Ignorance et Beauté

les enseignements de Spirit Horse, Le Népal et le festival Into the Wild

hey ya!!!!

tellement heureuse de revenir ici, après un long été et… beaucoup beaucoup d’émotions. cette vidéo a été tournée il y a quelques mois déjà mais sans doute n’étais je pas prête à la partager avant. et parler d’ignorance après avoir déposé nos mômes à l’école, tiens… ça fait sens. et je vous raconte même pas tout ce que j’ai encore découvert depuis… pffff. sous une forme ou une autre, j’ai envie de parler de relation, de connexion, d’intimité, de sexe, d’honnêteté, de féminin, de masculin… la liste est longue!!!!!

je le partageais hier sur ma story instagram, j’ai découvert que beaucoup d’entre vous étiez jeunes, voire très jeunes. de jeunes garçons aussi. ces vidéos, ces mots circulent entre vous, ouvrent des débats avec les potes, les parents. des questionnement, de l’écoute… ça me touche profondément ce passage de générations. je vous aime aussi les plus âgé.es comme moi hein, c’est pas la question, mais voilà cheminons ensemble, à des stades différents, mais ENSEMBLE!

amour à tous! <3

Il y a 3 semaines / Bouche 22 commentaire(s)

22 commentaire(s)

  • Allez hop, la chiale. Ca résonne tellement (tu le sais hein? 😉 )… Oui, savoir écouter et reconnaitre ce qui au quotidien fait obstacle – l’égo, la colère, les traumas – et laisser la source ressurgir… je me demande toujours pourquoi, après avoir été en connexion avec « ça » (« moi »), je m’en éloigne… Plein d’amour pour toi (celui auquel tes vidéos me ramènent) <3 <3 <3

    • ah delphine! la source, elle fait peur aussi! c’est normal que l’égo mette le paquet pour que l’on ne s’en approche pas! mais allez, un pas après l’autre! <3

  • Merci, merci pour cette magnifique vidéo, encore une fois.
    En plein dans ce travail de dépasser ses peurs, de se reconnecter à moi-même, et ce n’est pas toujours facile.
    Des lectures essentielles à recommander ?
    Vraiment merci encore !

    • merci! je n’ai pas lu de bouquins sur la peur. même si le livre sur la vulnérabilité de brené brown l’évoque d’une certaine manière. pour ce qui est des peurs profondes, je ne pense pas que cela passe par de la lecture. il faut faire des expériences. en étant bien entourée. allez vers l’inconnu, voyager, participer à des cercles, faire du tantra, parfois même juste regarder les gens dans les yeux. les gens que tu aimes. belle route emmanuelle!

  • C’est si difficile. Chacune de tes vidéos bousculent tôt en moi. J’ai envie de crier « MAIS OUI! » à chaque fois. Le problème récurrent est le suivant: comment faire de ces pensées, de ce vocabulaire MON vocabulaire, mon schéma de pensées. Comment ne pas le laisser s’echapper dès que le quotidien revient, que le naturel et les habitudes de pensées reviennent au galop. Je suis carrément allée voir une coach PNL pour qu’elle m’aide à rebooter mes pensées, à réintégrer des nouvelles. Si tes vidéos résonnent en moi, c’est que ce discours existe déjà en moi. Mais comment ne pas lâcher la corde à chaque fois…

    • MF! merci! c’est un travail en soi! stéphanie zwicky dit qu’il faut prendre des rdv avec soi. littéralement marqué dans l’agenda. pour ma part je trouve ça dur pour l’ego, sans cesse blessé, mais ce qu’il y a derrière est si beau que je n’hésite pas une seconde. je viens de lire un bouquin qui dit que grandeur c’est augmenter sa capacité à aimer. et voilà à chaque pas ou tu apprends à aimer plus, il n’y a pas de retour possible. à chaque fois que tu lâches tes peurs (que tes pensées justifient après coup), ton action est alors guidée par de l’amour. parfois rien ne fait plus peur que d’aimer… endless process! mais magnifique!

      • C’est vrai, j’avais oublié l’histoire du rdv avec soi. Pas juste un massage ou une activité dans laquelle quelqu’un d’autres s’occupe de nous, mais un moment où on s’occupe de soi. C’est cette nuance qu’il faut trouver. C’est pas la même chose.
        Ma coach PNL me disait « d’occuper » la partie gestionnaire en moi avec de petits projets simples comme réaliser une recette de cuisine ou peindre des cailloux(!) pour laisser la place à l’intuitive en moi. L’intuitif a besoin de place. Sa discrétion a besoin d’espace pour s’exprimer. Le gestionnaire en nous attend que l’intuitif se bouge rapidos et apporte des solutions efficaces. Alors occupons notre gestionnaire et laissons à l’intuitif un espace confortable et assez de temps pour s’exprimer.

        • oh que ça me parle. j’ai un post bientôt sur les énergies masculines/féminines. comment et pourquoi laisser la place à son féminin (intuitif) notamment. ça me rappelle aussi spielberg qui disait à ses enfants d’écouter leur intuition avec attention : c’est une petite voix, il faut tendre l’oreille!

      • Aimer plus, cela rejoint la pensée boudhiste avec l amour altruiste et le detachement, on apprend a aimer l autre mais aussi tous les autres (plaidoyer pour le bonheur de mathieu ricard) (si j ai bien tout compris!)

  • Tu es une si belle personne, Mai! What a humbling experience it must have been. And the journey is still on! Yes, it’s all about deconstructing, to reach the core. Removing all the layers to find what matters. Merci pour ces vidéos saupoudrées de beauté. <3

  • Aah les peurs une vraies histoires…j allais noter « belles histoires ». Mais en fait c est ce que je ressens. Je pense les avoir apprivoisees et puis…elles reviennent parfois avec force même. Mais peut être aussi qu elles se confondent avec l égo…d où la force que je perçois. La différence maintenant c est que je sais donc j accueille. Je ne te dirai jamais assez merci pour ce chemin que tu partages et qui résonne en nous tous. Bacci de Naples😉

    • jocy! merci pour ton message et ces bises! oui les peurs, on apprend à la reconnaitre et à… faire avec. plus ça va et moins je cherche à les effacer. pour spirit horse par ex, juste d’en prendre conscience et poufff elle s’est évaporée. quand je suis allée voir la madré en revanche, quelle peur. t’as peur mais tu y vas quand même. rien que ça et c’est un de ces apprentissage. à vite ma belle! bise à tes 2 gars

  • « expanding your palette », la palette de la vie, dit comme ça, ça fait trop envie !
    Merci Mai, toujours contente d’apprendre avec toi à travers ces nouvelles expériences, et impatiente de voir les prochains posts ♥

  • Merci à ton homme d’avoir initié cette vidéo et merci à toi de partager ton expérience et ton humanité! En t’écoutant, je me dis qu’accepter sa vulnérabilité, ses peurs, c’est finalement accepter d’être un être humain. Et en effet en grandissant on se fait de fausses idées sur ce qu’un homme/femme doit être dans la vie. J’ai longtemps pensé plus jeune ( et des adultes me le confirmaient d’ailleurs🙃) que ce n’était pas normal d’avoir des peurs. Mais maintenant je sais que je me trompais et je vais pouvoir faire passer le message à mes enfants. Merci Mai!!!

    • la peur est très saine, elle t’indique qqchose. ça sauve la vie quand même. c’est juste que l’on apprend ensuite qu’elle se forme sur des idées fausses et dans ce cas, tu passes dans une toute autre dimension, qui peut elle aussi te faire clamser. j’avais entendu un pédopsychiatre psy qui disait qu’un enfant exprime sa peur, montre qu’il grandit. allez allez, on n’a qu’à faire comme lui!

  • Jeune lectrice de l’ombre par ici ! Ton blog est une constante source de travail, d’inspiration, de remise en question et d’ouverture, et récemment de beaucoup de débats avec les potes, mon amoureux, les gens ! Comme tu le disais en story, c’est une vraie chance pour tous mais surtout pour nous, tes « jeunes » lecteurs, d’avoir ce support comme compagnon de route vers notre rencontre avec nous même. Merci tellement et bisous !!

    • charlie, ça me touche tu sais même pas! j’aurais tellement aimé avoir une fenêtre comme celle là à votre âge. c’est génial. et le fait que vous débattiez etc, c’est… wahou! j’ai très envie de développer les thèmes dont j’ai parlé dans le post. si vous en avez en tête… dîtes moi! merci!

  • PS : Cette émission de France Cul sur Hildegarde de Bingen, religieuse du Moyen Age, médecin, abbesse, poétesse, compositrice, et son rapport au corps, à la transcendance, à l’amour (divin et humain), au monde, à la nature, cette modernité, cette ouverture, je pense que ça te plaira !
    « La clôture c’est accepter que toutes les portes se ferment pour que la véritable porte s’ouvre à l’intérieur » la chiale la chiale la chiale !
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-racines-du-ciel/hildegarde-de-bingen-avec-lorette-nobecourt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *