Ego et Persona

According to Jerry Hyde

après les auto-saboteurs, voici un autre élément de la psyché qui une fois détecté, m’a tellement aidée à mieux me connaitre! j’espère que ces vidéos avec Jerry vous plaisent autant qu’à nous.

y at-il un sujet que vous aimeriez voir traité?

inflated kisses to you all!

Il y a 3 mois / Bouche 41 commentaire(s)

41 commentaire(s)

  • Very interesting! Don’t know if Jerry hangs out in the comments, but will do this one in english just in case!
    The book you mentioned reminded me of this talk, I’m sure you have both seen and maybe talked about here? Where Elizabeth Gilbert talks about how we should not take our failures or our successes as just us, but as the success or failures of our « geniuses » that work with us.
    https://www.ted.com/talks/elizabeth_gilbert_on_genius
    In a way she is talking about not letting the ego take over, one way or the other.
    And loved the way Jerry talked about the ego at the end, almost as creature to tame. Just like with animals, maybe the ego makes himself look bigger or tries to become as small as possible when it perceives an attack? I love this idea as it also helps to understand how to approach someone else’s ego.
    on a side note, i can totally relate to the kid throwing her toys out of the pram!
    thanks for sharing!

    • hahaha! jessica thank you! jerry will answer during the weekend! but yes, let us not personalize things. your comment remind me of spinoza when he says we have to know our “fauve” (wild animals?!), in order not to be controlled by them.
      and the ego flairs up when he perceived a potential attack. this is okay i guess in some circumstances, notably when the attack is real, but even then sometimes softness and benevolence are better tools. it depends…!
      ❤️❤️❤️

      • softness and benevolence are always better tools in my book! but they probably need a level of consciousness of our « fauve » (i need to read Spinoza!) no?
        the ego making itself shrink or bigger is almost more a reflex or a « flare up », and you have to kind of catch yourself doing it and be able to see it in others in order to see it for what it is.

  • D’expérience personnelle, ne pas avoir du tout d’ego enfant peut aussi se révéler dangereux pour soi. Plus tard, on a aucune notion de sa propre valeur, et on prend toute la violence en pleine poire. Il en faut un peu pour, comme dit Jerry, construire la confiance en soi. Pour accepter d’être fier de soi, ou juste de se sentir bien, belle. Identifier ce qui est destructeur pour nous.
    D’ailleurs construire mon ego pour arriver à la confiance en moi est le chemin qui m’a fait passer par le perfectionnisme (comme système de survie) à la recherche de ma propre excellence. Puis sur le chemin de la confiance en moi, au fait d’accepter que mon excellence selon mes moyens n’était pas toujours au même niveau que celle des autres. (Mais c’est pas grave et c’est bien assez!).

    • totalement! oui connaître son ego et le ramener à un bon niveau. le bon niveau étant seulement peut être d’avoir la conscience de ses manifestations (qu’il soit haut ou bas). comme toute chose il a une utilité comme ses effets pervers! vive l’excellence!

  • Mai, may I say: il est trop cool, ton mec 😉 c’est toujours un plaisir de vous écouter échanger sur un sujet, ça déverrouille des portes tout en douceur !

  • Un autre magnifique sujet amené avec sensibilité et équilibre merci Mai et Jerry.
    Say Jerry, have any calling to come and do workshops here in Canada?
    Or do you know anyone who works in a similar mindset in or around the Montreal area? 😉
    I have many of my male friends who would benefit from such a voice.
    Or maybe a few books to read on the subject but regarding masculinity and it’s archetype and positive role and input in this changing world ?
    Merci 🙏💚

    • Hi Anaïs, I would love to come to Canada but I don’t know anyone there, of course you have the wonderful Gabor Mate who’s youtube videos I love…
      As for books on masculinity the best one I know is the terribly titled The Way of the Superior Man by David Deida – I get all the men I work with to read his work, he is really just translating Tantra for the Western mind, but he does it with great clarity and courage. To talk about gender in any way you have to be courageous because there is so much pain around the subject but the worst thing we can do is become silent and overly politically correct – we have to risk causing offense if we are to really heal…

      • Merci Jerry! Yes Gabor Mate is fantastic he lives in Vancouver on the other side of the continent but I can still watch his videos and be on the lookout for when he comes out East.
        Thank you for the book reference I will look into it. It’s essential to have these discussions especially in this time of growing conscience about gender decompartmentalization or power abuses made in the the name of a supposed manly archetype.
        We have an amazing feminist movement here in Quebec, it has done a lot for balancing the gender scales and redefining the role of women in society but in counterpart a lot of men feel lost in this reorganization especially in our school systems.
        Many of the men around me are looking for their place in the world as powerful and whole beings (as many women but I find we might have more tools and networks to do that).
        I hope this book helps them along the way.
        And if I figure out a way to cobble a group together and find a space etc etc I will let you know and invite you over 🙂
        Merci encore! Bonne semaine!
        Sending good wishes for you book launch.💚

  • Tres chere Mai, encore une fois merci de ce partage et de cette video eclairante.
    La reflexion qui me vient est que cette quete vers sa propre verite est un voyage sans fin, et c’est une excellente nouvelle car le voyage compte encore plus que la destination…
    Ceci me fait penser a la magnifique chanson de Brel « La Quete », Cette chanson a ete ecrite dans le cadre d’une piece de theatre adaptant Don Quichote, mais elle est d’une telle force et d’une telle universalité que je n’ai jamais pu l’oublier apres l’avoir entendue pour la premiere fois il ya une 20aine d’annees (pfff) . Je vous mets les paroles ci dessous :

    Rêver un impossible rêve
    Porter le chagrin des départs
    Brûler d’une possible fièvre
    Partir où personne ne part

    Aimer jusqu’à la déchirure
    Aimer, même trop, même mal,
    Tenter, sans force et sans armure,
    D’atteindre l’inaccessible étoile

    Telle est ma quête,
    Suivre l’étoile
    Peu m’importent mes chances
    Peu m’importe le temps
    Ou ma désespérance
    Et puis lutter toujours
    Sans questions ni repos
    Se damner
    Pour l’or d’un mot d’amour
    Je ne sais si je serai ce héros
    Mais mon cœur serait tranquille
    Et les villes s’éclabousseraient de bleu
    Parce qu’un malheureux

    Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
    Brûle encore, même trop, même mal
    Pour atteindre à s’en écarteler
    Pour atteindre l’inaccessible étoile

    Et son interpretation magistrale (attention ca fout les poils)
    https://www.youtube.com/watch?v=lSIR2F0OqfI

    • oh mais c’est magnifique! si tragique en même temps! car oui une fois que l’on a compris que l’on est le chemin à chaque pas, à chaque instant, qu’on ne deviendra pas qn « quand » on aura atteint une destination hypothétique, alors la vie à un tout autre goût! merci pour ton partage! j’adore! jerry ne comprend pas le français mais on va voir s’il est sensible à la chanson française!

      • Mais elle a d abord ete ecrite en anglais !! Meme si je trouve que la version francaise a plus de force et de profondeur. Speciale dedicace pour Jerry, The Impossible Dream :
        To dream … the impossible dream …
        To fight … the unbeatable foe …
        To bear … with unbearable sorrow …
        To run … where the brave dare not go …
        To right … the unrightable wrong …
        To love … pure and chaste from afar …
        To try … when your arms are too weary …
        To reach … the unreachable star …
        This is my quest, to follow that star …
        No matter how hopeless, no matter how far …
        To fight for the right, without question or pause …
        To be willing to march into Hell, for a Heavenly cause …
        And I know if I’ll only be true, to this glorious quest,
        That my heart will lie will lie peaceful and calm,
        when I’m laid to my rest …
        And the world will be better for this:
        That one man, scorned and covered with scars,
        Still strove, with his last ounce of courage,
        To reach … the unreachable star
        .
        😃

  • I love those videos, always very very interesting! Thank you to both of you for sharing! I love how Jerry uses metaphors which makes complex concepts more accessible. The concept of ego is a tough one though… The idea that when you’re caught in an ego storm you become less adult and become a little boy/girl tooootally speaks to me. Also great to have the « how dare you » tool. This is also very scary for me as I seriously wonder: OMG is my life run by my ego (both on a personal and professional level)??
    You talk about how people with strong ego were often crushed in their childhood. Where would you say a tiny ego generally comes from? How do you build trust?

    Would love to hear your input on: warrior mind vs victim mind; the self & the shadow; the higher self; the true self; self worth + esteem + love; Would also love to hear your input about trust and fear.

    • oh wow! i let jerry answer that but yes… let us make a new video. shall we?! regarding our ego on personal and professional level, we are raised in a society where ego should be… HUGE! isn’t trump the president of the united states?!! so indeed, we get mistaken into who we are and our ego. to make a difference is already a huge step! xxx

  • Hello Mai…j ai écouté mais il faut que je reecoute et puis il faut que j assimile digère…
    Dis moi une video sur le pardon me dirai bien😉
    Bisous

          • merci edouard! alors pour moi, ça passe pas uniquement par le comprehension. évidemment c’est un grand chemin accompli quand je comprends mais parfois le pardon ne m’est pas encore accessible. je suis en plein dedans la justement… hahahaha! je comprends mais je suis toujours en colère. je dois attendre que ça passe. et au bout il y aura de la bienveillance à nous, de la compassion et du pardon. laissons retomber! ❤️

            • Comprendre, plus de l’ordre de « prendre avec soi » que de l’ordre de la réflexion qui ferait plus de part au mental qu’à une pensée nourrie de réflexions. (je ne sais pas si je suis clair)
              Au bout, de la bienveillance accompagnée d’une merveilleuse sensation de légèreté et de liberté. 😉

  • hyper intéressante ! Merci à vous deux

    pour ma part, ce qui me bouffe le plus la vie, c’est le besoin de l’approbation de l’autre, le besoin d’être appréciée. Je suis toujours en train de me remettre en question par rapport au ressentie des autres. Je prends tout trop personnellement. Si quelqu’un arrive en tirant la tronche au boulot et me disant à peine bonjour, je ne vais pas me dire :’elle a mal dormi ou elle a des problèmes perso », ma première pensée va être « qu’est ce que j’ai fait ? » .

    J’essaye de prendre les choses avec du recul, mais il y a un tel écart entre ma tête qui a conscience de ça et mon cœur qui prend tout pour lui. C’est une sujet qui me plairait énormément, mais peut-être pas évident à traiter…

  • merci mai & jerry pour cette video, qui m’a déjà aidé à gérer une situation pro ! je me sentais ds une relation de compétition avec une collègue (des 2 côtés), et c’était assez inconfortable…je rentre du boulot le soir, je regarde la video et me dis « ok, c’est donc mon ego qui me met en situation de compétition, et derrière ce n’est que de la vulnérabilité en fait…et probablement la meme chose en face chez ma collègue. Demain, je remets mon ego à sa juste place, pour sortit de cette sensation de compet, qui n’est rien d’autre qu’un moyen de me rassurer sur ma valeur via la reconnaissance de ma hiérarchie »…ça a marché <3 suis partie sereine au boulot, et restée sereine la journée en me disant que j'avais toute ma place, forcément différente de ma collègue, mais toute ma place quand même ! Merci à vous !

  • Merci Mai et Jerry pour cette nouvelle vidéo riche d’enseignement. A chaque fois ça me remue de l’intérieur, ça fait bouger mes parois et je ressors différente après plusieurs visionnages. Merci pour tout ce partage !
    Est-ce que vous auriez tout les deux des lectures à nous conseiller? J’ai récemment acheté « des jeux et des hommes » et se fut une révélation.
    C’est la première fois que j’écris un commentaire alors que je suis ton blog depuis si longtemps, Mai.
    Merci encore à tout les deux. Je vous souhaite une belle soirée.

    • lily merci! les premiers com m’émeuvent toujours d’une manière singulière! merci! tu as sur le blog plein de lectures si tu le désires. tape « livre » dans le moteur de recherche en haut a droite du blog et tu auras des choses! enjoy!

  • Merci Mai ! J’avais besoin de ça en ce moment, « apprivoiser son ego »….! Est ce que vous pourriez un jour parler de fierté ( ce n’est pas si loin de l’égo mais j’aimerai bcp entendre Jerry à ce sujet) Milles bisous

  • Bonsoir, j ai deja commenté plus haut avec la chanson de jacques brel, mais j ai pensé a un autre point aujourd’hui. comme suggestion je me demandais si on pouvait explorer le rapport au corps, en particulier apres un grand changement de celui ci (accident, grossesse, maladie…) et la difficulté de se reconnecter a son propre etre physique ? C est aussi lié dans mon esprit a notre animalité et comment elle peut nous rattraper dans des moments d intense vulnérabilité physique. Je serais curieuse d avoir ton point de vue et celui de Jerry. Bonne soiree

    • merci! as tu vu la vidéo « cher corps ». ensuite je t’invite aussi à écouter le podcast « regard » a ce Navie, qui était obèse et ne l’est plus. elle a écrit une BD dessus (qui nn est peut être pas encore sortir, à voir). merci pour ta suggestion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *