Droits des Femmes

Devoir Humain!

 

hey yo,

Il est tard, j’ai bossé comme une maboule aujourd’hui et c’était bien mais je voulais poster aujourd’hui, Journée Internationale pour les Droits des Femmes (et non Journée de la Femme, merci). Je me pose en ce moment énormément de questions sur c’est quoi être une femme (et donc un homme). ces questions me fascinent, m’interpellent et je n’ai pour l’instant que peu de réponses.

ma conviction profonde, pour l’instant, est que nous ne sommes pas les mêmes, MAIS que cela ne justifie en rien ni les inégalités de droits, ni l’oppression dont les femmes sont l’objet.

 

L’objet justement… c’est une révolution incroyable de ne plus vouloir être objet mais sujet. CAR CA FAIT JUSTE DES MILLENAIRES. mais pour cela, peut être devrions nous aller plus loin : les femmes sont les premières à s’objectiver, regardez l’industrie de la mode, la presse dite féminine, la pub… je parle même pas de la cosmétique! tout notre système de représentation est foireux… parfois je dis au secours! Et si les hommes ont toujours voulu nous objectiver, les voici désormais tellement démunis à l’idée de ne plus nous avoir comme jouet, qu’ils sont paumés (comme quoi, ils n’étaient peut être pas aussi « sujet » que ça…).

J’aimerais bien qu’on puisse en parler ici, parce que la question des genres me semble essentielle. Alors, j’ai commencé une playlist youtube, Mai Womanity, où j’ai mis des vidéos qui m’inspirent (attention, c’est chaud, je commence par la question du porno)(on y revient vite).

Après superPatate, superPépites, voudriez-vous bien nourrir avec moi cette playlist?

 

quelque soit les réponses à ces questions, les valeurs du féminisme sont avant tout des valeurs humaines, que nous, femmes, devons porter haut, et auxquelles n’importe quel homme (pas Roosh V. hein, des hommes… des vrais!) devrait se rallier.

Allez, envoyez moi du bois, je suis certaine que vous avez plein de vidéos canons pour nous inspirer sur le sujet. je les attends en com et les intègrerai si ca me semble correspondre. Mille Mille bises!!!!

#teamhuman

Il y a 2 années / Bouche 20 commentaire(s)

20 commentaire(s)

  • Oh My God!!!! J’adore ces petite filles! J’ai expliqué ma notion du féminisme à ma fille (11 ans) et c’est un sujet qui revient souvent. Elle a bien intégré les grandes lignes mais en même temps elle est sujette à la pression ambiante, elle a envie d’être acceptée par ses pairs et cela se traduit parfois par un certain conformisme à des normes pas très progressistes, en même temps il faut qu’elle trouve sa propre manière d’aborder le féminisme, je ne peux pas lui imposer ma vision du monde en bloc! Et puis c’est vrai que j’aborde moins le sujet avec mon fils (9ans) et que les garçons doivent faire partie de la conversation… Bref vaste sujet qui me fait beaucoup cogiter, merci de l’avoir abordé Mai, on continue!! <3

  • « ma conviction profonde, pour l’instant, est que nous ne sommes pas les mêmes » 🙁
    De quelle différence s’agit-il ? Moi quand je lis ça, j’ai peur qu’on me renvoie à un comportement « de femme ». A un physique « de femme ». A des occupations « de femme ». Je nie pas les différences hormonales par exemple, ou le fait que les femmes ont plus souvent tendance à avoir un vagin que les hommes (mais .. pas toutes). Cependant je n’oublie pas non plus à quel point on est élevées pour avoir des comportements « de femmes ». L’empathie, la douceur, tant de domaines depuis l’enfance où l’on nous prédispose. Je suis pas sûre d’être si différente que ça d’un homme, ou de la si grande différence d’un homme par rapport à une femme. Et puis bon, nous sommes surtout tous et toutes très différentes les uns des autres. Donc mon féminisme de comprend aucune idée d’une essence féminine ou masculine..

    (voilà c’est euh pacifique totalement comme message, mais je tenais à le dire)

    • Tellement intéressant ce que tu dis. Moi non plus je n’ai pas envie d’étre catégorisée « douce et gentille » mais moi je ne parle pas vraiment de ça. Je cherche une nature profonde qui oui est individuelle mais qui me semble t il est aussi « naturelle ». Je ne peux pas croire par exemple que nous soyons totalement « propre » de la fonction reproductrice. N’importe qui ayant eu un enfant grandissant dans son corps te décrirait ça comme une expérience invraisemblable/sublime/traumatique. Je ne peux pas croire que cela n’ait aucune incidence dans une relation différente à la vie. Et que cela est bien plus profond que la catégorisation assez nulle et objectivante que la société en a fait jusqu’à aujourd’hui. En tout cas, il ne faut pas avoir peur si l’on veut débattre. Merci pour ton Com. J’adore

  • Je ne l’ai pas encore lu mais on m’a conseillé ce livre : Sagesse et pouvoirs du cycle féminin
    De Marie Pénélope Pérès et Sarah Maria LeBlanc. Car comme toi, je me pose ces questions, sur ce qui fait de nous des Humains finalement. Je te passe donc à mon tour ce conseil, comme tu l’a fais pour moi il y a quelques temps maintenant, avec tes superbes références livresques sur les couleurs. Merci pour ce que tu es

  • https://www.youtube.com/watch?v=nlTp6RJRPc4

    La campagne « Not sorry » de Pantène. Bon, l’objectif de la marque n’a rien de légitime et il ne cherche qu’à surfer sur la vague féministe pour nous faire consommer plus en instaurant un pseudo cercle de confiance et de respect MAIS le fond de la vidéo, le fameux « désolé » … ça m’a tellement vexée de me reconnaître dans ce comportement le jour où je l’ai vue ! Depuis, je fais beaucoup plus attention même si je m’excuse encore trop souvent de vivre ^^

  • Et j’allais oublier, si tu n’as pas encore lu « Beauté Fatale » de Mona Chollet sur l’objectivisation de la femme, c’est juste URGENT (pour ta propre réflexion, gros gros boost garanti !)

  • Bonjour Mai, merci pour ce brillant rappel de la journée des Droits de la femme! J’ai juste le temps de te conseiller le livre de Clarissa Pinkola Estes, « Femmes qui courent avec les loups ». Des bisous et toute belle journée!

  • Salut à toutes,

    Peut-être que vous connaissez Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane brillante et inspirante. Son discours « We should all be feminists » (vidéo Ted ici: https://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc ) est marquant. Il a d’ailleurs été traduit et publié dans un petit folio à 2€ « Nous sommes tous des féministes » (pour ceux qui préfèrent lire que regarder une vidéo 🙂

    Sinon, les essais d’Elisabeth Badinter m’ont beaucoup fait réfléchir sur la condition de la femme, le rôle de mère (ou pas), les rapports hommes/femmes. La compilation « La ressemblance des sexes » réunit tous ses essais sur le sujet, c’est une lecture passionnante et éclairante, vraiment.

    Célestine

  • Hello!
    J’adore que l’on puisse débattre de cela ici! Je te rejoins aussi complètement sur le fait que les mecs ne sont « pas si sujets que ça », la question du porno est aussi intéressante. J’ai lu il y a quelques mois le livre King kong théorie de Virginie Despentes qui a un point de vue vraiment très intéressant sur ces deux sujets et qui évoque le viol aussi… Cette femme est d’une force et d’une intelligence…je comprends que certain(e)s peuvent ne pas toujours apprécier un style parfois cru mais ce livre m’a vraiment fait avancer dans mes considérations.

  • L’excellente auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie a fait un super discours sur pourquoi nous devrions tous être féministe. C’est une conférence TED, également publiée en français (qui se trouve en librairie). Son discours est brillant et si drôle : https://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc

    Et si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à compléter son message par la lecture de ses livres, au moins Americanah, qui en plus d’évoquer les questions féministes, s’empare aussi du racisme. Ce livre est une pépite

    Intarissable sujet !

  • Siri Hustvedt écrit magnifiquement et avec une réflexion Passionnante sur la perception… notamment de l art « feminin » dans son dernier ouvrage « a blazing world » (« un monde flamboyant » en francais).
    A lire et a faire découvrir 😃

  • Je suis femme, mais aussi enseignante auprès de 8 garçons. Nous sommes uniquement des femmes à suivre ces élèves. Certains enfants, pré-ado, ont déjà des valeurs machistes très ancrées (je ne nettoie pas la nappe, c’est pour les filles. Ma mère signe jamais mon carnet, c’est seulement mon père qui le fait. Je ne pleure jamais en public, c’est la honte pour un garçon. Etc). On se sent vite démuni et tomber dans le discours moralisateur ne sert à rien, car cela braque sans changer les conceptions! On a presque envie de laisser tomber cet aspect, surtout quand on discute avec les papas, tout aussi machos (dans ce genre de situations, nous ne voyons presque jamais les mamans).
    Alors si vous avez des idées de vidéo, de moyens d’en parler, faites-moi signe, je suis preneuse!

    • hello stéphanie,
      tout cela est tellement dur. je vais demander autour de moi si on a trouvé des réponses efficace face a ce type de situation. je reviens des que possible. courage et mille bises!

  • Hello !
    Mai, trop chouette que tu nous apportes tes points de vue sur ces questions tellement, mais tellement essentielles ! Ta playliste youtube est un kiff, notamment les vidéos de danse auxquelles je ne m’attendais pas du tout, mais qui sont de très belles illustrations. (L’énergie dans « Royal Family | FRONTROW… » est juste diiingue !).
    J’ai découvert le féminisme, en tant que concept parce que je l’avais déjà expérimenté avant, ado quand j’ai commencé à m’intéresser à ma sexualité, puis à la sexualité. Le sexe, et l’amour me passionnaient, mais je sentais qu’il y avait des tonnes de blocages, de représentations fausses et de machisme dans cet univers. Tabou de la masturbation féminine, inégalités de traitement entre les hommes à femmes et les femmes à hommes, discriminations en tout genre, porno sexiste etc. J’ai à l’époque découvert le site « Second sexe », qui m’a amené vers le blog de Maïa Mazaurette, dite « sexperte féministe », qui – en ces temps anciens – avait un site indépendant et hyper riche ! (Aujourd’hui sexactu est sur GQ, et c’est différent). Elle traitait de tous les sujets à travers le prisme de la sexualité (socio, politique, psycho, témoignages, arts, conso etc.). Cette journaliste m’a permis d’avoir du recul et de la force pour m’affirmer dans ma vie de femme, et ça c’est super. Je réfléchis aux vidéos, là comme ça je manque d’inspi! Belle journée, et merci merci merci Mai pour tout ce partage ! <3

    • Merci Melissa, oui Maia est vraiment une femme
      Spéciale. J’adore! Ça me ramène à certaines questions justement. La sexualité. Sommes nous tous des bi-sexuels refoulés qui au fond, naturellement n’auraient aucune préférence? La sexualité ne serait elle qu’une
      Construction sociale? Et si non, qu’est ce qui fait qu’on désire les hommes et pas les femmes, ou inversement? Je suis sûre qu’il y a des choses à aller chercher la dedans. Merci! Xxx

  • La vidéo d’Ellen Degeneres est un de mes indispensables après une journée où un collègue m’a fait une réflexion pour que je « revienne sur terre » et que je conscientise le fait qu’être appréciée professionnellement ne peut tenir qu’au fait que j’ai des boobs. Oui, certains sont encore loin du compte ! https://www.youtube.com/watch?v=eCyw3prIWhc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *