Mathilde

L'épanouissement du féminin

Vous connaissez Mathilde, aka Dr. Shooooes, depuis que nous avons réalisé ce fameux cours de Shoeleur chez Prada. j’aime retrouver Mathilde et son intelligence pétillante, dans son regard ouvert (merci le oi-d), sa bouche « rouge coraillisé » et étais assez certaine qu’elle aurait mille choses à partager sur le thème de la beauté (en plus de ses 2 produits qui se battent en duel).

nous avons déjà parlé de ce thème : la féminité (et on avait eu très très chaud!); et même si je m’interroge sur cette idée de construction sociale, peut être en arrivons nous à la même conclusion : ça a vraiment à voir avec le grand Autre, ici l’homme qu’on aime. pour moi, il y a construction sociale, puisque l’on parait ou que même l’on « est » « plus » femme, plus belle, une fois maquillée, que ça nous parait « naturel » et « objectif » tellement c’est intégré alors que l’on trouverait ça extrêmement bizarre porté sur ce grand Autre qu’est l’homme. il n’y a donc vraiment rien de naturel là-dedans, j’en conviens, cette manière de se faire belle, c’est culturel, social. en même temps, je ne m’imagine aucune société où il n’y a aucune manière de montrer, sublimer son féminin, et j’ajouterais, son masculin (pour les hommes), ce qui reviendrait à dire que les signes de la mise en beauté sont bien culturels mais que l’élan essentiel serait universel et donc… naturel. se faire beau, n’est ce pas tout simplement montrer une part de son… Humanité?

qu’en pensez vous? mille bises

Mathilde porte de la vaseline teintée Lip Therapy, une poudre (coupée au montage) de T.Leclerc, le Blush Orgasm de Nars (on a dit au moins 1 par jours!), le mascara respectissime Ultra-Doux de Laroche Posay, le lip Audacious Envy de Nars (oui c’est grâce à elle que je l’ai découvert ;p)

Quadron – Sea salt

Il y a 3 années / Bouche 41 commentaire(s)

41 commentaire(s)

  • Franchement quelle ne se prenne pas la tête elle trop trop belle et ce! sans maquillage!!!!!! alors pas de souci! quelle reste au top! pas besoin d’en faire des tonnes, son charme agit de suite, merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  • Oui moi aussi j’adore vos beauty portraits, tuto … J’aime tout sur votre blog d’ailleurs ! Merci pour tout ces cadeaux !
    Au sujet de la féminité je suis d’accord avec vous, je dirais qu’il y a de l’instinctif et du social, le maquillage aujourd’hui je pense qu’il est à la fois dans le domaine du soin de soi, qu’il nous réconforte dans l’image que nous avons de nous-même, et bien sur il envoie aussi une image vers l’extérieur, l’autre, la société. Cette image que l’on donne de soi, on la travaille … Et puis c’est aussi carrément de l’art dans votre travail des couleurs par exemple, on peint son visage un peu comme un tableau, un paysage … ohlala j’ai le cerveau qui surchauffe là … : )))
    Bonne journée !!!

  • Cela me fait penser à ces sociétés où les hommes se maquillent le visage, pour séduire ou pour faire peur. En tout cas oui la mise en beauté est universelle je pense.
    Les animaux le font aussi pour séduire.

  • Bonjour Mai!

    Quelle réflexion intéressante…j’ai justement eu une discussion avec mon copain à ce sujet. Au tout début il ne me disait rien bien sûr, mais il y a quelques semaines il a affirmé qu’il me préférait sans maquillage, qu’il ne comprenait pas pourquoi je faisais ça. En gros le fait de rajouter des choses à soi-même le dérange (dans le cas du maquillage) et il m’a même demandé si, ce faisant, je n’avais pas l’impression de répondre à une pression sociale envers les femmes. Ca m’a d’abord un peu énervée…je ne pensais pas qu’il était honnête – envers lui même et envers moi – en disant qu’il me trouvait aussi belle sans « rien ».
    De plus, cette idée de la femme aussi belle en mode total naturel est peut être encore plus oppressante (« et si moi je ne me trouve pas aussi bien sans un peu de maquillage, ça veut dire qu’en fait je ne suis pas vraiment jolie et que je devrais juste l’accepter? »).
    D’un autre côté, ces questions, je me les suis déjà posées…mais en y réfléchissant je lui ai répondu qu’au fond, on ne se montre jamais nu devant personne (même pas devant soi même je crois): que ce soit le maquillage, les vêtements ou une contenance/une attitude qu’on se donne en public, il s’agit de rajouts à notre être…mais s’ils sont choisis par nous, pour de bonnes raisons et pas par mal être ou pression sociale, pourquoi ne pas considérer qu’ils font partie intégrante de notre personne? (Quelqu’un me suit encore?!).
    Bref, après, il a eu l’air d’envisager ça sous un angle un peu différent et ça m’a fait plaisir. Mais je dois aussi reconnaître que c’est extrêmement beau d’entendre de quelqu’un qu’il peut nous apprécier sans rien du tout.

    n.b: cette question du rajout appelle forcément celle du « retranchement » (des poils par exemple – sans rentrer dans la polémique). Quand j’y pense, l’idée d’enlever quelque chose qui fait partie de nous parce qu’on ne l’accepte pas me parait plus dérangeante, non? (tout en sachant que je fais pareil et que je ne suis pas en position de juger).

    Je m’arrête là! c’est trop looong!

    Baci 🙂

  • Elle est rayonnante notre Dr Shoooes !
    Puis-je te demander quelle nuance du Audacious Lipstick porte Mathilde ? La même que dans ta vidéo précédente ?

    • merci!
      @londoncam; oui c’est la même teinte, ENVY
      @emilienne : additionner ou retrancher, c’est intéressant comme question. cela dit, ça peut dans le cas procéder de la même pression sociale. il faut juste voir comment on l’intègre pour en faire qqchose de bon pour nous… peut être.

  • C’est beau cette idée de l’élan universel nous poussant à nous sublimer ! ça décomplexe le besoin de se conformer à des normes sociales et culturelles !
    (j’adore les beauty portrait, mais dois parfois tendre fort l’oreille pour bien entendre l’interviewée…)
    Merci Mai pour ces rencontres beauté.

  • ah c’est drôle moi mon mec me préfère sans maquillage quand on est juste tous les deux !
    Je pense que ça a un côté plus intime, plus « devant toi, je peux montrer mon visage sans fard ».

  • superbe couleur de RAL ! mais dans le lien que tu as posté chaque couleur porte un prénom, lequel est celui de Mathilde? Envy? Je ne le trouve pas…

    merci

  • J’adore cette fille! Pas facile de trouver « sa » féminité ou simplement de la mettre en valeur.
    Je trouve aussi que ça évolue avec le temps, on n’a pas envie des mêmes choses à 20 ans qu’à 40, c’est chouette d’ailleurs
    Chez moi, j’ai remarqué que c’était le crayon autour des yeux et le mascara, ça change tout!

  • J’ adore tes beauty portrait. Ce qui est super avec ton blog c’est le naturel qui régne ici.
    Mon homme me dit souvent qu’il me préfére sans maquillage et du coup moi aussi maintenant! Mais je me maquille la semaine parce que j’adore jouer avec le makeup. Dans la vie faut s’amuser 😉

  • Bon bah voilà j’ai rematé 2 fois la vidéo de D’Angelo à cause de ton lien… #traquenard
    Elle pétille cette Mathilde! et cette couleur de rouge à lèvre, canon!

  • Hello,
    Je fais le lien entre le portrait de Mathilde et la sensualité de ta maman (on peut écrire ça sur sa mum ??? HAHHAHA). Je me rends compte que la silhouette a quitté peu à peu le « sexy » je regarde mes fringues d’aujourd’hui et je vois bien que le « près du corps », « l’attitude sexy » ont disparu, les codes ont vraiment changé. Je pouvais être dans une séduction « un peu sexy » il y a quelques années, aujourd’hui plus du tout. Je m’interroge… le maquillage est le dernier attribut qui révèle la féminité, non ? ces rouges à lèvres qui reviennent en force comme un marquage identitaire, les vêtement plus du tout ils ne révèlent plus rien du corps. Je me suis garconnisée comme toutes je pense. Est ce le sexy qui révèle notre relation aux hommes ? qui nous rend appétissante ?, nous sommes nous coupées de cette dépendance qui est de les séduire par le chemin le plus court « le sexy » le presque sexe ?. Je suis paumée, HELP HAHAHA dois-je laisser ces fringues « costicienne/oversize/maranesque  » qui ne me rendent ni belle ni sexy ???? la mode m’a tué aussi

  • Quel bonheur mon dieu my god de lire vos commentaires, c’est un cadeau pour ma psyché tout ça ! merci, je suis comme toutes, j’ai besoin d’être encouragée dans ma féminité 🙂

    Tintiiiiin le monde du rouge à lèvre va trembler, voici la teinte révélée de mon Nars : Grace !

    Merci beaucoup Maï pour ton regard bienveillant et intelligent, pour ta capacité à capter les petites choses qui font le « moi ». Difficile de dire soi-même qui l’on est, et ce que l’on renvoie à l’autre comme image, mais je vois bien qu’ici il y a une grande part de ce que je suis.

    Bisou à la vaseline + au Grace.

  • Ta proposition dans le débat sur le maquillage est intéressante, Mai. C’est vrai tiens, je ne sais pas si il existe certaines sociétés, en vrai, sur terre, où il n’y a aucune parure pour les femmes.

    Ces vidéos qui pullulent sur le non maquillage ou la non épilation ont (peut être) à la base comme but de nous faire lâcher prise, mais au contraire, je trouve que ça culpabilise les filles qui se maquillent. Vous êtes bêtes, c’est une construction sociale, vous être obligée, vous vous conformez. Ahem oui certes…mais on vit dans une société, tout est construction sociale ou presque. Tous nos gestes, tous les mots qu’on utilise.

    Ton blog nous donne envie d’être jolie en utilisant des couleurs mais aussi et surtout en étant heureuse 🙂

    Quant à Mathilde, j’aduuule son blog (pourtant j’ai décroché de tous les blogs mode!) alors je suis super contente de voir son beauty portrait et d’en connaître plus sur elle. Elle a l’air géniale. Et elle rigole, mais l’application du rouge à lèvre est tip top et c’est pas facile!

  • Merci Mai, pour ce tendre portrait de Mathilde, la plus que charmante, intelligente et drôle et tellement féminine donc ! Une vraie douceur – bonheur dominicale. Bien bien à vous deux.

  • Mathilde est très belle, pleine de vie, inspirante !
    (j’utilise le même recourbe-cils qu’elle : mes deux index…)
    Merci Mai , j’adore ces beauty portraits

  • Ca va faire au moins trois fois que je regarde ce beauty portrait…:-)
    en fait tes beauty portraits me réconcilient grave avec moi-même.A chaque fois je me dis « purée on n’a vraiment pas besoin d’en faire des tonnes pour être …belle et féminine »

    pour moi au delà du maquillage, du regard, des fringues etc…la féminité pour moi c’est « l’humour » …parce qu’avoir de l’humour ça veut dire « être bien dans ses baskets (ou presque) »…se sentir un minima relax avec soi même c’est le principal. Avec « ça » on dégage un truc de fou super sexy 😉
    Mathilde l’a c’est clair 😉

    des bises Maï

  • Avec ou sans maquillage, elle est absolument sublime, très féminine. Go go go Mathilde ! Merci d’avoir partagé ce moment.
    (Je pensais être la seule au monde à utiliser cette technique géniale/stupide de recourber ses cils avec ses doigts. You made my day.)

    Les mots de Mathilde résonnent très fort en moi. De mon côté j’ai la chance d’avoir un homme qui me dit qu’il me trouve belle avec et sans maquillage, et ça, c’est super 😉 Effectivement je trouve que ça change notre rapport à la féminité, ce genre de remarque de l’être aimé !

  • Hello
    Je trouve ça hyper juste. L’apparence, la féminité … Se fonde sur quelque chose d’hyper profond. Pas juste l’hygiène de vie … Mais une façon de concevoir sa place ….
    Au début de la vidéo on voit que c’est une maman amoureuse qui plus est … Ca aide …
    J’ai eu un pincement au cœur … Parce que par exemple dans ma vie mon echec à avoir des enfants … Est comme un poison qui m’empêche de me sentir femme, donc belle, donc ….
    Et ca malgré l’attention que je porte à mon corps, mon apparence … Et malgré l’amour que j’ai pour mon homme …

  • C’est assez drôle car moi mon chum le vois à l’inverse.
    Pour moi le maquillage est un amusement un peu un masque, mon chum est le privilégié qui vois ma beauté naturelle.
    Il me préfère d’ailleurs sans maquillage, mais cela l’amuse quand je met un nouveau rouge à lèvre , il me regarde et me dit: « oooh c’est beau ça!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *