Tsigo

Employé de l'Année

Salut toi !

Je ne sais pas si vous savez, mais je partage depuis 1 an les bureaux avec ma Lisa chérie. Alors partager est un bien grand mot, puisque je dois m’y rendre 3 fois par mois tout au plus, mais quand même, mon bureau est là-bas et ma petite équipe peut s’y retrouver quand elle le désire.

tsigo_employe_de_lannee5_mai_hua_600

D’un autre côté, comme vous le savez, mon assistante Julie a eu un petit gars, Tsigo qui nous a donné la chiale à Noël. Elle travaille aussi parfois pour Lisa et quand je lui ai demandé ce qu’elle désirait faire pour son retour de congé mat’, on a vite compris qu’elle aimerait sans trop oser y croire garder son petit autant que possible. On a donc mis en place un mi-temps. Bref, Julie travaille chez elle, avec Tsigo, comme au bureau, avec Tsigo ! A ces moments là du coup, le bout de choux, qu’il pleure, ou rit ou dorme, passe de bras en bras toute la journée au Lemonade Studio.

tsigo_employe_de_lannee7_mai_hua_600

Et je trouve magnifique que Lisa, et toute son équipe accueillent ce petit avec autant de plaisir (Tsigo est tellement craquant !) et de compréhension (mais parfois il pleure hein… !).

De la bonté. Wahou !

tsigo_employe_de_lannee6_mai_hua_600

L’autre jour j’étais en shooting pour Séphora et l’équipe n’avait pas de pb non plus à ce que cet enfant partage notre journée. Et du coup, c’était doux, et joyeux.

tsigo_employe_de_lannee3_mai_hua_600

Je n’ai jamais entendu parler d’une telle chose et voulais vous dire que cette possibilité existe, que la solidarité n’est pas un vain mot, que les gestes de chacun peuvent transformer la vie des autres. Et que Julie, comme Tsigo, ont donc la chance inouïe de pouvoir suivre leur désir de rester ensemble. On n’a un premier môme qu’une fois dans sa vie ! et vraiment je suis heureuse que le cadre du boulot soit aussi un cadre où l’humain reste une priorité.

Mille bises

tsigo_employe_de_lannee4_mai_hua_600

Il y a 9 mois / Bouche 42 commentaire(s)

42 commentaire(s)

  • C’est touchant de voir tout le monde contribuer à ce possible.
    L’humain…. ça me fait l’effet d’une mini révolution face à certaines entreprises…
    Tsigo, te voilà entouré d’amour!

    • oui Lisa et toute son équipe sont extra-ordinaires je trouve. et de mon côté, qui suis mère et freelance, je sais à quel point ces moments sont tout aussi précieux que délicats à gérer. on peut tous contribuer au bien-être des gens qu’on aime. merci pour ton com. « faire l’amour » n’est pas qu’une expression! xxx

    • bah vois-tu je ne pensais même pas que ça l’était dans ce cadre là. et je pense qu’il y a beaucoup de situations où nous bridons tout.es seul.es le champs des possibles. et si ce post peut faire réfléchir certain.es boss/employés/parents qui pourraient, éventuellement, voir autrement leur orga, alors… je saisis l’opportunité pour le faire! bisous!

    • oui, on parle ici d’une situation très spécifique, mais il y en a plein d’autres j’imagine où l’on exercer son humanité, dans des lieux où l’on découvre que ça n’était inconsciemment plus le but. xxx

  • Tsigo et moi même sommes tellement chanceux! Merci mes mai et lisa d’amour de rendre cela possible.
    Tsigo est entouré d’amour et ça m’émeut beaucoup beaucoup. C’est tellement important et fou de savoir que mon enfant n est jamais un problème. Je me sens tellement chanceuse ! En effet il serait peut être temps de monter une petite revolution à ce niveau la, la rupture entre Tsigo et moi me partait pour le moment insurmontable et quand j entends les témoignages de mon entourage, les larmes sont toujours dans leur discours alors pourquoi ne pas changer la donne et profiter de son tout petit encore un peu plus? Avoir le choix en fait ! Mai, encore merci je t en serais à jamais reconnaissante! Love ❤️

  • C’est très beau cette solidarité et tout cet amour qui permet à Julie de vivre son désir de rester avec son enfant.
    Moi j’emmène toutes les semaines mon fils de presque 8 mois à mon cours de violon alto au conservatoire (et ce depuis qu’il a 2,5 mois !). J’ai été étonnée par la douceur et la tendresse témoignées par tous ceux que je croise dans les couloirs. En fait, un bébé, c’est tellement d’amour que ça irradie tout autour de lui.
    Belle journée à vous et merci de montrer que d’autres modèles sont possibles !

    • oui c’est fou, et alors qu’on pense juste rendre service à la mère et l’enfant, on se rend compte à quel nous sommes nous même nourris par cet amour! #teamhuman

  • Je pense en effet que ce type d’initiative contribue à l’épanouissement des mères de familles dans leur emploi. Je suis directrice d’un centre social et j’amène parfois mes filles en dépannage qui passent de bras en bras et tout le monde le vit très. bien. Cela permet de concilier plus facilement vie familiale et professionnelle sans culpabiliser. Oui tu as raison il faut inventer chaque jour des nouvelles formules et trouver son équilibre. C’est difficile d’être une jeune maman épanouie à la maison et dans son travail, la société change, et je souhaite être actrice de ce changement en encourageant ce type d’aménagement du temps de travail.

    • allez o fonce alors! et je pense que c’est un sujet plus global encore de mettre l’humain au centre de tout. à chaque moment présent. merci pour ton com!

  • oh mais c’est super! cette solution me parle beaucoup, je ne sais pas pourquoi mais ca a l’air tellement évident et naturel comme solution, je me suis sûre que ca doit (devrait) être poossible dans bien plus de lieux peu Importe le travail qu’on fait.

    Je n’ai pas encore d’enfant (mais j’y pense très sérieusement 😉 et cette idée me plait beaucoup – ca me fait même moins peur du coup, je crois que ca me ressemble en fait – parce qu’être maman ne veut pas dire arrêter d’être celle qu’on était avant: on est maman « en plus » (d’être femme, de bosser, avoir une vie sociale…), il est donc complètement naturel qu’un bébé nous accompagne partout… merci pour cet article en tous cas, ca ouvre de belles perspectives auxquelles je n’avais pas pensé 🙂

    • oui on est maman en plus. et en meme, surtout au debut, ce « en plus » prend tout de même beaucoup de place… hihihi! à chaque jour son évolution. à chaque jour une ré-invention

  • J’en ai les larmes aux yeux. Je n’aurais pas nécessairement voulu mélanger ainsi ma vie privée (mon baby) et le taf, mais que cela soit possible quelque part, pour quelqu’un qui en ressent le besoin, sans pour autant nous rebattre les oreilles d’une glose chiante pro-naturaliste et moralisatrice comme on en entend trop et qui nous fait culpabiliser, c’est génial. Bravo. On a envie de venir travailler avec vous.

  • Que les mères et les pères agissent de concert, là où cela est possible !
    Tout acte généreux est une reconnaissance de notre interdépendance dans la joie et la volonté de participer au bien être de tous. Notre propre bonheur est lié au bonheur des autres et la paix dans le monde passe par la paix de tous. La sagesse du cœur est dans l’attention aimante. Ce qui se vit autour de Tsigo et de Julie en est un bel exemple. Elargir les perspectives. Les affaires du monde entier sont nos affaires intérieures. « Faire l’amour » pour que de nouvelles pratiques s’inscrivent dans le quotidien et la loi.
    « Les oiseaux qui vivent sur une montagne d’or reflètent la couleur de l’or ». Proverbe tibétain

  • Dans mon parcours professionnel, j’ai effectué un remplacement congés maternité. Au retour de la personne qui m’avait confié son poste quelques mois, nous avons travaillé ensemble pendant 2 semaines avant que je lui rende complètement la main. Elle avait galéré au niveau des solutions de garde. Et je l’entends encore dire « Tu vois, il nous dérangerait pas là juste à côté de nous pour travailler ». Ou encore « Et je ne peux même pas aller le voir pendant la pause du midi ».
    Et elle avait entièrement raison.
    Ne pas avoir à choisir entre être mère et travailler avec plaisir, ce serait pas mal, non ?

    • Oui ce serait énorme. Dans mon ancien boulot on n’avait même pas le droit de monter un enfant dans les bureaux. Donc les nouvelles mamans présentaient leur bébé a l’accueil en bas. YES! Les choses changent et IL y a maintenant une crèche d’entreprise. Hey nous sommes les moteurs du changement non?

  • Magnifique ! Déjà fan du travail de Lisa, je suis bluffée par cet article ! De beaux humains dans un monde de brutes, que ça fait du bien… (et les photos de Tsigo à l’aise comme un poisson dans l’eau au milieu de toute l’équipe sont magiques !)
    Ayant été harcelée violemment au travail à l’annonce de ma grossesse (et pendant deux années encore après…), je ressens une grosse bouffée d’amour et d’espoir devant ces beaux tableaux.

    Merci pour ça ! <3

    • oh ma pauvre, je suis désolée. oui le boulot n’est fait que d’humains. et parfois on ne tombe pas sur les bons… nous avons beaucoup de chance et en même temps c’est très clairement une priorité pour nous. merci pour ton com!

  • Olalala bravo la team bravo bravo 😉

    Qu’est ce que j’aime cette idée, cette initiative…de l’amour, de l’amour (et cette bouille de bébé trop choupi)

    Depuis quelques temps je n’arrête pas de parler de l’humain (mais où est-il le sens de l’humain bordel), avec tout ce que j’entends je ne le retrouve plus…ça glace le sang parfois.
    Encore merci Mai de nous montrer que oui tout peut changer, tout est possible et ..DANS LE BON SENS, qu’il faut simplement être à l’écoute comme tu l’as fait avec Julie et Tsigo (j’adore ce prénom) et les choses iraient tellement mieux non…

    Pour ma part, je me souviens avoir choisi de ne plus travailler pour rester avec mes fils pendant un certain temps…c’était un choix mais à l’époque si on m’avait proposé cette alternative, sûrement que j’aurai choisi celle ci, d’autant plus que les enfants, je suis certaine en sont complétement épanouis
    bisous Mai

  • Pour pouvoir avoir ma marmaille avec moi tout le temps et travailler, j’ai dû rester indépendante, jongler un peu avec les métiers, installer mon bureau chez moi. Les étudiantes qui m’assistent ont beaucoup pouponné et assistent, encore, souvent au goûter et au lancement des devoirs, à la maison. Mais là, la vie au bureau de Lisa fait vraiment rêver! L’accueil réservé à Tsigo est exceptionnel. C’est vraiment canon!!!

    • oui j’ai longtemps travaillé à la maison pour la période « bas-âge » mais j’avais tout de meme dû lâcher ma môme (et encore c’était à ses 5 mois) alors que je n’en n’avais aucune envie. je n’avais même pas imaginé que l’on pouvait faire ainsi. j’avais toujours pensé qu’il « fallait » séparer les choses. et je suis heureuse que ça puisse évoluer. xxx

  • Oh mais c’est super touchant et super chouette. Quand je pense á Sheryl Sandberg (« Lean In ») qui a réussi a instaurer des places de parking speciales femmes enceintes plus proche de l’entrée des bureaux de Facebook seulement quand elle est tombée enceinte parce que personne n’avait osé demander avant je me dis qu’il y a encore du boulot mais baby step by baby step on y arrivera peut-etre!

  • C’est une belle histoire sur un petit geste, un consensus qui joue tellement sur le bien être de ta collaboratrice et de son adorable bout d’homme. J’adore et j’adhère! Plus d’humain au boulot, partout!

  • pfff j’en ai les larmes aux yeux.. Je suis nouvelle maman depuis quelques mois (ma puce a sept mois et demi), j’ai eu la chance de rester avec elle jusque là, mais la séparation approche et je rêve que les choses soient différentes. Pour moi nouveau job à trouver et séparation à digérer… mon coeur je l’avoue est un peu en miettes quand je vois la date s’approcher. Alors ces nouvelles organisations, ces entreprises avec l’humain mis en avant, cette façon de considérer qu’il ne faut finalement pas choisir entre travailler et être maman, ça fait clairement rêver..J’ai quitté mon travail car je ne voulais plus bosser pour des personnes dont les valeurs n’étaient pas les miennes, je fais le rêve fou de trouver quelque chose de plus humain pour cette nouvelle année.. méga love et merci pour tes posts toujours plein d’humanité d’espoir et de love 🙂

  • Trop touchant,
    justement je voyais sur l’IG de Lisa cette petite bouille et je me disais, MAIS QUELLE CHANCE, ils ont des bureaux et et et un petit chou accepté dans les locaux 🙂

    Pour ma part c’est aussi la chance, freelance et maman depuis 4 mois – je bosse de chez moi avec la nounou qui vient me sauver à la casa pour s’occuper de mon amour de petite Ina.
    Et finalement, je dois dire que les personnes de ma génération, qu’ils soient parents-entrepreneurs ou non sont plutôt assez tolérants sur le fait que tu puisses emmener ton bébé avec toi.

    J’ai organisé un événement 3 petits mois après avoir accouché, je ne savais pas comment j’allais gérer le jour J avec ma fille, elle est simplement passée de bras en bras, elle a été toute mignonne et c’était finalement la mascotte de l’événement (limite j’aurais pu baser toute ma comm sur le fait qu’Ina serait présente le jour J)…

    Super d’avoir souligné la présence de ce petit chou d’amour dans les locaux de Wear Lemonade, ça signe bien ad vitam aeternam que c’est l’endroit le plus cool ever (après mon lit of course depuis 4 mois… OUI J’AI BESOIN DE SOMMEIL!)

    BISOUS BISOUS
    http://www.elotarie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *