quand j’étais étudiante. A tâtons, j’essaye d’imaginer mon idéal, d’y réfléchir concrètement, de m’en approcher mais la route est encore longue, moi aussi je suis au pied de la montagne, pas tout à fait même, plutôt sur le chemin qui mène à la montagne… J’adore cette image.Tu es un très bel exemple pour moi Mai.
    Et ce film, c’est un projet ultra excitant et ambitieux, un projet à ta hauteur je crois… Toutes tes lectrices sont derrière toi et oui nous allons t’aider!

  • je te souhaite le meilleur sur ton chemin, le meilleur prenant parfois des formes surprenantes. Une respiration, un pas à la fois, tu seras en haut de ta montagne plus vite que tu ne l’imagines. Lumière et joie

  • Ouiiiii !!! VAAAAAAASYYYYYYY !!! Hell yeah !

    Des pluies de bonnes ondes multicolores pour ta montagne à gravir !! Et qui dit pluie, dit arc-en-ciel… tout ce recoupe !!
    Mais oui, C’EST çA !!!

    (Ok, ok… je m’enflamme…)

    Plus sérieusement, après ta dernière vidéo, je me disais…. « oh la la, si elle venait à réaliser un long métrage, ça serait un truc de fou!!! » En 8 minutes tu fais sortir tellement de choses… je n’ose imaginé en 60, 80, 120 !??

    Je te souhaite une excellente journée. 🙂

  • Le truc c’est que les vidéos avec un petit format de 5 minutes que tu fais c’est pas mal, légèrement niais et jolijoli mais un film, je crois que après que ça se sera cassé la gueule et que tout le monde trouvera ça bebete tu te rendra compte de tes limites, que les réseaux, l’influence qu’on peut avoir à cause de son arrogance et son orgueil est pitoyable.

  • A zkldjfakl , j’ai envie de répondre, « Faisez-en vous » des films !
    Et à vous Timaï, que ce projet n’est pas surprenant tant il y a déjà de l’universel dans votre particulier. C’est un horizon qui s’ouvre à vous et j’espère que vous arriverez au bout sans perdre de votre candeur et de votre fraîcheur.
    Et quand bien même tout ça se casserait la gueule, je crois que vous ne seriez pas tout à fait perdante !

  • Tu as beaucoup à montrer et à exprimer, je suis donc curieuse de voir ce film en lequel je crois déjà!
    Mon papa a fait un film expérimental il y a quelques années (Cheap Cheap) avec genre 80 personnes dans son projet et le tout sans subvention ni rien!

  • tu es une petite pluie d’amour, et de sourires. Tu es inspirante, libre, et, que c’est bon de voir des personnes qui osent bousculer leur vie à coups de défis, à coups de plus grand.

    J’ai adoré te lire sur la couleur, adoré t’imaginer filmer la beauté de toutes tes rencontres, et le reste, à toi de l’écrire, de le réaliser.

    Et comme on dit, l’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage.
    Coeurs.

  • Belle continuité, je t’avouerai que je désirais lire cette annonce ici un jour… Heureuse, vraiment, que tu passes le cap ! Tout le meilleur pour ce projet, il (et tu) le mérite. Et si tu as besoin de petites mains durant ta post-prod, les miennes seraient ravies de partager ça !

  • voilà encore une belle route pleine de belles surprises en perspective, j’en suis sure ♥ et si t’as besoin de quoi que ce soit, je crois que tu as reussi à conquérir par ta beauté intérieure une communauté non négligeable 😉 … donc n’hesites pas à nous solliciter ♥ !!!!

    que la Lumière t’accompagne sur ton chemin de Vie ♥♥ …

  • Grâce au chemin que tu as emprunté, on a pu te découvrir, aimer, pleurer, rire.. Alors merci au destin, vraiment , parce que parfois quand le moral va pas, on va sur le blog de la joli Timaï et on en ressort vivant, voulant profiter de la vie plus que tout.
    Un grand bravo à toi pour ta futur réalisation, et enjoy !

  • Ah, la belle nouvelle ! Tu as le talent pour, c’est certain, et pas que le talent. Je te souhaite le meilleur dans cette nouvelle aventure, de tout cœur.

  • Génial, j’en pleure ! J’y avais pensé quand j’ai vu le mini-film sur ta mini-mémé et toute cette narration, je me suis dit la prochaine étape c’est le film. Et l’important est bien cette route que tu prends, pas l’arrivée. Je t’embrasse, belle réalisation belle Timai !

  • … <3 et admiration pour tout ce que tu crées. Quel merveilleux projet. J'attends la suite avec impatience. En attendant bon vent dans cette nouvelle aventure.

  • Tu est un rayon de lumière Mai et si la montagne cache le soleil, elle ne peut pas cacher la lumière. Merci pour ta lumière, ta couleur, ta joie de vivre tellement contagieuse.
    Je lis ce post jour de mon anniversaire, 31 ans et un tas de questions ou j’en suis? ou je vais? Dans un contexte de travail pas tout rose, ce post est une délivrance: pleins de projets sont réalisables et à réaliser!!
    Juste un joli proverbe de Confucius qui me semble approprié quand tu parle de montagne à gravir: «Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu’il réside dans la façon de la gravir.» Ta réalisation sera merveilleuse, j’en doute pas, et en chemin tu fera des rencontres toutes aussi merveilleuses, alors profites en à fond (et partage les nous!!).
    Avec beaucoup d’amour, Aurélie.

  • Jolies paroles, bon vent pour ce nouveau voyage. Merci de partager tes bons moments, toutes ces ondes positivesn, cette belle énergie font un meilleur monde, et en ce moment ça fait bien du bien.

  • Aller vers son cœur, il n’y a pas plus beau chemin… Et lorsque je me surprends à t’envier, je réalise que ce chemin nous le parcourons tous à notre rythme… Merci de nous avoir ouvert ton cœur et de nous encourager par ton exemple à suivre notre voie. Big heart.

  • ce qui te plaît dans les couleurs, te plaît dans l’art du film: le montage. Le montage c’est mettre ensemble les plans, les faire se rencontrer, créer des fondus ou des oppositions. Dans ce que je vois et ce que je sens de tes vidéos, tu es du côté des monteurs!

  • Hello, Mai. oui surtout n’aie pas peur. Car tu peux y arriver!!! prendre ta place. Avance sur ton chemin, suis ta voix intérieure et laisse toi guider. Tu es super, superbe. Continue à inspirer, toucher, émouvoir toutes ces personnes que tu croises, rencontrent. Tes yeux sont le reflet de ta réalisation au fur-et-a mesure de ton « avancement ». et ton ascension et belle, lumineuse, pleine d’amours et de sensibilité. Merci à toi de croire en toi, tu es talentueuse. FONCE, la vie est un cadeau ! des bisoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *