Home Festival

Musical Beauty Trip

La série pour les ateliers d’Arts n’est pas encore terminée (encore merci, MERCI pour tous vos commentaires et partages) que j’en commence une autre. Ceux qui me suivent sur instagram savent que j’ai eu la chance de participer à un festival de musique chez l’habitant, le w9 Home Festival. le principe est simple, on prend un appartement, on le transforme en salle de concert et… c’est parti! on y croise des talents émergents et confirmés. J’ai pu en rencontrer 3, les doux et bienveillants Cats on Trees, les very sexy Aaron, et enfin l’éclectique Jaïn, qui vont nous raconter leur vision de la beauté. Ce travail fait echo à ce que j’avais entrepris pour Modzik et j’espère que les thèmes abordés : l’acceptation de soi, le regard sur le monde, le rayonnement, la création, ouvriront chez vous les émotions et les réflexions vécues sur place, chez l’habitant donc, mais chez moi ensuite, et puis chez vous aussi… j’espère!

encore merci aux artistes qui ont accepté de jouer le jeu, à toute l’équipe de Home qui nous a si bien accueillies. et à YSL Beauté qui nous a tous mis en contact!

et maintenant allez, dîtes moi un peu, c’est quoi la beauté pour vous? est-ce important? vital? vous-vous en foutez? allez mille bises et à demain avec Jaïn!

Synapson – All In You

Il y a 3 années / Bouche 11 commentaire(s)

11 commentaire(s)

  • rhoo ce teaser donne super envie de voir les vidéos en entier!!

    je trouve ca très dur de définir la beauté, c’est tellement abstrait, subjectif, varié… et heureusement d’ailleurs! je crois que ca passe beaucoup par des détails, tout petits parfois, mais qui nous touchent – donc c’est très visuel forcément, mais surtout sensuel, sensoriel en fait, dans le sens où ca touche tous les sens et ca provoque en nous une émotion, que ce soit de la musique, une sculpture, un parfum, une personne ou une tarte aux framboises…

    c’est ce que tu partages sur ce blog d’ailleurs: il n’y a pas une beauté, tout peut être beau, cela dépend seulement du regard que l’on pose sur les choses et les gens… bisou Mai <3

  • Alléchante nouvelle série ! Et super musique, merci pour la découverte.

    Pour moi, la beauté, c’est dur à définir, en partie parce que selon moi c’est l’essence des choses ; c’est la part de personnalité au sens large, de définition propre que possède chaque chose, de l’observation du ciel au visage de l’être aimé en passant par le sentiment de bien-être, d’apaisement, d’être Là, qu’on peut ressentir parfois.
    Le maquillage, selon moi, sert à sertir l’idée que chacun a de sa propre beauté, et à ce sens sert de révélateur, de catalyseur aussi d’une partie de soi, réelle ou rêvée, mais qu’on souhaite souligner quand on s’apprête.
    Tout l’attrait du truc repose pour moi dans la part de volonté qu’il y a toujours dans le processus de reconnaissance de la beauté : on identifie quelque chose comme étant beau parce qu’on le veut, parce qu’on accepte de rentrer dans un état d’ouverture aux choses… Ca me fait penser à une discussion qu’on a eue il y a quelques jours, mon mec et moi, avec notre couple de meilleurs amis qui vont bientôt avoir leur premier enfant : la discussion avait migré sur l’éducation que chacun veut donner à son enfant, comment répondre quand il pose des questions très complexes, etc. Et on se disait que, ce qu’on avait vraiment envie que nos enfants retiennent de l’éducation qu’on tenterait de leur donner, c’est cette foi dans le fait que le monde est magique. Que tout, de la théorie des cordes à ton voisin, recèle cette beauté-là, si on veut bien la voir.
    Voilà voilà 😀 bises !

  • Et c’est à ce moment que le mot teaser prend tout son sens : petite pluie d’étoiles scintillantes et pétillantes qui provoque une irrésistible et irrépressible envie d’en découvrir plus !!

    La beauté pour moi … vaste question ! Il y a déjà quelques philosophes qui se sont posés la question et qui ont pris des années à répondre (partiellement) à cette question.
    Pour moi .. je commencerai par dire que la beauté nécessite un regard ouvert sur le monde. Bienveillant, tolérant, et positif. Rien que ça. Parce que le beau est partout, et qu’il suffit juste d’apprendre à le voir .. Il peut s’offrir au regard de manière « franche », susciter l’unanimité des gens; mais aussi demander un peu plus d’attention pour être rencontré, plus de temps pour être observé. Comme lorsque l’on guette l’apparition d’un animal rare, ou que l’on se lève très tôt pour aller contempler un lever de soleil. Oui .. parfois cela nécessite d’avoir tous les sens en éveil, prêt à recevoir. Et parfois aussi la beauté surgit là où on ne l’attendait pas .. Comme un ovni inopiné. Un choc émotionnel intense …
    Je crois que c’est ça la beauté pour moi. C’est ce qui provoque l’émotion. Et ce qui est absolument génial dans la beauté, c’est qu’elle est d’une variété infinie, d’une grâce absolue, d’une sensualité touchante.
    Une explosion d’étoiles dans les yeux de l’observateur … <3

  • Ah la beauté!…Vaste sujet qui,si on est sincère,nous accompagne et nous préoccupe toute la vie!..Bien sûr qu’elle est extrêmement fluctuante et quand je regarde une photo de Dom avec un jean patte d’eph et une chemise à carreaux j’ai juste envie de rigoler!!!….Mais par contre sa beauté intérieure,elle a toujours existé….
    Il y a aussi la beauté immanente de certaines choses,d’un objet bien fait,d’une courbe gracieuse,d’une pierre brute ou taillée,d’un bol juste adapté au creux des mains….
    Il y a la beauté absolue et souvent éphémère qui apparaît au détour d’un chemin,le long d’une plage,en haut d’une colline,savant mélange de formes et de lumières si souvent impossible à reproduire….
    Je crois que celle que je préfère c’est celle qu’on trouve dans un regard…..

  • … « et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
    Ni tout à fait une autre » …
    Verlaine me saute à l’esprit parfois.
    Chaque matin je me lève, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Je suis mille femme. Et la beauté mille pensées. Parfois brute, parfois construite, parfois éthérée, parfois violente, parfois timide, parfois trash, parfois dans la couleur, parfois dans la forme, parfois c’est une idée, parfois une émotion, une sensation. Parfois elle est fugace, parfois tenace. Et poésie, aussi.

  • Mai, je ne sais pas si tu as lu l’extraordinaire « Eloge de l’Ombre » de Junichirô Tanizaki, mais si pas, jette-toi dessus, c’est pour toi ! Une exploration de la conception japonaise du Beau… A tomber…

  • Ah mais je connais ce concept! Dans mon ancienne région on appelait ça les Chant’appart, mais ça me paraissait beaucoup plus intimiste, c’était genre dans ton appart, dans ton salon.
    Ah les Aaron, je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu les qualifie de sexy. Je les ai vus en concert dans un festival il y a quelques années. Lilly m’envoûte encore. Bon et puis c’est difficile de les oublier vu que, comme beaucoup j’imagine, je joue involontairement leur album assez souvent (ben oui, AA, c’est au tout début de ma playlist dans iTunes!).
    Tiens, ça me fait penser que je pourrais quand même parler un peu de musique chez moi (là: http://consciousbychloe.com) parce qu’elle me berce quand-même environ 16h/24 à la maison (je bosse en musique chez moi).
    Merci pour ces beaux moments, j’adore voir évoluer ton oeil de vidéaste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *