Filippo Sorcinelli

Artiste en Clair Obscur

Appuyez sur le bouton en bas a droite pour les sous-titres

Press button to obtain subtitles (english text below)

English version here

 

Mon ami Nicolas Cloutier de chez Nose, m’appelle l’autre jour : « j’ai quelqu’un à te présenter ».

Pour une rencontre, c’était vraiment quelque chose. Au delà d’être le créateur d’ UNUM, Filippo, m’évoquait aussi bien Le Greco que le Christ lui-même; c’est clairement une personne qui m’aurait dans tout autre contexte intimidée. Je serais alors passée à côté d’apprentissages si précieux!

Ses fragrances tout d’abord, ses parfums à entendre comme il le dit, sont comme on peut l’imaginer d’un lyrisme, d’une sensualité et d’une noirceur absolument… lumineuses. Le mélange, comme il le porte de Lavs et de Symphonie Passion, crée un sillage fabuleux. Et puis quand Filippo a sorti la mitre qu’il avait confectionnée pour Benoit XVI (!!!!), je n’ai pas cessé de me pâmer, tellement tout cela était réel.

Après ce que j’avais lu sur le Dark Side de Jerry Hyde, cela m’a énormément nourrie de comprendre comment cette exploration noire pouvait créer de la lumière. De la couleur. De la vie (c’était pas fou cette apparition de la lumière sur son visage à travers les vitraux au moment même où il évoquait tout cela?!!!). Comment même on ne pouvait pas créer sans aller explorer cette espace de notre être. Une nouvelle dimension de la beauté et de la liberté.

Grazie Filippo!

 

Filippo Sorcinelli – Francophilie

Il y a 1 année / Bouche 30 commentaire(s)

30 commentaire(s)

  • Quel portrait, quel personnage, quelle lumière! Je suis scotchée, c’est hypnotisant. J’avais l’impression de ne pas pouvoir décrocher mon regard de lui, et puis ses mots, très apaisant, apaisés. Quelle étrange et merveilleuse rencontre que tu as faite là! L’ombre et la lumière, même sur sa peau il y a ce contraste entre les lignes noires et la peau blanche.
    Beau!

  • Magnifique! Absolument magnifique
    Les sens, l’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat, le mouvement créent la vie, la couleur, la lumière. Le noir comme une sorte de méditation. Ce chemin le mène à la création. Quelle chance d’avoir rencontré ce personnage et senti ses parfums…et cet accent!
    Merci pour ce partage encore une fois. Tu es un lien, tu nous relies à la beauté.

  • Mais quelle splendeur! Ce personnage sensible, tout comme le portrait que tu as subtilement réalisé. Je n’ose jamais commenter, mais aujourd’hui, j’ose franchir le pas.
    Sincèrement.
    L
    ps : mais qu’utilises-tu comme boitier pour cette faible profondeur de champ + autofocus?

    • Merci, un grand merci Laetitia!!!! Il faut commenter! Je Mets tellement de coeur dans ce blog, qu’il serait triste sans commentaires!!!! Merci!

  • Captivant ce Filippo – un brin inquiétant aussi, non? ou est-ce l’église catholique qui me fait cet effet ;-)… en tous cas, que c’est bellement filmé – merci Mai!

    • Merci! La noirceur n’est pas
      Inquietante lorsqu’elle est amadouee. Expliquee Avec tellement de douceur. T’as jamais remarque que les meilleurs slow sont composes par des hard rockers?!!!

      • Ouais ouais, d’accord avec ce que tu dis pour les rockers et les slow et la noirceur amadouée. je crois que c’est le côté église catholique et l’étouffement institutionnalisé qui me fait ça… aurais-je trop lu de Dan Brown (eeeeh!) ou alors de Voltaire? enfin bon, il me faut être plus clémente avec une partie de notre héritage… et faut avouer qu’il fait de l’effet ce Filippo!

  • incroyable personne. l’impression qu’il se trouve là où il doit être, en total accord avec lui-même, tout en ayant encore d’autres choses à explorer.

  • Le noir et la lumière, la noirceur, la souffrance, ça m’a aussi fait penser à l’expo de ton frère.
    Cet homme est stupéfiant, quelle(s)e rencontre(s) merveilleuse(s) tu as eu la chance de faire. Un grand merci de nous donner accès à toutes ces belles personnes sublimées par ton regard bienveillant et rempli d’amour.
    Avec tes vidéos, j’ai l’impression de m’évader dans un autre monde.
    Merci d’être toi Mai.

    • Merci amandine. Cet autre monde que Je vois aussi quand Je fais ces rencontres c’est tout simplement, me semble t il le monde de l’Autre. Cette alterité, qu’il s’agiasse de filippo ou de Truc Anh min frere est in tresor que je decouvre tardivement. C’est pourtant fondamental n’est ce pas? L’Autre! Et Je suis heureuse d’apporter ma pierre a ce monde de rencontres, ou chaucun peut se nourrir de cet espace inconnu, et qui pourtant est en nous aussi. Merci pour ton commentaire. X

  • Il y a des voyages qui t’émeuvent, qui te prennent au trip…là c’est exactement ça. J’ai vu cette vidéo dès que tu l’as posté et je ne sais pas pourquoi « ça coule tout seul ».
    Ses mots « entendre les parfums… »c’est beau nan ?, cette voix, ses créations, son histoire, cette passion qu’il tranpire et qu’il transmet…, cette tendresse qui est tellement présente, c’est fou. J’ai l’impression de « regarder un poéme »
    Je ne te remercierai jamais assez Maï de toutes ces belles rencontres que nous fait partager de « ce beau » que je regarde toujours avec autant d’intensité
    MERCI MERCI MERCI…Merci Filippo

  • Alors là on est de l’autre coté du miroir comme chez Cocteau, quelle présence quelle puissance ce Filippo il fallait ton talent ton regard ta subtilité pour mettre en lumière cette éblouissante noirceur
    Merci ma douce je suis envoutée.

  • Mince alors, si ça c’est pas la preuve qu’il y a bien parfois des anges qui tombent du ciel et se retrouvent parmi nous… ^^

  • Je suis fascinée …
    *Cette homme a la capacité de capturer l’essence de sa propre existence* .. N’est-ce pas extra-ordinaire ? Symboliquement c’est si fort ! Quel travail ! Quelle réussite surtout .. « Faire émerger ce qu’il y a à l’intérieur de moi »
    Et si inspirant. Il est inspirant cet homme. Cette voix calme, cette minutie .. cette passion lumineuse qui irradie et cette beauté sublimée par ta captation .. Emerveillement total

    Quel bel image lorsqu’il vaporise sa fragrance dans le creux de son cou .. Si belle image. L’acceptation de soi, dans les ombres et les lumières. Si beau si beau …
    Milles merci, à toi et à lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *