Lâm

broken hearted

 

Salut la compagnie,

J’avoue, j’ai du mal à vous écrire. Mais moi… moi, beh, on s’en fout ;d
Certains le savent déjà, mon frère est malade. il nous raconte tout ici.
Vous savez qu’ici, on parle moins de cosmétique que de gens. de beauté. Et de joie.
Mais voilà, comment renouer avec ça ici maintenant? Prenons soin de nous, les beautés, prenons soin de nous. Les autres oui, mais soi aussi. Surtout.
Je lis en ce moment un livre qui s’appelle 5 méditations sur la beauté. François Cheng son auteur, dont j’ai dévoré le fabuleux « Vide et Plein », s’interroge justement sur le fait même de parler de beauté alors qu’il y a tant de violence, de cruauté et d’injustice. Il nous dit qu’en fait la beauté et le mal sont les 2 extrémités de la vie. 2 mystères à explorer, et à envisager frontalement, pour comprendre la « vérité de la destinée humaine, une destinée qui implique les données fondamentales de notre liberté. »
J’y crois à fond. et puis Yann me dit « mais toi Mai, tu vas bien! … tu vas bien? »
Oui, je suis un peu secouée mais je vais bien. Et je suis heureuse de tous ces témoignages et messages de soutien adressés à Lâm. Je suis .. vraiment heureuse. J’ai de la joie. Véritablement. Et… je crois que cette joie, c’est quelque chose de précieux, de curatif et j’espère aussi, de contagieux.

Je veux croire aussi que certaines épreuves nous permettent de grandir, je veux dire de montrer comme c’est beau d’être un homme, d’être une femme. Et même si ton coeur bat trop vite et trop fort, et trop tristement aussi, je sais qu’il est grand. Et que tout va aller bien.

Big up and much Love à MonsieurLâm

Il y a 5 années / Bouche 51 commentaire(s)

51 commentaire(s)

  • C’est avec une très grande tristesse que j’apprend l’épreuve qui arrive à ta si belle famille. Je t’envoie beaucoup de courage. Reste prés des tiens, à vous tous vous serez plus fort contre cette maladie.
    J’ai découvert ton univers et c’est pour moi une véritable thérapie de voir le monde coté soleil : un ensemble de petits bonheur quotidien qu’il faut savoir apprécier. Toute cette vie qui déborde en toi réussira j’en suis sur à aider ton frère à garder le moral.

    Bisous à vous 2 !

  • Je vais aller voir de plus près la réflexion de François Cheng, car l’intérêt pour la « beauté » m’a pris en effet lors d’une période douloureuse. Tous les 2, avec ton frère, vous avez une telle facilité à exprimer et verbaliser vos sentiments que c’est déjà un grand pas vers le mieux!. Je vous envoie des pensées positives pour maintenant et après!. Ce qui me touche aussi beaucoup dans ce que vous dites c’est que vous êtes là aussi les uns pour les autres dans les moments difficiles, pas si évident finalement…

  • Je viens de lire l’article de ton frère et ça me fait vraiment beaucoup de peine… =( J’espère que ses problèmes de coeur (dans tous les sens du terme) s’arrangeront au plus vite! Courage et plein d’amour à votre belle famille =)

  • Je suis ton blog depuis un moment, n’ai jamais posté mais là je me suis obligée de réagir à ce que tu dis.

    Il est vrai que souvent je me dis à moi même que je suis superficielle dans le sens où je regarde beaucoup de blog beauté, j’adore ça parler de trucs de filles, me pomponner etc.
    Alors que tout ça est futile dans un sens.
    Même si ça peut être « vital » pour d’autres, par exemple une femme qui subit une chimio et à qui les cosmétiques lui redonnent sa part de féminité enlevée.

    Pour ma part ça fait 8 ans que je me bats avec mon père contre sa maladie, dont il ne guérira jamais, et qui m’enlève chaque jour un peu plus de mon papa.
    8 ans que je suis devenue fusionnelle avec mes parents, soutenir ma mère qui craque, ne rien montrer à mon père quand je ne vais pas bien.

    Il prend une vingtaine de médocs par jour, ne peut marcher que 2heures par jour, le retse du temps son corps ne lui réponds plus.

    Inutile de te préciser que malgré mon jeune âge je n’ai plus de vie. Je suis rongée par la culpabilité dès que je franchis le pas de la porte. Lui ne veut pas finir comme ça et dis souvent qu’il mettra fin à ses jours avant, alors avec ma mère il nous vient souvent à l’esprit lorsque lo’n tourne la clé dans la porte « qu’est ce qu’on va découvrir? »

    La maladie éloigne les gens, il a perdu tous ses amis, comme si c’était contagieux.
    Moi, j’ai perdu les miens, car je ne peux pas rentrer tard le soir car il se réveille et il lui est impossible de se rendormir après. Alors je décline toutes les invitations en précisant que j’aimerai qu’on se fasse des chose l’aprem. Mais bon quels jeunes sortent l’après-midi? Alors au fil du temps on ne m’a plus invité.
    Mon fiancé habite à 800 km de moi, et tous les mois lorsque je prends le TGV je culpabilise mais c’est ma bouffée d’air!
    Je rêve de le rejoindre! Mais il y a un an je l’ai quitté pour ne pas avoir à choisir entre lui et mes parents, car ils ont besoin de moi.
    Depuis septembre, on se revoit mais on est pa s vraiment ensemble, quelque chose est cassé en lui. ET moi j’attends, j’attends depuis un an qu’il m’aime à nouveau.

    Je n’y arrive pas dans mes études, trop de difficultés à me concentrer. CE qui en rajoute une couche parce que je vois que mes anciens amis travaillent presque et moi j’ai 5 ans d’études supérieures qui équivalent à un BAc +0!

    Je n’aurais jamais imaginé ma vie comme ça, j’ai déjà eu un très grave accident à 3 ans qui m’a fermé les portes de mes rêves, je ne serai jamais professeur de danse, même si j’ai réussi à en faire et mon chirurgien n’y croit toujours pas. Mais le corps à des limites, la gravité en tout cas en a.

    La vie est difficile, il y atoujours pire que soi-même, je culpabilise d’écrire ces lignes qui vont peut être paraître déplacées pour certains, car il y a pire que moi.

    Cependant je donnerai tout pour ressentir de la joie, du bonheur, ne plus avoir mon coeur qui souffre, comme le dis ton frère quand il parle de sa relation. CA fait un an que le mien tremble et fait couler des larmes, que je reste les yeux ouverts le soir, que je pleure sur l’oreiller.

    Et j’attends, j’attends que la roue tourne, ça j’y crois, au destin!

    Revenons à quelque chose de positif! Ton blog! Oui la beauté aide! la preuve grâce à ton sujet j’y ai fait une jolie rencontre, Pauline, qui m’a donné de nombreux conseils! et à malgré elle illuminé ma semaine car elle m’a changé les idées!

    Alors un grand merci à toutes les deux!

    ET je souhaite de tout coeur que ton frère se remette, et que son coeur guérisse dans les deux sens. Le chemin est long.
    L’amour c’est la plus belle chose dans la vie, mais c’est aussi c’elle qui fait le plus souffrir et aucun traitement n’en vient à bout.

    Des bisous Timai! (et à Pauline si elle voit mon message).

    Anne-Sophie.

  • En te lisant les larmes sont montés pas des larmes de tristesse, des larmes parce que dans chaque mot je ressens tout l’amour que tu portes à ton frère.
    Et quand j’ai lu hier le texte de ton frère, j’ai pensé à toi, à ta maman.
    Ta joie c’est la preuve même de ta confiance en la vie et que tout va bien se passer, parce que tout va bien se passer.
    La vie nous donne parfois d’étrange leçon pour grandir.
    ♥♥♥♥

  • Je viens de lire le billet de ton frère et je trouve qu’il a beaucoup de courage d’en parler, c’est sûr que son coeur doit être grand ! Je souffre moi même d’une maladie auto immune très difficile, et je n’en parle jamais sur le net, car le regard des autres n’est justement pas toujours évident (et je suis sensible au regard des autres). Ensuite je partage tout à fait ton avis, ce sont des épreuves que l’on est capable de traverser, et cela nous fait grandir ! Je pense à vous et vous embrasse.
    Zelda

  • Courage Timai, je viens d’aller pour la première fois poster un commentaire chez Lam.

    Heureusement vous êtes une famille soudée et ca, ca aide beaucoup.
    Bises à vous deux

  • Je vous envoie des tonness d’ondes et de pensées positives à toi ton frère et ta famille en général! Je suis sûre que le côté médical du problème va bientôt se régler et je lui souhaite de réussir à soigner la blessure invisible.
    J’avais lu à sa sortie le livre de François Cheng qui m’avait transporté, une révélation.

  • Ton frère a de la chance d’avoir une aussi jolie famille qui l’entoure de tout son amour, de son soutien… Je trouve cela tout à fait merveilleux…

    Il est très bien entouré médicalement et comme tu dirais « ça c’est super !! ». Une fois le bon dosage trouvé, le traitement médicamenteux sera une bonne aide pour l’hyperthyroidie… Ensuite, il faut voir régulièrement son médecin pour mesurer le taux de TSH.

    Bises arcencielesques !!

  • courage, même si une hypo/hyper est longue à stabiliser, ça se soigne et c est l essentiel

    Focalisez vous sur ce point

    Belle journée 🙂

  • Merci Lâm ça me touche beaucoup!

    Je penserai à toi, et espère vraiment que tout se passera bien pour toi!
    Je te transmets toute mon énergie!
    Tu as raison le printemps est là! Ca illumine le coeur 😉

    C’est beau que vous soyez tous soudés, à plusieurs avec votre force et votre amour vous serez capable de surmonter cette épreuve 🙂

  • Oh quelle mauvaise nouvelle Mai.
    Je suis désolée pour ton frère Lam et je vous envoie « live from Berlin » plein de bonnes ondes à tous les deux ! Parfois il faut faire la part des choses en se posant quelques instants et écouter son corps et surtout ne pas forcer à toujours vouloir se dépasser.
    L´homéopathie peut peut-être aider Lam sur ce coup là ?

  • bonsoir Mai.

    Pour la première fois, je laisse un commentaire sur un blog… On vit tous nos petites tragédies. Depuis 8 mois, la maladie a envahi ma vie. La beauté, le maquillage, la découverte de ton blog, ça m’enlève une partie du nuage noir quotidien.

    J’espère que tu continueras de parler de beauté qui est bien plus importante que l’on peut croire.

    Merci beaucoup pour ce très bel endroit!

  • Lots of good vibes à ton frère et à toi, c’est un petit souci de réglage impressionant, mais avec une famille aussi belle et aimante… Il a encore de la chance et avec un super médecin comme maman, je ne doute pas d’une amélioration!

  • Plein de courage à vous tous et toutes !!!
    La vie est parfois (souvent) difficile et nous demande pas mal de courage mais, le ciel est bleu aussi…. Paroles d’écorchée…

  • Chaque jour est un nouveau jour ! Le ciel est bleu et le printemps est là, c’est la nature qui renaît doucement et je suis certaine que le cœur de Lâm renaitra aussi, doucement mais surement !!!

    Bisous à vous deux 😉

    Anne-so, courage et force !! Profite des tous petits moments de bonheur et de joie et ne culpabilise pas trop !! Le soleil brillera tu verra 😉

  • Cpurage à Lâm! il se trouve que ma MIL (Mother in Law) à une hypothyroidie également. Cela fait quelques années maintenant et grâce à son médicament à un bon dosage, elle à une vie tout a fait normale. Quand à son coeur Malheureusement pas de reméde miracle. Beaucoup d’amour de la famille (visiblement c’est déjà le cas ++++) et beaucoup de repos. Je souffra moi même d’une maladie qui me provoque des accélérations brutales du rythme cardiaque même au repos. La faute à un tempérament stréssé parait il. Pas de traitement non plus juste un travail sur moi même à faire!
    En tou cas grâce à Mai je commence doucement à apprendre à m’affranchier du regard des autres et à oser. La preuve je porte depuis quelques mois des rouges à lévres rouges, oranges et fuschia. Moi qui ne mettait qu’au mieux du gloss!
    Pleins de bonnes ondes en tout les cas et un bon retablissement à lâm. Merci encore Mai ton blog est un vrai rayon de soleil.

  • Hier, je me suis fait cette réflexion que tu étais une personne forte (excuse ma hardiesse), tu donnes beaucoup, tu es une pro de la cosmétique, tu es belle tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, c’est ce que je perçois à travers ton blog et moi ça me fait du bien. Malade d’amour, quelquefois je me dis mais quelle ironie du sort. J’ai envie de croire que sous le ciel de Bali avec cette nature exubérante, Lam va cogiter mais se soigner.

  • T’inquiète pas trop Timai, ton frère à l’air d’un garçon sensible mais ça va aller, juste un cap difficile à traverser. Bali c’est très joli mais c’est bien loin il aura plein d’occasions d’y retourner une fois qu’il sera sur pieds et stabilisé. Je pense bien à toi, prends bien soin toi aussi …

    • Vous êtes vraiment des amours. Tout va bien aller. Tsss vous inquiétez pas!
      @anne-so : ma mère me parle souvent des patients qu’elle reçoit et qui sont dans ton cas. On s’occupe des malades; mais il faut aussi aider les gens qui les entoure. Courage beauté et viens ici te ressourcer quand tu veux! Mille bises
      A tutti aussi!

  • Merci à toi Mai ainsi qu’à Delphine et Lâm.

    Oui ma mère me répète souvent lorsqu’elle revient des colloc qu’on ne parle pas assez des accompagnants.

    C’est très gentil à toi!
    Je viens très souvent me ressourcer ici car tu es soleil, toujours de bonne humeur et ça m’évade!

    Gros gros bisous à toi aussi! Et j’espère que tu continueras encore longtemps à nous faire partager ton univers et à nous parler de trucs de filles, et des jolies rencontres que tu fais!

  • Plein d’amour à vous tous. C’est fou, je ne vous connais pas, mais te lire chaque jour a créé un lien imperceptible.. Je suis de tout coeur avec toi et les tiens. Big love.

  • Je te suis depuis tellement longtemps que j’ai l’impression que tu es devenue une amie! Alors je te transmets toutes mes pensées positives, à toi et à ton frère. Il va vite se rétablir, je n’en ai aucun doute. Basgi <3

  • bouh, je ne savais pas… C’est triste. Ton post est très beau, je te comprends et suis d’accord à 100%. Bises, tu es belle de l’extérieur et de l’intérieur, ça c’est merveilleux, c’est une richesse rare 🙂

  • Je crois comprendre ce que tu ressens par rapport aux soucis de ton frère… j’en ai moi même un et m’en fais souvent pour lui, même quand il n’y a pas de raison. Quant à la tachycardie, cela m’arrive çà moi aussi de temps en temps (je crois que je fais partie de ces « jeunes filles émotives » dont parle sa cardio) par contre mon cardio n’a pas réussi à savoir pourquoi comme ça de but en blanc un soir dans ma salle de bain mon coeur battait si fort que mon copain à compté 220 pulsations par minute (comme il n’y croyait pas il a mesuré 3 fois)… c’est vrai après j’étais super fatiguée, je respirais mal, j’avais mal à la tête alors le lendemain après le boulot je suis allé voir mon généraliste qui m’a tout de suite prescrit du propanolol et m’a envoyé en urgence chez le cardiologue… je peux dire que ça m’a fait un choc. Je ne l’ai dit à personne de ma famille (mes parents vivent à 3000km) pour ne pas leur faire peur mais heureusement j’ai un super amoureux qui m’a soutenue à chaque instant. Après les médecins n’ont rien trouvé, la thyroïde étant la première suspectée. Je n’ai pas supporté le propanolol non plus alors je l’ai arrêté avec l’accord du cardio qui m’a prescrit du sport…
    Je souhaite à ton frère un bon rétablissement (heureusement ça guérit, il est jeune et aura plein d’autres occasions de faire plein de voyages), soyez à ses cotés et que sa relation guérisse aussi.
    Gros bisous et courage!

  • Plein de courage à ton frère dont le coeur a besoin d’être bien soignée à tous points de vue 😉
    Et plein de bonnes ondes à vous tous!

  • Hey ! Je viens de te lire et de lire ton frère.
    Tout va bien aller oui je le souhaite à toute votre si jolie famille !
    Nous sommes une famille soudée également et si j’ai appris une chose c’est que nous soutenir les uns les autres de manière permanente avec bienveillance et amour ça booste, ça aide, ça rend heureux ! Head up ! Des milliers de pensées positives !

  • Je ne savais pas… je pense que beaucoup d’entre nous on traversé ce genre d’épreuves, c’est mon cas en tout cas, donc, de tout mon coeur et en connaissance de cause : Courage ! Le moral, c’est déjà une bonne partie du chemin parcouru…

  • Ce qui vous arrive me touche. C’est dingue parce que je ne te connais pas et je ne connais pas non plus ton frère « physiquement ». Mais je me suis attachée à vous. Vous êtes touchant de générosité, de sincérité, de vérité… vous êtes de belles personnes.
    Je suis sure qu’il y a déjà beaucoup de monde pour vous mettre du baume au coeur autour de vous, connu ou non, mais je voulais quand même t’écrire un petit mot de soutien.
    Prend soin de toi.
    A bientôt 🙂

  • Salut. je n’ai pas lu tous les commentaires, je n’ai pas eu le courage. juste pour partager avec quelqu’un qui peut comprendre ma souffrance…à mon frère (34 ans) a été diagnostiqué il y a un peu plus d’un mois, un lymphome ( un cancer lymphatique ). comme Lam, il est un sportif, mais avec la chémio se fatigue très rapidement meme après une promenade.
    il est orrible le voir ainsi. j’en pleure tous les jours…le pire est qu’on habite très loin.
    comment faire pour ne pas y penser tout le temps? comment essayer de travailler comme si rien n’était?
    comme tu le conseille, j’essaierai prendre soin de moi….en espèrant que tout ira bien….

  • La toute première fois que je poste un commentaire sur ton fabuleux blog (si si !), je n’avais jamais osé auparavant. Pourtant je l’adore, je l’ai découvert grâce à mademoizelle.com, et je ne le savais pas à ce moment-là mais en fait c’était vraiment à ses débuts !
    Alors je sais qu’un petit message ne va pas changer grand chose mais je voulais quand même te dire de rester forte et de souhaiter un bon rétablissement à ton frère. Tu nous apporte tellement de bonne humeur (et c’est pour ça que j’ai tout de suite eu un coup de foudre pour ton blog) que savoir que ça ne va pas fort m’a beaucoup touchée !

    Des bisous. <3

  • Courage! Tous mes voeux de guérison à ton frère. Il est bien entouré. Merci de partager ce qui se passe, c’est pour ça qu’on t’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *