Benedicte & Dominique

Les amoureux de Saint Briac

<3

(et pour ceux qui ne connaissent pas Bénédicte, on s’est rencontrées comme ça)

Neil Young – Tumbleweed & Plastic Flowers

Il y a 2 années / Bouche 120 commentaire(s)

120 commentaire(s)

  • Ce matin en mangeant mes céréales je regarde ta vidéo…Le cœur serré voilà que mes larmes coulent. c’est con mais pas tellement.
    C’est parce que c’est beau, c’est plein d’amour, c’est beau…A travers ta caméra, rien qu’à travers la caméra tout passent, c’est beau et tendre.
    Mais je ne suis pas triste, je suis heureuse en fait. Je vais prendre le temps de savourer pour aujourd’hui et voir plus encore les petites choses de la vie et les gens qui en font partie.
    Merci pour ce partage <3
    camille

  • Mai, Mai, Mai…
    Tu l’avais annoncé la chialance. Ben la belle chialance!
    Mais vraiment LA BELLE chialance.
    Y’avait un livre que j’avais quand j’étais petite, réalisé par des enfants, plein de couleurs, qui s’appelait La Belle Amour. Je m’en souviens mal. Ce matin, par curiosité je l’ai racheté. J’essaierai de t’en parler, de te le partager, parce que tu me fais penser à lui. Ou il me fait penser à toi, ce livre. Mais bon, en gros, ça parlait d’amour quoi! (sourire).
    Tu ES Amour Mai.
    Tu m’adoucis le monde.
    Vraiment.
    À chaque fois.
    La magie.
    Tu m’adoucis tellement le monde que me surprends à arriver à l’aimer tellement le monde, que je pourrais lui faire des enfants. Bon c’est un peu très personnel mais tu vois, en fait, Mai, des enfants jusque là j’en voulais pas trop… Y’a pas que ton blog, hein, je te rassure, qui change la donne. C’est un tout. Peut-être que je me tourne un peu plus vers les êtres lumineux (oui, c’est toi, entre autres) et les belles choses. En tout cas ton oeil il m’aide à ça.
    Tu adoucis le monde en lui collant un graaaaannnnnnd voile d’amour et de sourire de partout.
    Merci.

    PS : Ce post me fait penser au tien, je sais pas trop pourquoi… http://www.alorsvoila.com/deux-vies (j’aime aussi beaucoup de blog)

  • ô la chiale oui….beaucoup de sentiments et beaucoup de pudeurs aussi…tellement. Il y a quelque chose de vraiment profond, sincère
    ces regards, ces sourires de Bénédicte sur Dominique et Tam lorsqu’il y a la lecture…c’est quelque chose.
    Dominique est tout autant touchant…heureux de vous rencontrer, de vous recevoir…ça se voit au bout d’une heure
    C’est un très très beau beauty portrait…
    Bonjour Bénédicte, Bonjour Dominique…

  • pfff! je chiale! vous deviez vous rencontrer Bénédicte Dominique et toi, et il ne pouvait pas en être autrement. Merci Maï pour le partage toutes ces couleurs lumières de Bretagne où je vis. Elle est merveilleuse Bénédicte et tellement lumineuse. Tes enfants ont une chance extraordinaire d’avoir une maman comme toi.Merci Maï pour la poésie de tes visions. Tu es une pépite de joie dans ma vie.

  • Cette vidéo est sublime, empreinte de douceur, de beauté et d’émotions sincères… Elle donne envie de vous rejoindre à Saint Briac pour vivre comme dans une bulle hors du temps.
    Un grand merci pour tant de partage et de belles rencontres !

  • Ca m’émeut tellement de voir ma ville dans tes yeux et ceux de tes enfants. Oui, j’ai grandi à Saint-Briac, c’est chez moi, ou que je sois. Mon point d’attache. C’est la plus belle ville du monde, la salinette, le port hue, la garde guerin… autant de plage que de paysages différents. Qu’on y habite ou qu’on y vienne en vacances, le paysage n’est jamais le même. le plus beau, c’est quand il pleut, la mer est grise, à tomber. en espérant te recroiser au coin de ma rue.
    bise salée

  • C’est beau ! J’en pleure tellement c’est beau ! Merci merci merci à toi, Bénédicte, Dominique et aussi à tes p’tits loups… Plein de bisous

  • bon ben la chiale ce matin.
    J’avais ete tres émue par le message de Benedicte.
    J’ai ete tres élue par votre rencontre, par vos mots justes.
    Vous êtes tres humaine vos images c’est votre coeur.
    Merci et surtout continuez !
    Les larmes versées sont des larmes de beautés à travers leurs transparence nous voyons toutes vos couleurs.

  • Du café, de l’humanité et ses valeurs dès le réveil,je prendrai bien un peu du gâteau aussi… mais surtout je voudrai envoyer des rires à Bénédicte pour qu’elle me montre son si doux sourire, que Dominique me lise des histoires pour voir cette lumière sur le visage de Bénédicte. Je vous embrasse Bénédicte.

  • merci pour cette très jolie parenthèse qui apportera un peu plus de douceur ,comme quoi internet peu nous donner de belles choses ,il faut savoir les choisir.Cela fait très peu de temps que je regarde votre blog et j en suis ravie.Merci

  • Avec toi j’ai appris à ressentir la gratitude. A la fin de chacune de tes videos elle m’envahit. Et c’est pur comme gratitude.

    Tu m’aura appris beaucoup, à voir les couleurs, le beau, la lumière. A filmer mes proches, à oser la couleur (du coup mon premier vrai rouge à levre a été un framboise flash). Tu m’as appris la bienveillance, le lacher prise. Le fait qu’on soit tous beaux, avec ce que l’ont est.

    Un grand merci pour cette video qui me tord le ventre d’émotion ce matin.

  • Mai. Comment te dire. L’émotion m’a envahie. Malgré le bruit ambiant. J’ai mis mes écouteurs. Et je me suis laissée envahir. Neil Young, je l’écoute souvent depuis toute petite à travers mon papa. Et pourtant, je viens seulement de me rendre compte de l’impact de ces musiques avec tes images. C’est si doux. Si beau. Encore une fois, merci.
    Bénédicte a raison. Tu colorises le monde. Comme dis, plus haut. Moi, qui ne a toujours déclaré ne pas vouloir d’enfant. Bah, j’en sais plus trop rien maintenant.

    Bises <3

  • Merci de rendre ce monde plus doux et plus beau. Quelle belle rencontre que tu filmes avec tellement de douceur et de poésie… ça fait chialer tant de beauté

  • Bonjour Mai, et merci,
    Merci pour ces images, merci pour cette émotion qu’on ressent tous, je crois, derrière notre écran. Elles sont belles ces images, belles ces voix, elles me touchent… Elles me touchent infiniment.
    Et pourtant, je la connais cette lumière, cette douceur. Je la connais parce que je suis leur fille, moi…
    Et ces images me touchent d’autant plus qu’elles sont extérieures à moi. Et qu’elles me font voir, de nouveau. Que j’ai de la chance. Et qu’il faut en profiter, bien sûr. Parfois, on l’oublie un peu, cette chance, ou on s’y habitue. Parfois aussi, elle s’allie à des sentiments complexes ou contrastés, parce que ce n’est pas forcément simple de grandir, en tant qu’enfant, fille et femme, avec « tout ça ». Et que, comme tout enfant, on se construit forcément un peu « contre », il me semble, non ?
    Alors merci. Merci pour ce que tu m’as donné aujourd’hui, pour ce que tu leur donnes à eux. Et merci pour ce qu’ils t’ont donné, eux aussi.
    Et aussi… Papa et Maman, je vous aime.

  • Bonjour Mai et merci,
    Merci pour ces images, merci pour cette émotion qu’on ressent tous, je crois, derrière notre écran. Elles sont belles ces images, belles ces voix, elles me touchent… Elles me touchent infiniment.

    Et pourtant, je la connais cette lumière, cette douceur. Je la connais parce que je suis leur fille, moi… Et ces images me touchent d’autant plus qu’elles sont extérieures à moi. Et qu’elles me font voir, de nouveau. Que j’ai de la chance. Et qu’il faut en profiter, bien sûr. Parfois, on l’oublie un peu, cette chance ou on s’y habitue. Parfois aussi, elle s’allie à des sentiments complexes ou contrastés, parce ce n’est pas forcément simple de grandir, en tant qu’enfant, fille et femme, avec « tout ça ». Et que, comme tout enfant, on se construit forcément un peu « contre », il me semble, non ?
    Alors merci. Merci pour ce que tu m’as donné aujourd’hui, pour ce que tu leur donnes à eux. Et merci pour ce qu’ils t’ont donné, eux aussi.
    Et aussi… Papa et Maman, je vous aime.

  • Merci précieuse Maï, pour cette vidéo captivant la beauté et la bienveillance de ce couple merveilleux… comme cela fait du bien et allège !

  • Je n’ose jamais laisser de commentaire. mais impossible de résister devant ce film de toute beauté. merci Mai de nous rappeler ce qui est essentiel. quelques larmes au bureau.

  • Merci.
    C’est fou un blog, ça n’a l’air de rien mais c’est terriblement puissant.
    Bravo, je t’ajoute sur mon petit autel personnel de femmes qui en ont… (des idées, du talent, du courage) et qui m’inspirent.
    Ah si seulement les « médias traditionnels » faisaient une plus large part à des voix comme la tienne, la face du monde en serait certainement un peu changée.
    Je ne rigole pas.
    Keep on, keep it on!!!

  • Visionnage puis… Obligé de laisser un commentaire.
    Je vous suis quotidiennement car même si vous pouvez parfois être légèrement agaçante (légèrement j’ai dit), il y a en vous un tel amour et une telle recherche de la beauté et du bon que je ne peux que revenir à vous. Vous m’apportez des merveilles de tendresse, de bonté, d’amour et de partage; pas de pudeur qui laisse les sentiments croupir à l’intérieur mais une prévenance à l’un vrai don et une vraie foi en une humanité possiblement belle.
    Cette vidéo, objet sublime, n’est que caresse sur l’épaule pour dire je t’aime. L’apaisement d’un coeur gros. Des odeurs de cheveux de personnes aimées (c’est comme ça que je la ressens personnellement hein!).
    Merci pour tout (même pour l’agacement, ça fait aussi partie de la vie). Merci d’aimer, merci de me faire aimer, merci de faire circuler cet amour. Merci.

  • Mai, par où commencer…

    Ce matin déjà. Le jour n’est pas encore levé et je me lève, pourtant, alors que mon amoureux et son frère dorment encore… C’est difficile, il fait encore nuit, nuit noire ou bleu foncé pour être exacte, et je pense aux paroles de Marc Desse « Il fait nuit noire dans tes cheveux/et moi entre eux je ferme les yeux… ». Sauf qu’il n’y a plus de piles dans la radio, un peu le seul plaisir à se lever tôt pourtant. Je sens la chouine qui commence à monter… Je tremblote un peu, il fait froid, il fait nuit et il n’y a plus de pile, non mais tu vois un peu le tableau? Je n’ai presque pas dormi de la nuit, insomnie sur insomnie et, chaque fois, je me dis que je les peins en blanc, ces nuits passées à attendre. Au réveil, la mauvaise humeur est certaine, l’impression d’avoir des graviers sous les paupières… Je peine à voir la beauté de ce début de jour, moi qui aime tant les aurores. Et puis, magie, mon verre de soja choco à la main (ai quand même réussi à trouver un petit brin de bonheur dans les placards), je vois que tu as posté une vidéo, et je décide de la lancer.

    Tu m’emmènes loin, très loin, du côté de la Bretagne, de mes étés d’enfance et de toujours, des absences pas résolues, de ma cousine disparue, du côté de cette lumière si particulière, de cette terre qui signifie quelque chose, des embruns, de ces paysages que j’aime tant et qui sont parfois, le temps d’un film, aussi ceux de Rohmer. Il y a ta voix qui me touche, tes mômes, Benedicte, la mer en hiver, Dominique… Le quartz qui est une pierre précieuse, ils ont raison ! Toute seule au milieu de la cuisine, je sens les larmes monter au bord des yeux, la chiale ouais, exactement.

    Et moi qui, encore jeune, ai la plus-qu’habitude des blogs, de l’internet, du partage en virtuel, et qui pourtant n’ai pas dû laisser de commentaire depuis…pfiuu…tu vois? je sens que c’est le moment. Je crois beaucoup au laisser faire, au laisser aller des choses, à la fulgurance que bien souvent l’on admire, mais plus encore en la maturité qui s’exerce même lorsque l’on ne crée pas forcément, mais qui se façonne, petit à petit, avant de devoir précipitamment sortir, pour créer, dans ces moments où l’on ne sait pas d’où vient tout ça, mais qui en fait remontent à très loin. Laisser venir à nous donc, ne pas brusquer. Un peu comme un principe japonais de lenteur, la délicatesse des origamis qui se déploient… Un peu comme une respiration, le dépoli et le mâtiné plutôt que le rutilant et le neuf, comme ce fuschia si éclatant que tu estompais de tes lèvres avec un mouchoir, ce geste de passer les cheveux d’un côté puis de l’autre, de les essorer, d’une femme dans un onsen je crois? Un murmure. Je suis sûre que tu vois.

    J’écris, beaucoup, depuis mon plus jeune âge. J’ai du mal à exprimer mes sentiments, disons certains sentiments, leur force, ailleurs qu’à travers ces mots. Je sais bien que c’est forcément pas assez pour mes proches, qu’il faut dire aux autres, mais je ne sais faire que comme ça. Tu imagines donc l’importance de l’écriture… Le prénom d’un de mes personnages, May, signifie, évoque énormément, c’est aussi le mois de mon anniversaire. J’ai compris il y a peu que c’était peut-être aussi lié à toi, à ce que tu nous apportes. Quelle évidence tout à coup ! J’ai l’impression que l’on passe parfois à côté de choses tellement…simples? Alors merci pour tout ça, ces endroits où tu nous emmènes, ces réflexions que tu nous fais traverser et nous aide à étendre. Grâce à toi mes sentiments sur la maternité ont évolué, car ce n’est pas parce que l’on a, pas ou pas encore, d’enfants, que cela nous échappe. J’ai appris et aiguisé mon oeil, mon appétit à ton « contact », contact oui, osons le mot.

    Je sens que c’est aujourd’hui que je dois te remercier, te raconter tout ça. Au yoga, mon prof nous apprend à tenir compte des positions, bien évidemment, mais autant si ce n’est plus à ce qu’elles ont tracé en nous, aux chemins qu’elles empruntent. Il nous dit de laisser respirer, être à l’écoute, voir là où ça nous mène. Quel beau programme que de parfois, dans ce monde où le flux d’informations est incessant, laisser advenir ! Pour nous et pour les autres. Alors merci Mai, tu es un capteur de subtilités, un révélateur de beauté – à défaut d’autre mot et au risque de se répéter, mais prenons le pari aussi qu’il s’agisse du bon! Ne renonce pas à cette volonté de filmer, à cette idée de film aussi, dans un temps plus long.

    Je voulais te dire, enfin, que tu nous transmets ton optimisme ta joie tes sourires, mais ne t’inquiète pas, on voit affleurer la dureté aussi parfois, le chemin justement que tu empruntes pour parvenir à cette joie si pure, brute, mate. Tiens, ça me fait penser à Soulages qui parle de vibrations, fabrique des outils pour faire vibrer la matière, la couleur, la peinture sur ses toiles et à ses « balafres lumineuses », car balafre il y a et il y aura toujours, déchirures, mais tu sais les rendre lumineuses, précisément, les sublimer comme simplement les accepter en silence.

    Merci Mai pour tout ça.

    C.

  • Elle est très… Apaisante, cette vidéo.
    Et, parmi le reste (Dominique, qui a effectivement l’air d’être d’une gentillesse folle, Bénédicte si pleine de vie), un petit détail m’a touché au passage… Voir un frère et une soeur (qu’est-ce qu’ils ont grandi ces deux là depuis qu’on les a découverts au tout début!) marcher côte à côte, serrés, si proches même sans se tenir la main… C’est beau, et c’est doux.

    Bonne journée

  • le pouvoir des images et des vidéos, capturer des regards, des instants, des bruits, des rires, des paroles…à travers cette caméra et avant tout ton regard, tu auras offert à Bénédicte une bien belle balade sur les plages de Saint-Briac. Ils sont beaux tous les deux, bienveillants et plein de tendresse..Merci Mai!

  • Ta voix. J’ai regardé une première fois cette vidéo pour voir le tout et puis une seconde fois en fermant les yeux, juste pour écouter ta voix. Elle est tour à tour pleine de vie, de respect, d’espoir, et surtout sur le fil, pleine d’émotion, d’amour. C’est beau une voix qui parle d’elle même. On dit souvent que les yeux sont le reflet du coeur, je suis persuadée que la voix l’est tout autant.

    C’est beau. Merci Mai. Et bisous !

  • bon…que dire…à part que…. je suis d’accord avec ma sœur…:) et que je suis resté comme un con devant la vidéo…et que c’est une belle manière de montrer Saint Briac qui est un endroit merveilleux et unique…et que c’est très étrange de découvrir ou re-découvrir ses parents…et que tout cela est vrai …et que cela fait bientôt 48 ans que cela dure… et plein d’autres choses encore…alors simplement merci pour ce beau cadeau inattendu…

  • Mai, ce billet est tellement émouvant …
    J’en ai les larmes aux yeux. Comme c’est beau, comme les rencontres que l’on peut faire sont belles, quelles générosités ont Bénédicte et Dominique !!!
    J’aime tout, ta voix, tes images, les ballades, la mer, l’émerveillement de tes enfants. J’aime beaucoup le moment où ta fille observe attentivement le maquillage de Bénédicte…
    Ce billet reflète la vie tout simplement… Merci

  • Il y a parfois, ces rencontres d’âme à âme qui dépassent tout. On tombe amoureux de l’autre. C’est comme ça. C’est un très beau portrait et un très bel hommage à ces deux personnes que tu fais là. Je suis extrêmement touchée et émue.
    Merci

  • Elle était belle cette vidéo. Elle était belle. Il y avait le silence, les couleurs, des souvenirs, c’était doux, mais en même temps elle a fait mal.
    Vous auriez pu aussi appeler la vidéo « la vie ».

  • La gorge serrée, les larmes qui coulent toute seule. Et puis ce voyage, ces Papi, Mamie . Et je pleure bêtement parce que ils me font penser à mon Papa qui est loin, très loin mais qui revient bientôt et je me dis que ben quand on est ensemble je passe avec lui des moments comme ça et que bientôt ce sera comme ça des balades, des repas, des découvertes….
    Des moments tendres et complices.
    Triste mais beau.

  • Lorsqu’il y a quelques mois je t’ai innocemment envoyé un mail pour un stage, je ne t’avais pas dit à quel point j’admirais les émotions que tu véhicules, la beauté que tu recherches partout, et le talent que tu as pour ça.
    Et cela, ça compte beaucoup pour moi, car j’ai beaucoup évolué au bout de plusieurs années de lecture de ton blog, j’ai réellement grandi – il y a quelques années, j’étais encore cette gamine cynique qui ne croyait pas en grand-chose, et d’ailleurs j’étais sûre de ne pas vouloir d’enfant. Maintenant, je suis sûre que j’en veux – surtout quand je vois les tiens jouer.

    J’avais besoin de coucher ça par écrit et de l’exprimer, car j’ai pleuré en voyant cette vidéo. Mais j’ai surtout pleuré de joie, en voyant toute cette beauté, toute cette honnêteté, toute cette amitié et cette joie malgré les épreuves.

    Merci pour ce moment de partage…

  • Ta bienveillance, ta sensibilité, ton intelligence, ta sagesse… Ces images sont celles dont on veut se souvenir plus tard, quand on regarde en arrière.
    Merci pour ces partages, c’est dur de ne pas avoir la larme qui coule

  • Je n’ai pas trop de mots pour décrire ce que cela m’inspire.
    C’est juste… Beau.
    Tout à travers tes yeux tes mots et les couleurs si douces devient beau. C’est magique..

  • J’ai passé une bien mauvaise journée… Mais je la termine sur une touche de lumière, d’espoir et d’amour… Et de chiale !
    Merci Maï !!!!

  • La chiale générale ! et la rechiale quand on arrive au bout de ce petit voyage … qui nous emmène si loin !
    Tout doux, tout subtil … plein d’émotions. C’est beau Mai !
    Et ta jolie voix … j’étais suspendue, buvant chaque mot que tu prononces si délicatement ! Je t’aime Mai

  • Merci Maï, encore, pour ce moment tout en demi-teinte. Que d’amour, de tristesse ou de nostalgie; des joies toutes simples; le partage, le doux sourire de Bénédicte, l’élégance de Dominique, le vent dans les herbes à la Terrence Malick; et tes enfants grandissants, aimants, aimés… Merci encore à toi et à ces belles personnes que tu nous fais connaître.

  • Salut Mai,
    Le jour se lève, les immeubles sont dorés-roses derrière mes vitres, et je vais faire de mon mieux pour voir capter jouir de toutes les beautés de ce monde aujourd’hui !
    Quel beaux cadeaux vous vous êtes fait l’une à l’autre, Bénédicte et toi. Et quel beau cadeau tu nous fais. Neil Young, ça m’a achevé. La vache ! Encore, encore ! Et ces paysages que j’adore – jamais allé là-bas en janvier, mais donc, ça se confirme, il fait TOUJOURS beau à Saint-Malo et autour !
    Bises bises et magnifique journée à toi et à tes beaux sujets – les amoureux de Saint Briac, ton coeur et ta chérie !

  • Un petit mot… qui va venir se lover contre les autres et se sentir bien… parce qu’ici on parle d’Amour sous toutes ses formes. Et d’une manière tellement tendre, tellement belle… Comme si tout le monde ici, parmi tes lecteurs, concevait ce sentiment de la même manière.
    J’ai l’impression que, pour quelques minutes, en étant ici, juste à l’intérieur de ce billet, on est tous dans une bulle merveilleuse d’instant de communion magique. Cette floraison de belles sensations, je la garde avec moi, tel un cadeau précieux.
    Voilà.
    Bonjour Bénédictine,
    Bonjour Dominique,
    Bonjour les enfants,
    Bonjour à tous.
    Je ne peux vous dire à quel point ces images font résonner d’autres images familiales… très personnelles.
    Je vous embrasse.
    Je crois que c’est la plus belle vidéo que j’ai vue depuis longtemps.

  • Douceur , emotion et tendresse juste la combinaison parfaite , et l’air iodé de la Bretagne , Ma Bretagne qui vient titiller mes petites narines , qui me manque tellement… c’est tellement beau les couleurs , les silences , la mer merci encore pour cette vidéo sublime qui donne un gôut particulier a la vie de bon matin , la simplicité du bonheur juste…

  • Je n’ai pas de mots pour décrire le cadeau que je reçois de Mai et de vous toutes….
    Je sens toutes ces mains qui se tendent pour déposer une caresse sur notre vie….
    Merci

  • quelle confiance, quel joli cadeau vous vous êtes fait! quel talent tu as Mai, de faire résonner la beauté de chacune des personnes que tu rencontres!
    tu devrais renommer ton blog « superbytimai, la bienveillante »
    keep going, beauty!

  • Hello Maï,
    Cet article me touche beaucoup car la rencontre avec Bénédicte a été le premier article que j’ai lu sur ton blog. Je ne t’ai jamais quittée depuis. La chiale je te jure en entendant ta voix se briser et tes belles images. Par ailleurs j’ai adoré « Toi là, Je t’aime » que j’ai repris sur FB (tu as dû voir avec le commentaire de Wooly Dev). Comme si on devait arrêter de se prendre la tête, qu’on avait qu’une vie et qu’on devait arrêter les gens dans la rue pour leur crier notre amour. Commençons avec nos proches déjà <3
    Un an et demi que je te suis alors! Incroyable… Le temps passe si vite. Prenez soin de vous.
    Koss

  • …Beaucoup de sentiments et d’émotions dans tes vidéos…
    Tu arrives très bien à capter ces petits instants magiques avec sincérité et pudeur.
    La vie est faite de moments magiques, il n’y a plus qu’à ouvrir les yeux et tendre les bras pour les attraper.
    Ces images me font penser à ces amis qui deviennent famille et avec qui on redécouvre les parties de Scrabble le dimanche, les grandes tablées mais aussi les coups de gueule et les larmes parfois.
    Tes vidéos sont un peu tout ça à la fois, c’est de la transpiration d’amour…
    J’aimerai te faire découvrir mon petit coin de Normandie, pour que tu y vois tout ce qui fait sa beauté et sa force : les gens, la nature et les vaches aussi…!
    Je me retrouve beaucoup dans tes images, on y trouve de la nostalgie, et même parfois un brin de mélancolie.
    Merci pour ces moments partagés et pour tout en fait…

  • Merci Mai. Ta générosité m’inspire et me jette hors de moi.

    Voir tes enfants toujours en mouvement, en exploration, escalader, crapahuter, découvrir ce monde, y observer ce qu’il a de plus merveilleux… Une bouffée d’air, d’amour, d’espoir.

    Et leur beauté qui me réconforte.

    Je vous aime tant, toi et eux, de loin.

  • Ces images magnifiquement belles et touchantes, ta voix douce et relaxante. Ton incroyable DON pour le story telling (arrêt de la musique, changement de ton, début du moment triste, mots beaux et justes choisis, retour de la musique mais un peu moins joyeux et rythme accéléré)… qui rend la vidéo tellement chialante d’émotion. Ces mots justes pour toucher la corde sensible. Ouf ! Bravo Mai et Dominique et Bénédicte sont merveilleux.

  • Merci pour l’humanité, la beauté de la vie, de la nature. Tes commentaires sur les images! Ce matin, je n’ai pas encore pris mon petit-déjeuner (je suis Québécoise), c’est la tempête autour de moi, les choses sont grises et blanches. Et je pleure et ça me fait du bien de pleurer. J’avais besoin d’une caresse et ce billet est ma caresse. Je retiens le vert-gris des arbres et le rose du fard. Je me sens vivante. Merci Mai et merci à Bénédicte et Dominique.

  • Ça fait du bien, la bonté. La gentillesse. La générosité. Tu filmes le temps qui passe avec une sensibilité et une délicatesse à couper le souffle. Tu entremêles l’enfance et la vieillesse, le mouvement et l’immobilité, et on en vient presque à se sentir de trop dans l’entre deux d’une période de la vie ou on n’a plus l’innocence et pas encore la sagesse. Sur fond d’air iodé cette vidéo efface un moment les bleus d’une actualité féroce .

  • des larmes oui… mais des larmes qui font se sentir vivante, qui font se sentir riche, pleine…des larmes qui vident l’esprit qui font évacuer et qui remplissent aussi le corps et l’esprit…
    je ne suis que larme d’émotion et d’amour.
    envie d’ouvrir grand les bras et vous serrer fort…tous!

  • Et moi qui ai cru que je n’aller pas avoir les larmes aux yeux!!

    Au moment ou Bénédicte regarde ses photos de mariage j’ai eu les yeux larmoyants… et des frissons…
    Tellement d’émotions en regardant ces deux jeunes mariés pleins d’amour et de sincérité dans leurs échanges de regards.
    Et surtout en ayant aperçu, qu’ils sont toujours aussi beaux et amoureux…

    Merci Mai, Bénédicte, Dominique, les enfants et Dame nature pour ces belles couleurs, beaux paysages et belles textures…
    Tout plein de bisous et plus particulièrement à Bénédicte pour la soutenir avec ses maux…

  • Tu as l’âme d’une réalisatrice Timai, tu as l’art de capturer l’émotion, de la transmettre par image, de choisir la bonne musique au bon moment, de raconter la bonne histoire. Ce n’est pas mélodramatique, c’est juste la vie et c’est beau. Tu rends ça beau et touchant, cette manière dont tu captures les instants dont tu les montes, ta voix si douce. J’ai trouvé cette vidéo incroyable pour moi c’était un petit chef d’oeuvre !

  • Les enfants couchés, direction blog de Timai pour un pur moment de bonheur. Je sais que je vais bien dormir car ta vision des êtres humains et de la vie me remplit de joie. Oui, il faut apprécier tous ces « petits » et nombreux moments de bonheur du quotidien et faire passer l’humain avant tout. Merci!. La douceur qui accompagne ta video est magnifique!!. C’est si rare aujourd’hui. Merci!!!.

  • c est beau ! Bénédicte et Dominique, tes enfants, toi, les paysages. tant d amour ! c est vrai tu es une magicienne pour nous poster des vidéos remplies d émotions. c est un pur bonheur de venir sur ton blog. merci ! ;D <3

  • J’ai maintenant envie de serrer très fort mes parents dans mes bras… Il y a toujours énormément d’humanité dans tes vidéos, et surtout beaucoup de justesse. Bref, je chiale. Et je t’aime Mai 🙂

  • Bonjour Mai,

    Je suis clouée au lit , j’ai appris il y a une semaine que je suis atteinte d’une maladie, hasard, lorsque je regarde cette magnifique vidéo ?
    Tout comme Bénédicte je ne peux plus trop me déplacer, douleurs continuelles…
    Je lis ton blog depuis fort longtemps, il me donne du courage, il me fait rêver, réfléchir aussi sur des sujets profonds ou parfois futiles.

    Merci Mai pour la beauté de tes vidéos et pour tout ce que tu partages avec nous, c’est un cadeau que de suivre tes ballades !

    LOVE

  • Mai, Mai…

    Il pleut, et je pleut moi aussi un peu.
    J’avais besoin d’un câlin aujourd’hui, d’un chauzoreille.
    La vidéo a tourné, mon thé a refroidi, j’ai encore les images sur les joues, ta voix en moi. Celle qui oscille, celle qui dit le beau et l’épatant et le bouleversant.

    C’est fou, ton amour. Parce que pour montrer des images pareilles, il faut aimer.
    C’est fou comme être ici m’aide en ce moment. M’aide depuis un moment ceci dit.

    Bénédicte, permettez-moi d’emmener un peu de vous en promenade. Vous avez les yeux qui pépient la vie.

    Des bisous, chacun.

  • C’est beau, ça fait du bien… Ton regard, leurs regards…
    De belles personnes & une envie de rencontres, de bords de mer et de discussions
    je vous embrasse tous, merci

  • Ah oui les larmes purée !!!
    C’est quand même beau les « vraies » rencontres… ça peut sembler évident, mais franchement de nos jours ça ne va pas de soi… Paradoxalement, ce blog donne envie de fermer son ordinateur & d’aller vers ces « vraies » rencontres, d’aller contempler & questionner le monde « pour de vrai »… & en même temps c’est une magnifique fenêtre sur les autres & sur ce monde pour ceux qui ne peuvent y aller… Joli paradoxe quand même ! Vous êtes très forte Timai !!!

  • C’est pour ça que j’adore ton blog, tu nous fais rencontrer des personnes tellement belles… J’en perds mes mots, c’est si tendre, tout plein d’amour. Merci Mai de nous faire partager ces jolis moments.

  • Insomnie…. Et je me promène sur la toile.
    Par des chemins de traverse j arrive sur ces images, cette musique, ces lumières….ces balades …et sur vos voix…. Les yeux de Dominique et votre regard Benedicte….me font pleurer et me font du bien aussi….curieux melange…
    L amour que vous partagez est tellement beau. Il est toujours celui de votre album de mariage.
    Je vous embrasse tous les deux

  • C’est sincère et touchant, je pleure de voir de si belles personnes, de voir ma belle Bretagne nord qui me manque, et de voir tes enfants si naturels, insouciants
    MERCI pour ce doux moment, et de grosses bises à vous tous, à Dominique et Bénédicte !

  • Le don que tu as pour mettre en lumière dans tes vidéos toutes ces choses si simples mais si belles qui composent la vie….
    La lumière du soleil qui se couche, le doux profil de tes enfants, du chocolat fondu dans le beurre, du vent dans l’herbe, le beau sourire de Bénédicte…
    Ton regard sur les choses, la manière dont les images se suivent, la musique que tu choisi, à chaque fois c’est poignant !….

    Mai, réalisatrice…

    Merci pour ce beau et tendre moment.
    Vagues d’Amour de Bretagne

  • C’est très beau. Je crois que ne vais pas redire tout ce qui a déjà été dit, mais quand j’ai envie de sérénité et de quelque chose pour me remonter le moral, je viens sur ton blog. Et je retrouve cette douceur, cette lumière, cette beauté que tu sais si bien transmettre. A chaque fois.
    Quel bonheur de voir des images de Bretagne, pour moi qui depuis toute petite, va en vacances à St Cast…

  • que dire de plus ?
    je n’ai pas lu tous les commentaires
    ta façon de présenter les gens
    de les filmer
    des les montrer avec une telle douceur
    et la mer
    je n’y peux rien, c’est plus fort que moi
    la mer, même en hiver
    j’ai senti le sable froid sur le pantalon de ta fille, je me suis souvenue de moi à son âge
    de tout ça merci
    merci
    merci

  • J’écris jamais de commentaires d’habitude, pourtant je te suis depuis le début, mais là, je sais pas.. j’ai été comme transpercée, cette vidéo m’a fait pleurer de joie.. et de tristesse.. et je m’y attendais vraiment pas et j’avais (pour une fois) envie de le dire. J’ai lancé la vidéo, sans crier gare, et j’ai été touchée par la pureté des émotions qui s’en dégageait et.. j’ai trouvé que tu savais mettre tellement en valeur ces deux personnes que tu aimes. C’est comme si l’amour avait traversé l’écran et étais venu jusqu’à moi.
    Merci pour cette surprise.

  • quelle est belle ta vidéo… quelle douceur… on voit une telle chaleur humaine… et cette Bretagne… ça me fait du bien de voir du bonheur… parfois j’en manque, même si ça ne se voit pas… merci pour ces sourires…
    Céline

  • J’ai regardé cette vidéo au moins une dizaine de fois depuis qu’elle a été postée. Il y a tellement d’amour et de beauté.
    Merci d’offrir tant à chacun de tes post.
    Et la manière dont vous vous êtes rencontrés, c’est juste sublime.

  • Ah mais je vois que tu étais dans ma belle region!, très belle emotion dans cette video, et quel plaisir de voir ces paysages dont je ne me lasse pas, j’habite à 5 mn de st briac donc c’est dire!

  • Je ne connaissais pas Bénédicte…je dois avouer que je te suis que depuis peu…mais je dois reconnaître que comme elle je ressent par tes éclats de rire, tes portraits, par tes couleurs un peu moins de tristesse en voyant ce monde…tu y met une touche de poésie à la qu’elle je suis sensible.
    Bénédicte est pleine de poésie, pleine d’amour, pleine de gentillesse aussi.
    Vous vous êtes bien trouver…elle donnant des mots sur des couleurs et toi en donnant des couleurs à des mots.

  • Merci pour la façon dont tu exprimes les choses et les émotions que tu fais passer.
    Merci aussi pour tout ces petits détails que tu mets en valeur et qui font ressortir la beauté de l’existence.

  • Merci Mai pour ce beau témoignage d’amour, celui d’abord que tu as en toi et celui donc que tu partages si joliment avec de si jolies personnes. C’est tellement pur, joyeux et gratifiant pour nous, humains, de pouvoir vibrer ensemble au diapason de nos âmes.
    Je crois que tu es effectivement « sur la bonne voie », celle de ton beau chemin et tu nous montre ces beaux horizons, merci!!

  • C’est beau, c’est fort ta maniere de prendre les images, les moments et les sentiments Mai. J’ai eu les larmes au yeux dès la première minute sans vraiment savoir pourquoi mais, parce que il y avait cette atmosphère, ce sentiment présent dès le début… Et puis, ta voix, tes mots, tout ça ben, ça m’a saisi. Voilà cest le mot.
    Et puis, Dominique, il est beau Dominique, il transpire la douceur et ils sont tellements touchants avec tes petits bouts…
    Et puis Benedicte, elle est belle Benedicte, elle a ce sourire qui irradie son visage mais pas que. Elle est lunaire, elle est solaire je trouve. Ils sont beaux, ils ont tellement l’air heureux…
    Et puis toi Mai… T’es belle tu sais, c’est beau ce qu tu fais ici, pour toi, pour eux et pour nous.

  • Ca m’a fait pleurer…. très beau, c’est vraiment magnifique ce que tu fais, tu as vraiment une vision du monde… belle. Je te suis depuis le début, et c’est toujours une surprise. Merci

  • Beaucoup de belles émotions en regardant cette vidéo ce soir. J’avais l’impression d’être avec vous, de partager ces beaux moments et cet amour… Finalement n’est pas là les plus belles choses?! Partager et aimer… Merci pour le faire si bien

  • Timai Timai,

    Une vidéo très émouvante, apaisante même, autant de par ses images, que par tes mots..

    Tu as une façon de raconter les choses, je ne pourrais même pas l’expliquer; ta voix est comme qui dirait « envoûtante », nan vraiment, tu as une voix qui émeut, une façon de trouver les mots, c’est captivant de regarder tes vidéos.

    Tu ferai une excellente narratrice, histoire pour enfant, roman…

    J’ai adoré !

  • Bonjour Mai,

    Je suis une lectrice de l’ombre depuis le début de ton blog. Commenter c’est pas mon truc. Et puis, on change parfois sur un coup de tête. Cette vidéo c’est le coup de tête et je je me lance! Aujourd’hui je n’avais pas le moral, loin de la famille et des amis, être femme d’expat’ c’est pas toujours l’extase. Ta vidéo m’a mis du baume au coeur. Une cocon de douceur et de bien être, comme un doudou réconfortant. Que de douceur, de lumière. c’est si apaisant. Merci d’avoir ce pouvoir là. Redonner le sourire, comme un bisou, un gros câlin tout doux. c’est fou la puissance d’un blog! Je ne te connais pas mais je te remercie comme une amie avec qui j’aurai pris un bon chocolat chaud un jour de grisaille et qui aurait su me faire voir toutes les belles couleurs et toute la joie qu’il y a dans chacune de nos vies, dans notre parcours et dans les personnes qui nous entourent, meme si elles sont loin. Toutes ces belles choses qu’on oublie parfois.
    Alors merci Mai.

  • Cela faisait un moment que je n’étais pas venue sur ton blog, par manque de temps. et ce soir, je me décide à prendre un peu de temps, et je rencontre ces amoureux.
    Et je pleure.
    De tendresse, de reconnaissance…
    Merci mille fois de partager ton regard. merci mille fois d’apporter de la poésie dans ce monde qui en manque parfois cruellement.
    Tant de beauté, dans les couleurs, les lumières, dans ta voix, dans le regard de tes enfants, et ce couple qui me donne envie de vieillir.
    la chiale… ouais la chiale mais une chiale qui fait du bien.

    Des bisous Mai, pleins…

  • Ce blog est définitivement le plus beau, le plus doux, le plus humain, le plus… renversant? que je connaisse. Il tu fais réfléchir, mais pendant que tu lis il se glisse dans ton dos et t’entourre de ses bras pour un câlin si doux, si réconfortant. Il te fait te souvenir que tu aimes tant les autres. Merci Mai, pour tout.

  • Merci Mai pour ce sublime portrait…
    Il y a tellement de beauté, de sensibilité à travers ces images et ces instants partagés.
    Beaucoup d’émotions et beaucoup d’amour. Une simplicité déconcertante.
    Cela fait du bien.
    M.E.R.C.I

  • Wow. Si surprise de me retrouver si émue face à ce format court de vidéo, à propos de personnes que je ne connais pas. En quelques minutes, j’ai l’impression que si,si, je les connais. ==> beau ==> merci 🙂

  • J’étais passée à côté de cette vidéo et l’article des 20 ans à Bénedicte m’y a ramené aujourd’hui.

    Cette vidéo est tellement forte et authentique, remplie de beauté et d’amour! Merci, merci, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *