Sophie Fontanel

une beauté jaillissante

Mais quel délice!

tellement drôle, tellement belle, tellement libre, tellement intelligente, tellement pure, et ce phrasé, et ces moues… Sophie est un joyau! et moi je suis vraiment une veinarde d’avoir pu rencontrer cette femme, si hors du commun. je m’en rends compte : je suis Sophie depuis très, très longtemps! comme tout le monde sur l’émission Froufrou, puis sur canal, puis de manière quotidienne sur son blog il y a des années (je ne manquais pas un post!), et puis ça a muté, il y a eu les livres (j’attends la Vocation qui sort en janvier avec tellement d’impatience), et puis maintenant son instagram qui m’émeut et me fait rire, et me transporte, et encore son ineffable newsletter Fonelle Time, chaque jeudi. il y a eu ses « 20 ans » aussi… 😀 ouais, je suis fan je crois!

M’est d’avis que Sophie ne vieillira jamais tant son appétit pour la vie est insatiable. Elle ne cesse d’inventer et semble-t-il de se régaler… « C’est trippant, c’est trippant » et effectivement, il s’en passera du temps avant qu’elle ne devienne une vieille Dame!

Quand je l’ai contactée il y a piouf longtemps, on s’était entretenues plusieurs fois par téléphone et cet été, alors qu’elle commençait cette expérience incroyable de se découvrir, de se « comprendre » ainsi, comme elle le dit si bien, elle m’a confiée : « tu sais, j’ai l’impression de faire une performance, de me regarder et de me sentir naître, à mesure que cette ligne blanc nacré jaillit de mon intérieur » (enfin elle le disait sûrement mieux!). on avait déjà évoqué cette symbolique du « blanc » virginal, la page blanche prête à accueillir une histoire à écrire, une musique à jouer, mais sans doute, me faudra-t-il repenser encore le blanc, comme cette flamme authentique et jaillissante d’une beauté en perpétuel renouveau. Mais oui, FAISONS NOUS DES CHEVEUX BLANCS!

mille bises et amour à tous

et Sophie… Présidente!

Willow Smith – Flowers

Willow Smith – F-Q-C #7

Il y a 2 années / Bouche 95 commentaire(s)

95 commentaire(s)

  • Les cheveux blancs font tellement parler les gens… Ceux qui nous regardent. C’est fou comme ça remue quelque chose en eux : j’ai connu ça aussi avant de me les teindre (pour avoir la paix je crois :D)
    Sophie présidente ? Ouiiiii !
    Merci pour ce chouette moment, vous êtes toutes les deux exceptionnelles.

  • Merci mai encore une fois un réveil tellement agréable avec cette vidéo! Cette Sophie est géniale! J’adore les cheveux blancs!
    Pour moi c’est toi qui m’inspire tellement!! Milles bises et très bonne journée!

  • Je t’aime Sophie
    J’adore comment elle parle d’elle, mais des femmes aussi, surtout des femmes d’ailleurs. Cette vision juste qui me touche mais me touche.
    Moi je ne me teinds pas les cheveux…j’ai plein de « filets blancs »…ben c’est pas grave, si je colore tout ça, ce n’est pas moi. Mais en disant ça, un jour un mec ma répondu… »ben tu te maquilles bien…c’est pareil, c’est pas toi???!!! »….pffft
    En fait on a sûrement tous une histoire avec les cheveux et Sophie elle a bien retransmis la sienne
    quelle p^che pour ce matin 😉 super

  • Merci !!!
    Le blog de Sophie Fontanel est le premier que j’ai lu, il y a au moins 7/8 ans et je l’adorais. Je l’ai suivie sur le daily Elle, et aujourd’hui Instagram et la newsletter.
    Quel plaisir de vous voir et vous entendre Sophie ! Tout ce que vous dites est juste et inspirant, vous êtes tout simplement élégante…
    Merci Mai !
    Belle journée à toutes les deux !

  • Désormais Agnès Varda et Sophie ont autre chose en commun que leur exquise et lumineuse irrévérence. Qu’est-ce que je les aime et qu’est-ce qu’elles font du bien en donnant un grand coup de pied aux fesses des clichés, ces deux-là!

  • Un peu d’intelligence et d’authenticité dans ce monde tellement formaté et souvent superficiel, ça rassure et ça fait du bien. Cet humour, cette vivacité et votre personnalité ajoutent à votre beauté et vous rendent bien plus séduisante, Sophie, que beaucoup de femmes qui obéissent et se contraignent à suivre les « diktats » de la mode et du qu’en dira-t-on. Se connaître et suivre sa propre voie/voix est moins conventionnel mais tellement plus épanouissant, non? Longue et belle vie avec vos magnifiques cheveux blancs!

  • cette vidéo me met une claque de bon matin: je viens de me mettre à pleurer comme une gosse! j’ai moi aussi les cheveux blancs sous la teinture et ce que Sophie Fontanel dit me retourne, je n’en reviens pas….Du grain à moudre pour la journée…Et les suivantes! Merci!

  • mais quel bonheur ces images… et quels bons conseils : on s’en fout de ce que pensent les autres, on n’écoute personne et on continue à s’inventer soi même!!! juste avant le week-end (et bientôt la nouvelle année) mais quelle bonne résolution 😉
    pour moi, c’est me laisser pousser les cheveux qui ne plaît pas à ma maman….. mais j’ai décidé de ne plus écouter, ce qui est une révolution pour moi !
    merci pour cette vidéo, vais me la repasser en boucle en fait 😉
    bisous

  • Olalalala! Mais que ça fait du bien! Moi je dis que Sophie Fontanel devrait faire des p’tites chroniques vidéo hebdomadaires. L’écouter et la regarder pendant quelques minutes c’est se donner une parenthèse de possibles. Pour en revenir à ses cheveux, je trouve que le blanc apporte une lumière folle à son visage, ça l’illumine. Et sa façon de le porter avec ses fringues est tellement actuelle. Beauté!

  • Rolalalallalala mais MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI pour ce témoignage ! Ca me met une de ces patates ! En effet Sophie Présidente ! Il faut diffuser cette vidéo le plus possible, pour nos filles, nos mères, nos grand mères, pour qu’on se sentent toutes une bonne fois pour toute BELLE !

  • C’est marrant comme on a l’impression de la connaître cette femme… et d’être un peu copine avec elle…
    J’ai des cheveux blancs depuis mes 23 ans, et je comprends quand elle dit que ça fait sale. Je me sens pas nikel quand on voit mes racines, comme quand je ne suis pas épilée de frais d’ailleurs… (même l’hiver, alors que mon mec s’en fou…) Alors à 31 ans, je ne peux pas DÉCEMMENT les laisser comme ça… Mais après je me dis quand je vais quand même pas devoir me mettre des saloperies dans le crâne toute ma vie hein? Bref, ça donne du grain à moudre hein!!!
    Bravo et merci pour ce portrait, pour ce blog si inspirant et joyeux!!

  • Merci pour cette belle vidéo !
    Ma mère a fait exactement la même démarche que Sophie il y a 10 ou 15 ans. Et je ne l’ai jamais vu comme « accepter de vieillir » pour elle mais plus « accepter sa beauté naturelle ».
    Elle est absolument splendide avec ses cheveux blancs et je ne l’imaginerais pas autrement !

  • Ah là là enfin une interview qui me parle! Sophie Fontanel présidente ça c’est évident, je suis fan je vote demain pour elle ou même maintenant! 🙂 Que dire que ce témoignage est une bouffée d’oxygène, qu’elle résume très bien ce à quoi on s’expose en permanence que l’on ai les cheveux blancs ou pas. Et que dire de son style j’adore totalement! Merci de nous avoir fait profiter de cette rencontre! on en veux pleins des vidéos de Sophie!!

  • Putain de jouissance cette vidéo merci à vous deux. On est vivant on appartient à ce monde fuck les peines à jouir les biens pensant les conventions la norme ! Ça me fait penser à une quote note à force de vouloir rentrer dans le moule on finit par ressembler à une tarte. Vive la VIE !

  • Bon sang que j’ai hâte de lire la Vocation.
    Mille mercis à vous deux pour cette vidéo toute remplie de fraîcheur, d’humour et d’une vivifiante liberté.
    Et maintenant, sou ! Je cours me faire un thé aux écorces de citron <3

  • Extra, Sophie Fontanel, et CANON aussi !
    Et puis, pfiouuu, ça fuse, c’est dans un tel élan, ça emporte tout sur son passage, mais je sens que je vais me faire un plaisir de regarder cette vidéo un nombre incalculable de fois pour bien digérer tout ce qu’elle dit… C’est dit avec une telle joie, une telle évidence, mais dans le fond, il y a tellement de fond, justement ! Tellement de choses à conscientiser.
    Bref, et le prix du commentaire le plus embrouillé de 2015 revient à… :p
    Merci à vous deux, vous êtes super !

  • Très bel interview de Sophie Fontanel que je suis chaque semaine dans L’Obs pour son édito La Mode pour tous. Tant de liberté dans ses propos et dans sa relation à la beauté. La beauté revêt tant de formes. Merci encore, Mai

  • Je l’aurais bien écoutée parler encore…
    C’est beau, c’est cru, c’est drôle, c’est simple, c’est vrai, c’est chaleureux et ça fait du bien.
    Je vais le laisser là où il est, ce cheveu blanc.
    Belle journée!

  • Bonjour Mai,
    J’ai 24 ans, je suis votre blog depuis… pfiou, le début je crois? Je m’y rends de temps en temps, et je suis contente que ma visite soit finalement tombée aujourd’hui.
    Des cheveux blancs j’ai ai, j’en ai depuis 17 ans, et je pense que d’ici mes 30 ans il ne restera rien de mon brun originel. Je ne les ai jamais teint, et ils ne sont, de fait, pas associés au vieillissement pour moi. Lorsque je lis votre article, en vrac, il y a plusieurs choses que j’ai envie de dire ici.
    D’une part comment, socialement, le blanc est un acte militant. C’est fou comme on se fiche des gens aux cheveux bleus et comme on regarde les cheveux blancs. Comme on met en avant ces femmes qui décident de les garder, comme des gens courageux, intelligents, authentiques, révolutionnaires…, alors qu’en vrai, c’est pas grand chose. Comment finalement le naturel devient non naturel, et c’est pas grave, mais c’est intéressant.
    Ensuite, la construction sociale de l’image de la femme fait que, normalement, ces cheveux là sont cachés. Comme le dit très bien Sophie Fontanel dans la vidéo, tout un style doit venir se greffer à cette décision de les garder, sinon, on est négligée (et j’aimerais mettre le mot en italique). Il me semble en effet qu’une mode alternative se construit autour des cheveux blancs : Sarah Harris en tête, pour porter les cheveux blancs, il faut être belle. Peut-être alors que le blanc va venir chambouler tout un code vestimentaire et esthétique, il va régler une nouvelle manière de s’habiller, pour qu’on puisse finalement garder notre position sociale, alors qu’on décide de déroger à une règle. Et je ne fais pas exception à ça, la seule manière que j’ai trouvée de porter ces cheveux blancs à mon si jeune âge c’est d’aguerrir mon sens de la mode, de garder mes cheveux très longs, ma frange, de faire attention à rester mince, de garder une bouche bien rouge et des robes soignées. Donc finalement, et vraiment je me pose la question, peut-être devient-on moins naturel quand on décide de garder ces cheveux blancs que quand on décide de les teindre et de ne pas s’en préoccuper. A supposer encore que cette notion de « naturel » veuille bien dire quelque chose. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, mais, tout cet apparat qui vient à côté est assez fascinant.
    Finalement on en revient à une question esthétique : ceux qui gardent leur blanc doivent véritablement décider, contre beaucoup de codes qui disent le contraire, qu’un cheveu blanc ce n’est pas moche, et que ça peut être beau. Peut-être que c’est ça : le blanc c’est une décision contre, de ne rien mettre là où il y avait quelque chose, de laisser un blanc.
    Et vu que le beau est rarement, me semble-t-il, beau tout seul, une phase de légitimation est nécessaire, si bien qu’à chaque fois que j’essuie une remarque sur mes cheveux, je me sens obligée d’expliquer pourquoi c’est beau, ou plutôt pourquoi ce n’est pas laid.
    Bref la question est compliquée, et je ne parle même pas de toute la pression significative de l’âge que cela peut provoquer (qui pour le coup, me concerne assez peu). Dans tous les cas je vous remercie de légitimer encore ce blanc, peut-être qu’un jour, on aura même plus à en parler 🙂 Je vous fais aussi part aussi de toute mon admiration et vous souhaite une très bonne continuation.

  • Mais comme elle est belle ! Et vivante ! Et intelligente ! Et comme j’aime ce qu’elle dit de la féminité et de la séduction !
    Merci Sophie ! Merci Mai !

  • « Mais enfin, j’ai pas du tout envie de ressembler à Betty Lagardère! J’écoute Willow Smith! » ahahah c’est la punchline du jour. Elle est incroyable cette femme

  • Ca me touche cette petite vidéo. Parce que (anecdote perso qui y fait écho) il y a quelques mois ma maman a décidé aussi d’arrêter les colos, et je ne voulais pas, parce que ça voulait dire dans ma tête qu’elle allait devenir une grand-mère (… et que par la même occasion que je vieillissais aussi -_-), mais c’était complètement idiot comme réaction, d’autant plus que ça lui va super bien, elle est bien plus lumineuse, on dirait même qu’elle a rajeuni. Qu’on est bêtes, parfois, surtout sur ces sujet d’apparence, jeunisme, vieillesse/mort. Merci Sophie F pour ces quelques mots.

  • Bravo !! Elle est juste géniale !
    Je suis sûre que les hommes ne les voient même pas les cheveux blancs. Ils se disent juste : « cette femme a un truc incroyable, je ne saurais pas dire quoi mais quelle femme ! »

  • Aah , Madame Fonelle , quel talent 🙂 . Elle pourrait nous tenir en haleine pendant des heures rien qu’en nous parlant de la poésie d’une casserole ! Et sinon , très intéressant aussi le com de Déa, plus haut.
    XX

  • Tout simplement géniale. Ces mots, ces confidences, cette espièglerie, cette tendresse, cette humour: je suis absolument séduite, et pas que par les cheveux blancs!
    merci!

  • Mais que ça fait du bien !
    Et que ça fait écho à mes questionnements capillaires !
    Et que j’aime l’intelligence et la coiffure d’Elisabeth Quin également !
    Soyons libres, soyons libres d’être ce que nous voulons être.

  • Merci Maï pour cette vidéo de notre Sophie.
    Je suis heureuse qu’elle s’est décidée de laisser ces cheveux blancs et j’aspire qu’une chose, c’est de la voir enfin avec que des cheveux blancs, que tous les restes de colos soient éliminées.
    Liberté et enfin être moi même c’est exactement ce que j’ai ressenti il y a quatre ans quand j’ai aussi arreté les colos. Mais j’ai été plus radicale que Sophie, après 3 cm de racines naturelles hop coupe très courte pour éliminer d’un coup les restes de colos.
    Après ca peut repousser tranquille et j’aime et assume totalement mon poivre et sel.
    En effet ne pas s’arrêter à tous les commentaires négatifs du début, s’en foutre.

  • C’est le pouvoir de l’intelligence et de l’humanité qui jaillit de cette mèche blanche, et qui va se propager ! quel bonheur ! quel kif ! merci pour cette verve, cette parole libre et si séduisante. Et en arrière fond, cet appartement qui respire, qui transpire la joie intérieure de Sophie…Merci ! je vais regarder la vidéo une quatrième fois…

  • Oh mais comme je l’attendais cette vidéo sur les cheveux de Sophie! De me délecter de ses mots et de son humour! Cette vidéo est collector! Sophie, vous êtes GENIALE! Merci, à vous 2, Mai et Sophie, les 2 lumières en cette fin d’année! Merci merci merci!!!

  • Merci Mai, elle est géniale et donne tellement de force et de liberté. Je crois que cette vidéo est un best-off à garder en cas de doute dans sa vie ! Bravo Sophie !

  • j’aurais voulu que la vidéo ne s’arrête jamais… J’ai toujours eu du mal a me colorer les cheveux, j’avais toujours l’impression que ce n’était pas moi, mais je le faisais pour ne pas faire négligée. Un jour j’ai fait une allergie, ça a réglé le problème. J’ai des mèches grises, des filets blancs, à 38 ans je fais au moins mon âge. Mais je m’en fiche, parce que je me trouve jolie, mon mari me trouve jolie, mes enfants disent que j’ai des mèches qui brillent, et surtout je suis moi. Bon après, j’habite en Allemagne et beaucoup areetent de se teindre les cheveux par crainte des produits chimiques.
    J’adore ce que dis Sophie, j’acquiessais à chaque phrase. Merci!

  • je suis comme emeline mais sur moi je trouve que ça fait plus touffettes que mèches. bref c’est moche. j’aimerais bien que ma chevelure change de couleur de façon plus harmonieuse mais je pense que j’en ai pour quelques années de mocheté. et donc probablement de teinture.
    et le petit thé aux écorces d’orange, c’était comment?

  • Cette liberté, cette concordance avec soi-même, ce regard amusé et amusant sur le monde … ! Je confirme ce qui a été dit, cette itw peut rappeler de s’aimer et de se réinventer à n’importe quel âge, cheveux blancs ou pas.
    Merci à toutes les deux pour ces éclats de rire et de soleil.

  • Cette nana est incroyable. Mais c’est elle, la bombe, la jeunesse, l’energie, la sexiness, pas ses « copines » qui lui donnent des conseils bidons-bourgeois-conservateurs…
    Quel age a-t-elle, Sophie ? Je veux grandir comme elle 🙂

  • Non seulement cette femme déborde de vie,d’humour et d’intelligence,mais en plus elle écrit des livres qui ont droit à la bibliotheque perso de ma chambre,là où je mets les livres dont les pages sont tellement « cornées » que je ne les prête pas!….
    J’attends le dernier avec impatience!…..
    Les cheveux relevés lui vont super bien,d’abord à la forme de son visage,ensuite parce qu’on voit encore plus de lignes blanches…

  • Ah… mais c’est tellement exact ce qu’elle dit!
    Mon père a demandé à ma mère d’arrêter de se teindre les cheveux, j’étais présente, il en avait vraiment envie, c’était vraiment beau et elle ne peut pas, n’assume pas.
    Cet interview sera peut-être un argument, qui sait?

  • Merci pour ce beauty portrait, mon préféré depuis le début de ce blog ! je ne sais pas si c’est parce que Sophie Fontanel est quelqu’un d’extraordinaire, ou si c’est parce qu’à 33 ans j’ai déjà des chevaux blancs et que contrairement a elle je ne suis pas prête à assumer « ce geste » – mais ça lui va si bien, elle est tellement tellement belle …que ça m’encouragerait presque à essayer ! merci pour ces portraits tellement émouvants et inspirants …

  • J’aurais voulu que cette vidéo dure encore plus longtemps <3 J'ai explosé de rire et je me suis attendrie. Cette femme est incroyable, elle déborde de vie, d'énergie, de beauté, d'intelligence. Quel moment magnifique, capturé à la perfection…

  • Tellement drôle cette interview! Et je suis tellement d’accord avec cette phrase « je veux être avec un homme qui est déjà bien content que je sois toute nue dans un lit avec lui et que j’ai accepté d’y aller ». Tellement d’accord et tellement drôle! Merci!

  • Première fois que j’écris un commentaire ici… (et pourtant ! ) Mais là vraiment, MERCI!!!! Elle est magnifique, magique, et du haut de mes 25 ans je me dis que c’est ce genre de femme que je veux devenir: une femme libre, drôle, qui s’assume et a envie d »inventer ! Alors merci pour cette belle rencontre 🙂

  • Mais quelle femme!
    Je parle de Sophie, mais aussi de Mai!
    Et si je peux me permettre, à mon tour de vous partager mon histoire capillaire.
    J’ai toujours aimé jouer avec mes cheveux, et puis ya trois ans, perte de confiance et plus rien.
    Et puis enfin, l’audace qui revient un matin, et l’envie du blond polaire, que j’avais fantasmé depuis 10 ans.
    J’ose. Mais je ne me reconnais pas. Je me cherche, me (re)découvre autrement. Je peux jouer, m’inventer. Et puis les racines qui repoussent et un jour comme une évidence je me fais cette réflexion, en regardant ces centimètres de noirs qui reviennent : va, va t’amuser aussi loin que tu le veux, va explorer ce que tu es sous toutes tes formes, ce que tu es vraiment au fond de toi finira toujours par ressortir. Se voir « être » doucement au fil des centimètres vous en blanc, Sophie Fontanel, moi en noir.
    Merci pour tous ces partages de vos belles personnes, et de vos expériences, je ne doute pas qu’ils m’ont aidé quelque part dans mon chemin.

  • Sophie est géniale de drôlerie, d’insolence et d’intelligence. Son instagram est une pépite quotidienne.
    10 minutes d’itw mais c’est beaucoup trop court.

  • Wow ! Super vidéo qui fait tellement du biiiiiien !
    Merci pour cette fraicheur, ce discours tolérant, et ce regard bienveillant ! Je partage, en espérant que ça pourra inspirer mes copines !

  • Mon dieu mais merci quoi ! Cete interview est d’une putain de fraîcheur et la façon dont tu la filme aussi ! On a envie de prendre le thé avec vous et d’être vos copines. Purée mais merci !

  • Oh Maï Maï Maï mais tu sais que je t’aime d’amour !!!!!
    Et merci à Sophie d’assumer … moi pas encore tout à fait mais après un voyage à Copenhague où un tas de femmes portent le blanc de manière normale et totalement décomplexée ça me booste un max !
    Love and Peace Ladies !

  • Merci pour cette vidéo, j’ai découvert une femme que j’avais (mal) imaginée…
    Depuis mes 40 ans j’attends patiemment et avec joie, mes cheveux blancs… j’ai hâte …je n’ai que très (trop) peu de cheveu blanc …

  • Je ne sais pas pourquoi cette vidéo (gaie, enthousiasmante) me fait penser à un événement dramatique qu’a vécu une amie. Elle a subi une agression sexuelle. J’ai du aller à la brigade des mœurs pour faire un portrait de mon amie et de son rapport aux hommes. A partir de là, je me dis que c’est délirant qu’une personne qui se soit fait violer puisse être la détentrice de la raison pour laquelle ça lui ait arrivé. Son unique défaut est d’être féminine. Une ultra féminité qui plait aux hommes. Habillée en jean, elle écrase la minette en talons hauts et mini-jupe mini par son naturel séduisant.
    Je ne sais pas pourquoi je dis tout ça… à ce moment-là mais cette vidéo m’a émue. Et, je l’ai vue comme une extension du domaine de la femme.
    Les cheveux blancs sont comme la métaphore de l’acceptation de son moi en tant que femme, entière, pleine et présente. La fin de la vidéo résume totalement ma pensée. Merci.

  • Sophie je la suit depuis des années, d’abord sur son blog, maintenant sur instagram et sa newsletter, c’est mon moi idéal, la personne que j’aimerais devenir/être. J’aurais aimé que cette vidéo ne finisse pas, elle m’a fait rire mais aussi bizarrement un peu émue.
    J’ai adoré la phrase “je veux être avec un homme qui est déjà bien content que je sois toute nue dans un lit avec lui et que j’ai accepté d’y aller”. Pour moi l’important n’est pas de se « travestir » mais d’être avec quelqu’un qui nous accepte tel qu’on est.
    Je me reconnais beaucoup aussi dans ce qu’elle dit, sur le fait de n’écouter que soi, car au final, qui nous connaît mieux que nous-même ? Et les gens ont tellement d’avis préconçus, de projections.
    Et les cheveux blancs m’ont toujours fasciné, j’ai toujours trouvé ça magnifique. Peut-être car mon arrière grand-mère que j’adorais avait des longs cheveux blancs qu’elle remontait en chignon et qu’elle ne lâchait que le matin pour refaire son chignon. La grâce de la chose… Bon, je suis blonde et plutôt jeune (27 ans) donc les miens ne se verront pas de si tôt mais j’ai hâte.
    Et sur Sophie, ce côté bicolore est purement magique, un vrai jaillissement.
    Aussi j’adore la chemise et le pantalon, ils viennent d’où ?

  • « Moi je veux être avec un homme qu’est déjà bien content que je sois toute nue dans son lit ». Sophie, vous êtes tout simplement géniale ! Merci à vous deux pour ce portrait auquel j’adhère en tout point.

  • En gros elle a réussi à exprimer et à être ce que je ressens très fort en moi depuis longtemps. On crois toujours qu’il faut faire pleins d’efforts pour essayer de garder un profil avenant, jeune, mais en fait s’autoriser à être simplement soi-même, et même naître à soi-même, c’est ça le plus beau projet de la vie. cette vidéo m’a donné les larmes aux yeux. Parce qu’en plus elle a évolué dans un milieu très axé sur le paraître justement et elle a gardé sa personnalité sa fraîcheur, son humour et sa simplicité. Chapeau et merci (pour moi c’est aussi une forme de féminisme, de liberté que l’on choisit de s’accorder sans se baser sur le regard prétendu des hommes, car comme elle dit très justement les hommes sont très souples et nous aiment plus pour ce que nous sommes que notre coiffure ou notre maquillage).

  • J’ADORE ! Elle est excellente ! J’ai trop ri ! Et pas seulement ri car elle dit des trucs profonds.
    J’avais bien aimé aussi son article sur le Botox dans le recueil « les nouvelles mythologies ».

  • Merci pour ce portrait plein de fraîcheur et d’authenticité.
    Comme Sophie j’ai cessé de me teindre les cheveux il y a quelques années car à force je les perdais énormément. Depuis j’ai retrouvé leur vraie nature : souple, bouclée et épais, car au final je préfère avoir de très beaux cheveux blancs (plutôt assaisonnés poivre et sel pour le moment) que de très moches cheveux colorés !… Je n’ai jamais eu autant de compliments sur mes cheveux. On me demande parfois qu’elle est le nom de ma couleur ou des mes mèches, j’adooore.
    Je reviens sur le terme « assumer ». Nos cheveux blancs ou des kilos en trop ou tout autre trait physique ne sont pas des erreurs que l’on devrait « assumer », c’est juste « nous », nos différences et tout ce qui fait que nous sommes uniques.

  • Sophie, je l’adore, je voudrais qu’elle soit de ma famille, enfin non en même temps parce que ça voudrait dire que je devrais la partager avec les autres.
    Non plutôt une amie que j’irais voir l’après-midi pour boire un thé et rigoler, je suis sûre que je rigolerais bien avec elle.
    Qu’est-ce qu’elle est drôle ! Et belle. Et libre…
    S’inventer et s’en foutre. J’ai 24 ans et peut-être que dans quelques années j’y arriverais moi aussi.

  • Mais quel bol de joie cette vidéo!! Sophie Fontanel est plus que lumineuse, et son état d’esprit est extraordinaire:)
    Un grand merci!
    Quant à moi j’ai toujours rêvé d’avoir de beaux cheveux blancs, qui sait, un jour!

  • Mais qu’est ce qu’elle est géniale ! Je ne commente jamais, mais là, comment résister, suite à cette liberté de parole et tant de justesse, c’est exquis ! Merci Mai pour toutes ces vidéos plus inspirantes les unes que les autres 🙂

  • Magnifique portrait…
    j’aimerai juste partager quelques mots pour aller un tout petit peu plus loin.
    Il y a quelques temps, j’ai commencé un travail photographique sur la maladie dont je suis atteinte pour témoigner de cette traversée. Depuis, j’ai rencontré d’autres photographes qui travaillent sur le même thème, dont notamment une très belle personne atteinte de la sclérose en plaque qui demande à des connaissances ou des femmes rencontrées par hasard de poser pour représenter ses angoisses, ses peurs… Une de mes amies photographes réalise quant à elle un autre travail pour lequel j’ai accepté de poser, sans me poser la question de savoir à quoi je pourrai ressembler sur cette image, parce qu’au fond, on s’en fou. On s’en fou de savoir si j’ai un double menton, des cheveux blancs ou des bourrelets par ci par là…
    On s’en fou parce que ce qui est beau, c’est le geste de cette femme qui tente de transmette l’émotion qu’elle ressent à travers l’image et la mise en scène de l’autre.
    Dans la vidéo de Sophie Fontanel, ce qui me touche particulièrement, c’est qu’on touche du doigt, par le biais de la séduction, de l’image de soi toutes ces questions sous jacentes et profondes.
    Mille mercis pour cette très belle vidéo, cette réflexion

  • bonjour Mai,J’avais vu cette vidéo à sa sortie. Et Coline en a reparlé ce matin, je l’ai regardé à nouveau avec toujours le même plaisir. Depuis cet article du mois de décembre, je suis Sophie F. sur sa page Instagram et j’aime beaucoup sa vision des choses.

    J’ai 34 ans, quelques cheveux blancs et je me surprends presque à avoir hate de me découvrir avec des cheveux blancs alors qu’il y a quelques années, je me serais demandée de quelle couleur je les teindrais pour les cacher !

    Merci à vous deux de changer les idées reçues.

  • Bizarre , pourquoi les gens vous parlent -ils de vos cheveux et pourquoi vous les laisser faire et pourquoi vous les écouter ?
    C’est bizarre , mes cheveux étaient blonds ,un vrai blond , quand j’étais plus jeune . Je crois qu’ils étaient beaux , mais ouf !personne ne m’en a parlé 10 minutes .
    Chantal

  • Je découvre ce magnifique article aujourdh’hui. Je n’ai pas de mots. Il ira très certainement dans mes favoris d’Avril sur le blog tellement c’est beau et inspirant.

  • Mai,
    Je retombe à l’instant sur cet article que j’avais lu l’année dernière et je me suis dit qu’un petit retour d’expérience ne ferait pas de mal!
    J’ai eu 30 ans il y a quelques jours et j’ai des cheveux blancs depuis près de 10 ans!
    Après avoir lu cet article et suivi Sophie notamment sur IG, j’ai osé, je ne les colore plus! J’avais le sentiment de me tromper et de masquer comme une partie de mon identité ! Depuis, j’ai mon lot de remarques mais avec du recul ceux qui nous les font n’ont en fait rien compris…on dérange peut être un peu leurs modèles et dans leur esprit la vue de cheveux blanc leur évoque systématiquement la « vieillesse » et pas du tout quelque chose de joli ou de beau ! En fin, heureusement que le temps nous apprend à nous détacher de ces petites pollutions et à nous assumer !
    Par la même occasion,après cette réaction, je tenais à te remercier pour ton travail si inspirant et notamment les témoignages incroyables pour Octobre Rose particulièrement touchants.

    • Merci! Une amie me disais que nous étions comme dans un filet. Si tu bouges alors tout le monde bouge avec toi et parfois ça dérange. Mais rien de grave… on lache prise! Et ca fait un bien fou! Merci pour ton com! Et mille bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *