Michelle forever

cette femme, les hommes, la chiale

 

Ca n’est pas la Première fois que je vous le dis, cette femme me bouleverse. J’ai écouté son discours plusieurs fois vendredi et mille choses me sont venues en tête et au cœur.

 

1/ un homme, un vrai, une femme, une vraie : un humain, un vrai

Vous savez à quel point cette question m’habite, la (non-) définition des genres, l’homme, la femme, sommes-nous les mêmes? : jusqu’à maintenant je ne crois pas, et en même temps…

Un homme, un vrai, est un humain de sexe masculin, devenu adulte. Une femme, une vraie, est un humain de sexe féminin devenu adulte.

Dans les deux cas, si je m’exclame « quel homme! », « quelle femme! » Je dis finalement « quel humain ». C’est la même chose. Ce qu’on salue alors, ce qui nous transporte alors c’est une personne qui se hisse à la hauteur de l’Humanité. Quelqu’un de grand. Qui puisse nous inonder de cette lumière universelle.

C’est, comme Michelle Obama le dit, sûrement pas quelqu’un qui a besoin de rabaisser les femmes (les noirs, les mexicains, les handicapés, les gens différents) pour mieux les dominer. Un enfant considère le monde comme un ensemble de pulsions et de désirs à assouvir, quoiqu’il arrive; tous ceux qui ont été en contact d’enfants savent de quoi je parle. Et considérer le monde de cette manière à 2 ans, 4 ans, 6 ans, est une chose, ça fait partie de ta construction psychique, quand tu en as 20, 40 ou 60 ans, c’en est une autre. ça donne quelque chose d’ultra violent.

Ce qui m’a émue aussi c’est idée de « role model ». Oui je n’avais pas réussi à le verbaliser sur le post sur « l’homme », mais quand je disais que l’homme qui me parle c’est (TRUDEAU-oOOOoOoo) un homme qui protège et non domine et bien c’est à ca que je pensais.

 

2/ Same same… but different!

Encore une fois, je ne cesserai de le dire, le plus important est d’exprimer sa singularité en tant qu’être humain. Et je me sens plus proche d’un homme qui comme le mien, prend position contre Trump, que d’une femme faisant ça. NAN MAIS SANS DECONNER!

Quand je parle de différence homme/femme, je suis en recherche, je ne cherche pas à objectiver ni l’un ni l’autre. Je suis femme, divorcée, fille d’immigrés, mère de 2 mômes, artistes etc…. Je suis plus que tout ca, mais tout ce qui me définit… Me pose question. Notamment la question du genre. Donc je suis avant tout un être humain, mais la question d’être une femme et non un homme, se pose à moi.

Je reviens à mes moutons. Quand Michelle Obama commence son discours, elle partage la vérité de son émotion. « Ca blesse ». Et quelle force de le dire, et de le faire. Sa vulnérabilité lui a permis de montrer une vérité à la fois rayonnante et guerrière. Son discours a eu une force invraisemblable.

Ensuite, elle partage ce que 80% des femmes ont subi au moins 1 fois dans leur vie : être touchée, regardée, forcée, objectivée de la plus ignoble des manières par un homme. 80%. C’est donc LA norme. Et j’ai envie de hurler quand je sais que j’ai une fille.

Donc les femmes, nous portons ça en nous, dans notre corps, dans nos ventres, nous portons ça en nous.

Les hommes, non. Je veux dire que ça arrive à certains hommes aussi. Mais ça n’est pas une norme qui les réunit. Ce qu’ils portent en revanche, c’est la faute ou la culpabilité de ces actes et parfois, souvent de leur non-acte. ce qu’ils portent c’est la menace d’être sans cesse ramenés au rôle de prédateur, c’est aussi leur difficulté à éprouver de la compassion, notamment pour nous, les femmes.

C’est pour cela que je ne suis pas d’accord avec celles qui me disent que nous sommes comme les hommes puisque nous avons les mêmes cerveaux, puisque justement, en matière de genre, nos corps ne peuvent être mis à l’écart de la réflexion.

Ainsi, les femmes nous devons nous défendre. Les hommes, vous devez nous protéger. Désolée pour celles que ça offusquent. Un homme, un vrai, doit protéger, celles, et ceux, qui en ont besoin. Et je suis infiniment heureuse de voir des hommes qui comme le mien bla bla bla (ok je l’ai déjà dit), qui comme celui-ci enseigne à son fils ce que veut dire ou peut vouloir dire être un « homme », lisez svp, c’est très beau.

 

3/ banters… Really?!!!

Si les propos de Trump n’étaient pas des locker room banters (nan mais tout ça me glace tellement, putain de merde!)… Bref, s’il ne s’agissait pas de locker room banters, les locker room banters existent et sont très répandus… Notamment chez les plus jeunes garçons. Notre société est encore incroyablement misogyne donc si nous n’avons pas une attitude pro-active sur cette thématique, si nous n’éduquons pas nos filles et nos garçons (du coup différemment), c’est cette société qui va le faire. Si on ne fait rien, c’est Hanouna qui va s’en charger.
Mardi, Tâm a reçu une boulette de papier sur la joue :

« D’où tu me lances une boulette de papier?

– ah bah…

– tu fais pas ça okay?

– ça va, fais pas ta meuffe!

– je fais pas ma meuffe, je me fais respecter!

– … Pardon »

Je suis incroyablement fière de Tâm et en même temps incroyablement inquiète : LA MISOGYNIE ORDINAIRE EST UN POISON. Et si nous ne faisons pas quelque chose NOW, que tu sois un homme, ou une femme, sache que nos filles, nos sœurs, nos mères, nous-mêmes continuerons à nous défendre pour la seule raison que nous sommes nées femme. Et nos garçons penseront qu’être un homme, un vrai, c’est de ne pas être comme « une meuffe » (mon dieu quelle horreur!)(encore merci Iggy Pop de remettre les points sur les i), c’est de ne pas moufter quand il entend certaines choses que l’on dit sur nous (je veux même pas les prononcer), c’est même parfois abonder et surenchérir pour faire partie de la bande de « vrais mecs ». Non, les garçons, les hommes, les vrais, ne se comportent pas comme ça.

Allez lire ce que l’on a fait au Kenya pour faire face à la « rape culture » : no means no

Nous devons faire quelque chose ou nous allons faillir dans les 2 cas. Pour les unes et les autres. Allez, on remonte les manches! Eduquons nos enfants et proposons leur des « role models » à la hauteur de l’Humanité!

Partagez cet article avec vos amis anglophones !

Il y a 8 mois / Bouche 60 commentaire(s)

60 commentaire(s)

  • J’ai adoré ton article, j’ai adoré le discours de Michelle Obama et encore adoré le comportement de ta fille. Je réfléchis souvent à ce thème, aux modèles qui nous tirent vers le haut, comment en être un soit même. Encore merci pour cette invitation à la réflexion.

  • Le discours est splendide, et je suis d’accord avec tes constats sur la misogynie de notre société dont on se croit débarrassée, mais qui surgit toujours plus vivace, et sur l’importance d’avoir des role-models, femmes comme hommes.
    J’ai plus de mal avec les « hommes protecteurs ». En tant que femme, je n’ai aucunement envie, ni besoin d’avoir un homme qui cherche à me protéger, je ne me sens pas plus faible. Quand je me suis sentie faible, j’ai pris des cours de boxe..
    Et dans mon couple (hétérosexuel), on est heureux d’être singulier, homme et femme, avec des porosités dans nos genres. On se veut du bien mutuellement, on fait attention à l’autre et d’une certaine manière, on se protège l’un et l’autre. Plus que des protecteurs, il me semble plus judicieux d’apprendre aux hommes à ne plus être des prédateurs…

    • Oui oui cette idée de protection pose pas mal question. Moi j’adore qu’un homme puisse venir en aide à ceux qui en ont besoin. Ça me parle. Et je comprends que ça ne parle pas à tout le monde. Mais pour le coup ça ne m’empêche pas de me renforcer qd je me sens faible. Je ne compte sur personne pour m’aider mais aime et admire ceux, celles qui le font. C’est juste que comme nous sommes dans une société misogyne et non (off je sais pas comment on dit) anti-homme, les rôles ne sont pas tout à fait les mêmes de mon point de vue. Merci pour ton commentaire.

      • j’ai pensé à un truc, c’est que qd je parle de protection, je ne parle pas du couple, je parle des femmes et des hommes en général. et puis je parle, c »est à creuser ou à remettre en question, je parle de protéger des valeurs aussi (trudeau). mais peut eter que oui, l’idée est de la compassion et de l’enter-aide (trudeau encore) et non de la protection. merci de me faire réfléchir! bise

        • Je comprends mieux ce que tu veux dire, effectivement, les hommes ont un rôle prépondérant à jouer, dans l’entre-aide, et parfois dans la protection, surtout quand les femmes sont victimes d’agressions ou de misogynie. Voir des hommes agir différemment, ne pas laisser faire entérine la non-normalité de l’agression envers les femmes. Des bises mai 🙂

          • Bonjour Julie, bonjour Mai! Moi aussi ça me dérangeait un peu cette idée que les hommes en général devraient devenir des protecteurs. Comme s’il n’y avait qu’un seul « rôle » positif à leur donner pour faire face aux divergences misogynes, homophobes, racistes, et j’en passe. Certaines personnes adultes (et donc capables de se protéger elles-mêmes) ne cherchent pas forcément de protecteur extérieur.
            En lisant attentivement tes éclaircissements, Mai, je me demande si tu ne voulais pas plutôt dire : que les hommes (et les femmes, quelle que soit leur identité/genre/etc.) prennent leur responsabilités (sans se cacher derrière des schémas, des traditions, des autorités, des « ça se passe comme ça ») et deviennent des êtres bienveillants, inconditionnellement. Dit comme ça, ça paraît un peu… heu comment dire… utopiste? Irréaliste? Naïf? Mais j’assume, je suis persuadée que TOUS les êtres vivants sont destinés à l’apprentissage de la bienveillance inconditionnelle. Cela prend beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps. Des vies, des siècles, des millénaires. Pourtant, en ce moment, j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus autour de moi une prise de conscience. Avec toutes les horreurs que l’humain a perpétuées, récentes et plus anciennes, on se demande de plus en plus « où va le monde », et « où l’on va ». Et quand on réalise que le résultat de ce qu’on vit est le fruit de nos pensées et de nos actions (même à notre petite échelle), et que nous avons le pouvoir de changer le monde comme le disait Gandhi, alors commence notre devoir de « citoyen de notre vie sur terre », c’est-à-dire de se respecter et respecter autrui, déconstruire les schémas destructeurs, et humblement l’expliquer à ceux qui n’ont pas encore la capacité de prendre du recul sur les mensonges, la manipulation, la violence.
            Merci beaucoup à toi Mai et à tes lecteurs éclairés pour ces débats passionnants! Passez tous et toutes une belle journée 🙂

            • Les hommes depuis qu’ils sont hommes n’ont peut etre jamais ete heureux. Le monde a mom sens a toujours ete Comme ca. Mon propos homme/femme C’est Oui chacun prend ses reponsabilites. Nous les femmes on va se defendre, et Les hommes ne pensez pas que vous allez devenir trump en devenant « plus homme », en nous Aidant, en aidant l’Autre, c’est une maniere de devenir « plus homme »

  • Mai, votre article me parle, me touche, m’encourage à oser ! Oser faire différemment de ce qui est attendu socialement de nous, oser dire quand une situation ne nous parait pas accepatble, au risque de passer pour une chieuse ! Votre article m’encourage à me battre, à ne pas taire cette petite voix intérieure, qu’on réprime par peur du jugement, par conformisme, par peur de faire des vagues…Pour les femmes, pour mes filles, nos filles et nos fils ! De tout coeur MERCI

  • Mais les femmes aussi peuvent protéger. En dehors de l’odieuse misogynie ambiante, il y a du racisme, il y a de l’homophobie, il y a de la transphobie, de la toxicophobie. Beaucoup de femmes prennent position, défendent des valeurs, protègent ceux qui sont oppressés par d’autres problématiques tout aussi odieuses que la misogynie. Alors en quoi la protection nous différencie des hommes ? je ne comprend pas.

    • Mais Oui tu as raison Emma! Les femmes Aussi! Et d’ailleurs je poste Le discours d’une femme! Je ne dis pas que ca n’est pas notre role. Mais nous Le faisons differemment des hommes car nous sommes celles qui sommes attaquees. Au meme titre que d’autres categories. Les hommes ne sont pas attaques de la meme maniere. Donc ils doivent « nous » aider. Aider « un » ou « une » autre qu’eux. C’est Comme si on veut aller Au meme endroit en partant de lieux differents. Je l’ai peut etre maladroitement exprimé entre defense/protection. C’est peut etre autre chose. A creuser! Par ailleurs, je rebondis sur Mon article sur « l’homme C’est quoi » qui fait etat d’un grand manque de reperes pour nombre d’hommes dans Mon entourage. Il y a plusieurs types de maletres Mais l’un d’entre eux est « si je developpe Mon masculin, je Vais devenir Comme trump ». Je leur dis « Mais non! Allez vas y a fond, on aime les hommes, notamment ceux la (Ouais,,Trudeau) ». Chacun peut prendre des hommes Comme des femmes Comme « role model » Mais bcp d’hommes aimeraient avoir plus d’hommes Comme role model. Je les invite a devenir eux memes des roles model. De notre cote, Les femmes, on n’en manque pas je trouve de « role model », Nan?

  • Diviser pour mieux régner…c’est ça non ?

    L’éducation est importante et doit prendre une place de plus en plus forte dans notre société. Parfois, je me dis que l’on parle beaucoup : « aimer » mais que l’on oublie qu’il faut aussi « éduquer » mais au sens large du terme…éduquer, expliquer, connaissance, curiosité, respecter, comprendre, allez voir ce qui se passe ailleurs, comment…bref se poser déjà les bonnes questions sûrement.
    Il faudrait reprendre ou réapprendre les « valeurs ». Parce que pour moi, tout ça c’est une question de « valeur et de respect ». On ne parle pas comme ça, ni d’un homme, ni d’une femme, ni d’un enfant…Il y a simplement le respect de l’être humain, mais parfois je me demande si on ne l’a pas perdu. Je suis hyper choquée de cette vidéo avec Hanouna et sa réponse. Mais bordel qui te donne le droit. de toucher le corps de l’autre comme ça…QUI ???? Et après on s’etonne de la réaction de nos jeunes???? Euh y a un vrai problème là… Voilà c’est là que je parle de respect.
    bises Maï merci de tous ces posts qui nous font réfléchir…et qui parfois nous font monter la tension (c’est un peu le cas pour moi lorsque j’ai vu la vidéo d’ Hanouna)

    • Oui je suis dans une periode tres « questionnante », et ne peux ni ne veux m’en cacher. Les prochaines semaines vont etre plus douces, parce qu’emotionnellement je suis « on the rotules »! Mille bises jocy, et… A tes Enfants Aussi 😉

  • Coucou Mai, je partage en ce moment une bonne partie de tes réflexion et c’est très agréable ta façon de les formuler et de les structurer, et j’ai été tellement contente d’écouter ce discours de Michelle Obama, et tellement contente de voir la réaction (très cinématographique, hein) de De Niro concernant les propos de Trump! Ca m’a rassurée un peu tout ça, ça m’a un peu rassurée de me dire que tirer les valeurs, les idées vers le haut c’est bien quand même!

    • Merci ema! Ce qui me concerne, c’est comment continuer, prolonger leur combat a mon niveau. Faire en sorte que mes proches ne soient pas ou plus des personnes susceptibles d’etre seduits par certains personnages ou idees odieux.

  • Un grand merci Mai pour cette vidéo de Michelle OBAMA…mais quelle femme qu’elle femme
    Je ne avais pas vu lors de mon premier commentaire…frissons larmes et pourtant c’est tellement. Évident…tellement évident. Quand je parle de re. Éducation je ne suis pas loin ;_) en ts les cas je ne perds pas espoirs.. Mille. Bises

  • Bonjour Mai,
    Trump, et pas que lui, me fait gerber !
    L’action juste dépend de la pensée ajustée. Trouver les façons d’exercer des actions justes.
    La joie plutôt que la colère ou la révolte comme moteur à l’action.
    Une joie de voir que Trump s’est fait choper dans sa connerie crasse.
    Et si ce type venait à être élu, ce serait dramatique et en même temps le signe qu’une majorité du peuple étasunien a encore du chemin à faire. Bravo à Michelle Obama et De Niro qui réagissent par la parole face à la violence. Il y a certainement d’autres façons de promouvoir la paix dans les têtes et les cœurs, de lutter pour l’égalité. L’instruction l’éducation, le respect en font partie pour agir avec intelligence face à l’autorité, face à la puissance, face à la connerie et à la violence. Etonné qu’il n’y ait pas plus de réactions de célébrités après ce qu’a dit et fait Trump.

    Bonne réaction de Tâm ! J’ai toujours dit à nos filles de ne pas accepter le non respect.
    Après … , je me fais l’avocat du diable et je me suis fait un petit film gentil dans lequel le jeune garçon avait glissé un petit mot doux dans la boulette ! Les mecs ça peut être cons, et tellement maladroits !
    Mais je rêve sans doute !
    Cette vidéo me parle : https://www.youtube.com/watch?v=tEDMppZdd-k

    • Bonjour ou plutôt. Bonsoir Édouard
      Merci pour cette vidéo…la violence du monde traitée avec la joie et…l humour. J aime. 20mn très intéressante. J adhère complètement. La fin de la vidéo m a fait sourire. Je me reconnais un peu dans ma manière de fonctionner, surtout depuis quelques temps (depuis que je suis Mai..???ahaha). La joie nous l avons tous en nous il suffit je crois de bien fouiller au plus profond.
      Je vais essayer de regarder des autres vidéos. Merci Édouard

  • Hello Mai ! J’ai lu ton article et ton échange avec Julie. Je crois que si tu as tellement envie d’une masculinité protectrice, c’est parce que, comme elle le dit elle-même, aujourd’hui la masculinité est prédatrice. La protection est déjà dans la féminité, c’est un attribut qu’on lui prête volontiers, même si protection masculine et protection féminine sont représentées différemment. Mais je crois que tu es en plein dans le mille, car la masculinité est à réinventer aujourd’hui (on l’a enfermée dans ce truc super compétitif un peu restrictif, nul, et… oh, qui fabrique des prédateurs). Et la protection me semble un super pilier pour la reconstruire. Merci Mai en tout cas <3

  • Cette femme… Son discours est ressourçant, il y a même eu certains moments où j’en avais la chair de poule. J’ai un ami il y a quelques jours qui a écrit sur son walk fbk un message sur lequel il disait avoir honte d’être un homme comme d’autres hommes pouvaient se comporter sans imputés face aux femmes. Il a été témoin d’une scène d’harcèlement d’une femme par un homme sur le quai du métro (de Tokyo). Apparement personne n’a bougé et tout le monde faisait comme si de rien n’était. Il a été le seul à aller voir l’homme pour lui demander de s’en aller. Son post était un vrai coup de gueule face à ce comportement bestial, irrespectueux et surtout possible dans un lieu public (je ne dis pas que cela est acceptable dans un lieu privé, loin de moi cette idée – mais on peut avoir une pseudo sensation de protection en présence d’autres personnes, je dis pseudo car la réalité est bien autre…). Ça m’a fait quelque chose qu’il se révolte contre ce type de comportement et surtout cette honte. J’étais fière de lui et en même temps, me poser la question si on serait toujours confronté à ce type de situation?
    J’ai découvert ce super blog sur le sexisme à L’Assemblé national et au Sénat (ces anecdotes du quotidien qui laissent un goût amer dans la bouche), jettes y un coup d’œil voir plus, ça vaut le coup! https://chaircollaboratrice.com

    • Merci. Oui parfois on a mal dans SA masculinite, feminité, dans son humanité. Pas sure d’aller de Ce pas regarder Ce blog. Pas tout de suite! Merci Marion pour ton com

  • Cette supériorité dite masculine m’effraie. Elle existe plus ou moins il ne faut pas le nier. L’homme a un statut social différent et j’ai bien l’impression que rien ne peut changer son image même s’il nous mène tous en bateau ou abuse de telles personnes voir d’un peuple. En revanche une femme a moins de chance d’être pardonnée de ses erreurs. C’est très déconstruit, j’écris avec ce qui vient. Comme tu le dis c’est de notre devoir d’élever nos enfants, de mettre un pied d’égalité entre les sexes dès le plus jeune âge. Histoire que dans 20 ans une femme qui couche ne soit plus une p..e et un homme qui couche un beau gosse. Enfin par exemple hein. Moi tu vois, je le vois aussi dans mon entourage ce côté machiste : « Si Théo tombe il doit se relever et ne pas pleurer comme une fille. » Oui oui j’ai bien entendu cela. Ou alors « Si j’ai une fille je veux qu’elle soit garçon manqué pour pas être comme les filles et se faire marcher dessus ». Question : pourquoi voulez-vous absolument nous marcher dessus ?

    Michelle a ouvert la voie, enfin non, elle a suivi la voie de plusieurs autres puissances féminines et a dit tout haut ce qu’il fallait dire, ce que chaque pénis doit entendre. Je comprends Mai le côté protection dont tu parles. J’aime aussi l’idée qu’un homme doit protéger (encore une fois certainement un réflexe ou une idée reçue). Sauf que moi aussi je dois protéger. Ma famille, les amis, moi. Il y aura toujours des différences physiques qui nous différencierons, il ne faut pas le nier. Mais ces différences doivent nous enrichir et non diviser. A se le répéter, il va falloir que ça rentre dans nos têtes et dans nos actes pour demain. Et si aussi on apprenait la confiance en soi très tôt. Parce que mettre sur un piédestal un homme, avant cela petit garçon, cela signifie qu’il y a anguille sous roche, non ? Il y a faille dans l’éducation. Ma belle-mère a éduquer mon mec à la dur : jamais tu ne seras supérieure à moi ou à ta sœur. Mon père m’a appris à changer une roue jeune : tu n’as à dépendre de personne, homme ou femme. Les autres sont un plus dans ta vie non un rapport de force. Tout est filandreux dans ce que j’écris mais tant pis. Mai, mille mercis pour tout sur ce blog, vers l’infini et le chocolat. LOVE.

    • Hahaha C’est toi?!!! Merci pour ton message. Tu as raison difference oui, inéfalité non. On n’a besoin de personne pour nous « reparer », faire a notre place, pour meme etre heureux (voir Mon post sur le celibat). on doit se respecter et se defendre soï meme. Mais la vie avec l’Autre, dans sa difference, SA singularite, SA place, est Aussi essentiel. Et je suis une femme hyper forte, Tellement forte que je n’ai pas peur de demander de l’aide quand j’en ressens le besoin. L’un ne va pas sans l’autre je pense. Merci Sonia! Apres toutes ces annees!!!!!

      • Je suis tout à fait d’accord avec toi. Demander de l’aide n’est en rien dégradant et bien au contraire. Quand on te voit, on ressent ta force. Elle brille. Belle nuit Mai.

  • Bonjour Mai.
    Je n’ai pas vraiment pour habitude de commenter les blogs (même si je lis assidument le tien), mais ces histoires m’ont chamboulée ce week-end justement, il y a eu débat avec des amis et puis aujourd’hui, je tombe sur ton texte..
    Évidemment 100% d’accord avec ton article. 100% derrière Michelle.
    Ce qui fait froid dans le dos c’est de penser que ce ne sont pas juste que des discussions de vestiaires, et que ce monsieur, de part son argent, son statut, son pouvoir, « maltraite » régulièrement des femmes au travail, ou ailleurs, parce que ça c’est une réalité qui existe, de la PME à la grosse compagnie, dans la rue ou à la maison.
    Mais est-ce que le plus terrible ce n’est pas la réaction de certaines femmes qui disent « oui bon c’est dégoutant mais bon, et alors ? » Comme si « bon quoi c’était normal ». Femme, tu es le sexe faible accepte et subi.
    Et c’est franchement plus dégoutant (voir gerbant) encore quand c’est assumé comme dans l’émission d’Hanouna qui sous la pression fini par s’excuser mais « bon quoi si on peut plus rigoler et embrasser une femme sur les seins à la TV alors qu’elle n’est pas d’accord… franchement on est pas drôle ».
    J’ai une fille aussi et un garçon et pour moi le changement passe par l’éducation, voir l’éveil de l’un et de l’autre à la beauté de chacun, au respect des autres. Il n’y a pas de sexe faible, de sexe fort, juste des êtres humains à respecter.

    Merci encore pour ton article.

  • Bonsoir Mai, petite question technique. J’ai un com que j’aimerais bien publier. Impossible de l’envoyer après un copier coller. Y a-t-il une solution ? j’ai essayé de l’inscrire dans ce champ en le recopiant, échec de l’envoi là aussi ! Existe-t-il une solution ? Bien à toi.

  • Le premier commandement donné par Dieu à Moïse est  » Je suis le Seigneur ton Dieu qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la terre de Pharaon, de la maison de servitude. »
    « A la veille de la réception et de la transmission, Moïse se promène dans les différentes parties du camp des Hébreux. Et il va dans la partie du camp, où sont les femmes. Moïse les regarde et dit : « Mais vous ne vous préparez pas pour la réception ? … Et les femmes disent : « Tout ça n’est pas pour nous … Nous sommes faites pour la cuisine, pour nous occuper des enfants, et servir nos maris, comme nous le faisons tous les jours. Qu’irons nous faire là-bas ? Et Moïse dit : Non, non, non ! Vous allez vous préparer pour la réception. Non pas parce que vous êtes importantes, mais parce que vous êtes les plus importantes.
    … Les femmes ont eu le mérite immense d’avoir « assuré », au moment de la sortie d’Egypte ! C’est vrai dans le quotidien, c’est vrai dans l’Histoire spirituelle … Votre féminité est aux premières loges, mesdames … et messieurs. » Yvan Amar « Les dix commandements » p 48

  • La sortie de l’illusion, de la loi du plus fort, la sortie d’Egypte n’est pas terminée !
    « Soyez assez libre pour dépasser tout ce qui vous a abusé, c’est à dire tout ce qu’on vous a fait ‘boire’ au biberon, tout ce qu’on vous a fait avaler tout cru, sans que vous ne l’ayez pensé, repensé et, surtout, interprété. »
    Extrait du texte prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur lors des funérailles d’Elsa Cayat.
    Je pense aussi à « Foule sentimentale en quête d’idéal … Il faut voir comme on nous parle,
    comme on nous parle »
    Femmes en avant ! Michelle Obama, en avant !

  • Cette même citation dans « la capacité de saimer » d’E Cayat, toujours ! un livre qui « scrute l’incapacité d’aimer dans un monde « déshabité », régi par l’avoir et non l’être. un livre lumineux !

  • Alors oui, j’ai adoré le discours de Michelle O – et surtout ce qu’elle dit sur le fait que les propos de Trump dégradent l’homme – car un homme (un vrai) est ouvert, aimant, bienveillant, envers les femmes (et tous humains).
    Alors moi aussi (comme certaines ici), un peu de mal avec ton propos sur les hommes protecteurs (même si j’aim être protégé par mon homme). Je comprends ce que tu veux dire, mais il me semble que c’est un mot qui travaille ‘contre’ – contre une idée traditionnelle de l’homme, l’homme macho. Mais je crois qu’il nous faut faire plus: aller vers la représentation de l’homme tel qu’on le veut. Pour moi, un être humain, bienveillant… cela ne veut pas dire pareil à une femme cela dit. C’est compliqué et tes posts me font réfléchir. Les femmes et les hommes sont différents entre eux (mais unis par la notion d’humanité, les vrais, je veux dire!), mais aussi à l’intérieur des catégories (penser intersectionalité). Qu’est-ce qui nous fait femme? Je suis femme certes, mais je suis aussi blanche, class moyenne, éduquée, etc. toutes ces choses qui font de moi une femme excessivement privilégiée et pour qui il est peut-être plus facile d’être bienveillante (quoi que…).
    Et pourtant je crois aussi à une qualité féminine… bref…

    A part ça, ce qui me turlipine dans tout cela c’est comment assurer à nos petits garçons une fierté d’être hommes-en-devenir – on s’entend, homme-vrai-en-devenir – quand il faut aussi enseigner à nos filles une certaine distance (pas un désenchantement) par rapport à certains hommes, et leur apprendre le chemin qui reste à parcourir aux femmes (et aux hommes). Leur apprendre la force des femmes, sans que ce soit une menace; la douceur des câlins, etc. etc.
    bref, food for thought!

    • Oui c’est ca réfléchissons davantage. Ces discussions me font réfléchir sur cette idée de protection. Combien de femmes comme nous deux aiment bien se sentir protégée par leur homme sans pouvoir le dire ou vouloir que cela soit un système. Finalement. Je dois faire la part entre le perso et ce qui me fait rêver en tant que système. Certainement l’expression possible de nos singularités.

  • Et nos garçons penseront qu’être un homme, un vrai, c’est de ne pas être comme « une meuffe »
    Mai
    Un homme qui pleure n’exprime pas sa part féminine, il exprime son chagrin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *