Madame Ines de la Fressange

Cannes day 2

Les couloirs grouillent de partout. Il y a des plannings, des imprévus, des loupés aussi bien que des moments extraordinaires. On attend, la porte s’ouvre et c’est génial! Tout à l’heure, j’ai compris pourquoi tout le monde aimait Ines de la Fressange.

Je suis dans le bureau, en train de contacter tous les maquilleurs pour avoir la description des maquillages qu’ils réalisent pour les VIP. J’ai parfois du mal à me concentrer car je croise des femmes d’une incroyable beauté et ça me fait quelque chose. Les images tournent dans ma tête. Par exemple, Gong Li tout à l’heure, arrivant sur la terrasse pour rencontrer les journalistes, la mer derrière, le vent dans ses cheveux, magnifique dans sa robe de soie bleu nuit ou Jane Fonda en train de poser devant les photographes, avec tellement d’aisance, de glamour, d’assurance. 73 ans, un corps de compèt’. Ici, on se dit qu’à notre âge, on n’y est pas du tout! Son truc, vous le savez, c’est le fitness. Un copain qui l’a filmée à l’autre bout de la terre me disait qu’elle faisait des exercices entre deux prises, et je vous raconte pas les trucs qu’elle sait faire! ça donne envie de faire du sport tout ça! Bref…

Alors voilà, je suis au bureau et le téléphone sonne. « Ines vous attend. » Nous montons avec Emmanuelle, directrice éditoriale sur la gazette. La chambre s’ouvre.

Elle a des bigoudis, un t-shirt large et court couleur corail et un boyfriend élimé. Pieds nus. La clope. Elle est sublime. On commence à discuter. Elle me dit qu’elle aime beaucoup ma robe chemise d’homme associée aux talons aiguilles. Elle n’arrête pas de faire des blagues. Regardez plutôt. Elle parle de son travail, de ses enfants, de la petite victoire quand à 8h du matin ils sont à l’heure à l’école et que l’on a pas oublié les clés du bureau à la maison « Yes! ». Puis… « ah mais vous êtes là pour une interview?! » Elle nous parle de cinéma. Du lien avec la mode. Deux mondes parfois visionnaires et dérangeants. Elle a évidemment une culture incroyable, une manière de s’exprimer fluide, hyper élégante. « Regardez la Piscine ou Breakfast at Tifanny’s, le vêtement aide à définir des rôles. » Elle nous dit qu’en revanche, les grandes actrices n’ont pas forcément de style. « ça n’est pas vraiment important pour tout le monde. »

Nous sommes sur le point de finir, alors, j’en profite pour parler du blog et lui demander ses secrets de beauté. héhé :p

« Alors d’abord, un bon sommeil, ensuite … les dents! Le dentifrice, moi je dis : c’est vraiment important (ndlr : hahaha, d’ailleurs, j’aurai bientôt des choses à dire sur la question)! Il faut bien se démaquiller le soir, sinon ça vous tue la peau, et puis toujours, toujours sortir avec un bon hydratant. Eh oui, on s’habille bien le corps de vêtements. Pour le visage, on s’habille d’hydratant. Pour le maquillage … pas trop! On n’est pas des pros, on a pas le temps, il faut peu de produits. De bons produits mais pas beaucoup. L’idée finalement c’est d’être propre, fraîche, nette. »

On s’est revues au cocktail avant la montée des marches. Elle est arrivée dans son fourreau prune, chaussures plates fushia, ainsi qu’une étole émeraude. Les boucles d’oreilles dansantes. Un sketch de 10 minutes pour un passant qui la filmait sur le festival de Bormes les Mimosas…

Et oui, moi aussi je l’aime Ines.

Allez, une nouvelle journée s’annonce. Je cours, je vole. et vous embrasse!

 

Il y a 11 années / Bouche 10 commentaire(s)

10 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *