Géraldine

Letting Go

Je regardais ma grande et belle amie Géraldine avec tout mon corps je crois. Avec tout mon amour c’est sûr.

à 4 jours de sa première chimio… tssss

Le micro n’a pas marché ce jour là. ça ne m’arrive jamais, sauf pour ma rencontre avec Jerry. le son tracé sur mes rushs était saturé, inaudible pour la plupart du temps… trop de vibrations.

et Marisol de nous dire : « en Inde, les femmes se coupent les cheveux pour se détacher d’une partie de leur histoire. »

et je repense à ce livre, à cette phrase magnifique « Love is a Safe Place ». tout ce qu’on vit quand on aime. tout ce qu’on vit quand on choisit la voie de l’amour, et non celle du désespoir. et ça vibre encore plus. quelle leçon, ma Géraldine!

et je repense à ce docu qu’elle m’a fait découvrir sur Joan Didion, et à cette phrase de cloture sublime : « To remember what it is to be… me. That is always the point. » (Se rappeler ce que c’est d’être moi. C’est l’éternel Objectif)

Just let it go! love is love is love is love

edit : j’y pense ce matin, cette vidéo au départ n’était pas destinée à être partagée. je voulais juste que Géraldine puisse garder une souvenir de cette étape, de ces émotions, mais en la regardant, j’ai vu autre chose qu’il fallait selon moi célébrer et partager : sa beauté et son courage. Géraldine… mais qu’est ce que t’es grande! <3

Il y a 7 mois / Bouche 34 commentaire(s)

34 commentaire(s)

  • Emotions…❤
    Ce regard tout plein d emotions de discretions de sensibilité …j ai cette impression qu elle veut dire qu elle se trouve belle mais que ca reste là…qu elleble garde pour elle-même.
    Et cette phrase: … »ça commence ou ça finit… », elle est tellement belle.
    Il y a un livre « la tresse » qui est magnifique…
    Geraldine tu m as émue aux larmes…ta beauté et ta force❤❤

  • Je suis bluffée par ce calme, cette force que dégage Géraldine.
    J’ai lu et suivi ses différents posts sur son cancer. Je ne trouve même pas les mots pour m’exprimer. Quelle humilité, quelle beauté.

    @Mai : tu es révélatrice de beauté(s). Il y a toujours ce quelque chose dans tes vidéos qui amène un apaisement, un lâcher prise. Keep going !

  • Waouuuuu!force, vulnérabilité, incrédulité, lachez prise et confiance… tout ça, en même temps. C’est magnifique! Quelle beauté!

  • Waoow, superbe ♥
    Mai : t’as encore réussi à capturer l’émotion, bravo !
    Et Géraldine : je ne te connais pas, mais je voudrais te remercier d’avoir partagé cette « aventure » si particulière, ces moments d’intimité aussi, un grand MERCI pour ta générosité ♥
    (désolée des mots peut-être maladroits)

  • Wow. Je ne vous connais pas personnellement toutes les deux. Mais je tiens à vous envoyer une virtuelle dose d’amour, mais une dose d’amour infinie, comme ça, qu’elle arrive au début ou à la fin, qu’elle arrive. ❤️

  • encore une vidéo qui nous touche …. tellement loin de l’image que l’on se fait de la maladie – elle irradie de beauté avec son grand sourire et ses grands yeux lumineux

  • Je n’aime pas particulièrement le fait qu’il existe une journée du droit des femmes … mais là pour le coup – hasard ou non de poster cette vidéo aujourd’hui ??? – je trouve que le symbole est très beau !!! c’est un magnifique portrait de femme ! moment qui semble si anodin voire superficiel vu de l’extérieur et qui est pourtant tellement fort et rempli de signification quand on sait l’histoire qu’il y a derrière … C’est un beau moment de vie cette petite vidéo !

  • Quelle beauté, quelle force et quelle grâce…
    Merci à vous deux de partager cela, bon ok c’est la grosse chiale mais, que d’amour, de complicité, de bienveillance !

  • Wow, quelle émotion ! Quelle force, quelle beauté ❤️ Ce témoignage me touche particulièrement car je repense à ce que ma mère a traversé il y a encore quelques mois. Merci Géraldine, Merci Mai. Je suis toute émue 😘

  • Déjà émue en ouvrant le post, c’est les larmes aux yeux que je finis de regarder cette vidéo. Parce que j’ai lu l’histoire de Geraldine, et que elle, ça pourrait être nous toutes.
    Son regard, son sourire… C’est vrai qu’elle est belle !
    Merci d’avoir capté tout cela, et d’avoir décidé ensemble de le partager avec nous. Ça fait du bien.

  • M E R C I de ce partage, des magnifiques émotions que je vis dans mon corps, qui me remplissent d’espoir. L’importance d’être bien entourée dans les étapes fortes de la vie. Comment va Géraldine?
    Lumineusement Vôtre!

  • « La chiale » comme vous le dites si bien Mai. Et Géraldine, votre si belle exclamation « c’est fini ou ça commence, je sais pas ? ». Et puis Marisol qui n’arrête pas de répéter que Géraldine est si belle avec cette coupe.

    Je suis très émue et vous remercie toutes deux d’avoir partagé ce moment très intime avec nous.

  • Moi aussi Géraldine m’a fait découvrir le documentaire sur Joan Didion. Je l’en remercie beaucoup.
    Merci pour ce partage d’image de ce moment si difficile où il faut couper les cheveux. Mais Géraldine est aussi faite pour les cheveux courts.

  • Depuis ce matin, je suis hantée par l’émotion de cette vidéo. Le regard que l’on voit, tout à tour, si fort et si vulnérable à la fois. La sensibilité qui ressort de ces images, dans le plus infime détail. L’amour qu’on y perçoit. L’amour de l’amitié et celui de la vie, tout simplement.
    Et puis oui cette dernière phrase de Géraldine qui résonne et qui a tellement de sagesse!
    C’est beau, c’est fort, merci de ce partage.

  • Merci à toutes les deux pour cette vidéo ! Merci à Géraldine de nous partager ce moment fort, et merci à Mai pour son regard !
    Quelle émotion !

  • Il y a ce que je ressens d’un côté et des pensées de l’autre.
    Un entourage attentif et aimant, réconfortant. Une force, dans ce moment de vulnérabilité, de lâcher prise, d’accouchement. Et la voix de Janis Joplin, un cri et une énergie solaire. Solaire, tout comme ce qui se dégage de cette vidéo. Un lever de soleil sur l’été de la vie.
    Bon courage, Géraldine !

    • je n’ai pas tout compris à ce film. mais après coup, j’ai trouvé ça hyper profond. et oui, tout ce par quoi il faut passer pour être vulnérable et « aimable ». j’adore!

  • Je vais essayer de trouver mes meilleurs mots pour broder le courage, la force, et…
    Mais elle a déjà tout ça, non, le courage, la force, et… ?
    Alors je vais tricoter un cœur, un qui dit amour en sequins et beauté éternelle.

    Merci d’avoir si joliment partagé cette évolution, je m’en sens grandie.
    Les fenêtres sont ici ouvertes sur un dimanche gris, le vent agite un carillon. J’aime y voir vos pouls.

    <3

  • Mai, un merci infini à Géraldine pour avoir accepté de partager ce moment avec nous. Elle est magnifique avec les cheveux courts. C’est très fort et très beau, et je lui souhaite mille fois de guérir vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *